Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser ramipril ?

    • Dans les formes symptomatiques

    • Traitement preventif

    • En cas de pathologie coronarienne

    • En cas d'accident vasculaire cerebral

    • En cas d'arteriopathie peripherique

    • En cas de diabete de type i

    • En cas de diabete de type ii

    • Chez le patient avec risque cardiaque

    • Prevention secondaire

    • Debuter precocement le traitement

    • En cas de nephropathie glomerulaire

    • En cas de nephropathie glomerulaire

    • Chez le patient avec risque cardiaque

    • En cas de proteinurie

    Illustration consindications

    Quelles sont les contre-indications de ramipril ?

    • Apherese / hemapherese

    • Autre traitement en cours

      • Diabete maladie
      • Insuffisance renale moderee
      • Insuffisance renale severe
      • Trt par aliskiren
      • Trt par sacubitril valsartan
    • Diabete autre

      • Trt par aliskiren
      • Trt par antagoniste angiotensine ii
      • Trt par autre medic du systeme renine angiotensine aldosterone
      • Trt par inhibiteur enzyme conversion
      • Trt par plusieurs medic du systeme renine angiotensine aldosterone
    • Diabete type i

      • Trt par aliskiren
      • Trt par antagoniste angiotensine ii
      • Trt par autre medic du systeme renine angiotensine aldosterone
      • Trt par inhibiteur enzyme conversion
      • Trt par plusieurs medic du systeme renine angiotensine aldosterone
    • Diabete type ii

      • Trt par aliskiren
      • Trt par antagoniste angiotensine ii
      • Trt par autre medic du systeme renine angiotensine aldosterone
      • Trt par inhibiteur enzyme conversion
      • Trt par plusieurs medic du systeme renine angiotensine aldosterone
    • Dialyse

    • Grossesse

      • Grossesse deuxieme trimestre
      • Grossesse troisieme trimestre
    • Hypersensibilite

      • Hypersensibilite a l'un des excipients
      • Hypersensibilite benazepril
      • Hypersensibilite captopril
      • Hypersensibilite cilazapril
      • Hypersensibilite croisee
      • Hypersensibilite enalapril
      • Hypersensibilite fosinopril
      • Hypersensibilite iec
      • Hypersensibilite imidapril
      • Hypersensibilite lisinopril
      • Hypersensibilite moexipril
      • Hypersensibilite perindopril
      • Hypersensibilite quinapril
      • Hypersensibilite ramipril
      • Hypersensibilite spirapril
      • Hypersensibilite trandolapril
      • Hypersensibilite zofenopril
    • Hypotension arterielle

    • Insuffisance renale chronique

      • Insuffisance renale moderee
      • Insuffisance renale severe
      • Trt par aliskiren
      • Trt par antagoniste angiotensine ii
      • Trt par autre medic du systeme renine angiotensine aldosterone
      • Trt par inhibiteur enzyme conversion
      • Trt par plusieurs medic du systeme renine angiotensine aldosterone
    • Nephropathie chronique

      • Diabete complique
      • Trt par antagoniste angiotensine ii
      • Trt par inhibiteur enzyme conversion
    • Oedeme de quincke

    • Stenose arterielle renale

      • Rein fonctionnellement unique
      • Stenose arterielle renale bilaterale
    • Traitement anterieur

      • Trt par sacubitril valsartan
    • Adulte jeune (15-17 ans)

      • Adulte de moins de 18 ans
    • Allaitement

    • Anomalie metabolisme galactose

    • Autre traitement en cours

      • Trt par aliskiren
      • Trt par antagoniste aldosterone
      • Trt par antagoniste angiotensine ii
      • Trt par autre medic du systeme renine angiotensine aldosterone
      • Trt par diuretique hyperkaliemiant
      • Trt par estramustine
      • Trt par inhibiteur enzyme conversion
      • Trt par lithium
      • Trt par plusieurs medic du systeme renine angiotensine aldosterone
      • Trt par sels de potassium
    • Deficit en lactase

    • Enfant

    • Grossesse

      • Grossesse premier trimestre
    • Hyperkaliemie

    • Hypersensibilite

      • Hypersensibilite galactose (intolerance)
      • Hypersensibilite glucose (intolerance)
      • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Insuffisance cardiaque

      • Insuff cardiaque severe classe iv
    • Nourrisson

    • Nouveau-ne

    • Regime sans galactose

    • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

      • Hypersensibilite galactose (intolerance)
      • Hypersensibilite glucose (intolerance)
      • Hypersensibilite lactose (intolerance)
      • Syndrome malabsorption glucose/galactose
    • Acidose

      • Acidose metabolique
    • Anesthesie

    • Angor

    • Ascite

      • Ascite cirrhotique
    • Atherosclerose

    • Autre traitement en cours

      • Desensibilisation piqure hymenoptere/insecte
      • Trt par cotrimoxazole
      • Trt par diuretique
      • Trt par diuretique hyperkaliemiant
      • Trt par everolimus
      • Trt par hyperkaliemiant
      • Trt par immunosuppresseur
      • Trt par inhibiteur neprilysine
      • Trt par inhibiteur mtor
      • Trt par medicament desensibilisant
      • Trt par medicament leucopeniant
      • Trt par medicament modifiant formule sanguine
      • Trt par racecadotril
      • Trt par sels de potassium
      • Trt par sirolimus
      • Trt par sulfamethoxazole
      • Trt par temsirolimus
      • Trt par trimethoprime
      • Trt par vildagliptine
    • Cardiopathie ischemique

    • Cirrhose

      • Ascite cirrhotique
      • Oedeme cirrhotique
    • Connectivite / collagenose

    • Deficit immunitaire

    • Deshydratation

    • Diabete autre

    • Diabete type i

    • Diabete type ii

    • Douleur

      • Douleur abdominale
    • Exposition a une temperature extreme

    • Groupe ethnique

      • Population noire
    • Hypertension arterielle

      • Hypertension arterielle severe
    • Hypertension arterielle secondaire

      • Hypertension arterielle renovasculaire
    • Hyponatremie

    • Hypovolemie

    • Insuffisance cardiaque

      • Insuff cardiaque congestive
      • Insuff cardiaque decompensee
    • Insuffisance circulatoire cerebrale

    • Insuffisance coronarienne

    • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance renale chronique

    • Intervention chirurgicale

    • Ischemie cerebrale

    • Lupus erythemateux dissemine

    • Maladie cerebrovasculaire

    • Nephropathie glomerulaire

    • Obstacle au remplissage ou a l'ejection

      • Dysfonctionnement ventriculaire gauche
    • Pathologie coronarienne

    • Quel que soit le terrain

    • Regime hyposode strict

    • Sclerodermie

    • Stenose arterielle renale

      • Stenose arterielle renale unilaterale
    • Stenose vasculaire

      • Stenose de la valve aortique
      • Stenose mitrale
    • Sujet age

    • Syndrome douloureux abdominal

    • Toux

    • Transplantation

      • Transplantation renale
    • Valvulopathie

      • Valvulopathie aortique
    • Acidose

      • Acidose metabolique
    • Anesthesie

    • Angor

    • Ascite

      • Ascite cirrhotique
    • Atherosclerose

    • Autre traitement en cours

      • Desensibilisation piqure hymenoptere/insecte
      • Trt par cotrimoxazole
      • Trt par diuretique
      • Trt par diuretique hyperkaliemiant
      • Trt par everolimus
      • Trt par hyperkaliemiant
      • Trt par immunosuppresseur
      • Trt par inhibiteur neprilysine
      • Trt par inhibiteur mtor
      • Trt par medicament desensibilisant
      • Trt par medicament leucopeniant
      • Trt par medicament modifiant formule sanguine
      • Trt par racecadotril
      • Trt par sels de potassium
      • Trt par sirolimus
      • Trt par sulfamethoxazole
      • Trt par temsirolimus
      • Trt par trimethoprime
      • Trt par vildagliptine
    • Cardiopathie ischemique

    • Cirrhose

      • Ascite cirrhotique
      • Oedeme cirrhotique
    • Connectivite / collagenose

    • Deficit immunitaire

    • Deshydratation

    • Diabete autre

    • Diabete type i

    • Diabete type ii

    • Douleur

      • Douleur abdominale
    • Exposition a une temperature extreme

    • Groupe ethnique

      • Population noire
    • Hypertension arterielle

      • Hypertension arterielle severe
    • Hypertension arterielle secondaire

      • Hypertension arterielle renovasculaire
    • Hyponatremie

    • Hypovolemie

    • Insuffisance cardiaque

      • Insuff cardiaque congestive
      • Insuff cardiaque decompensee
    • Insuffisance circulatoire cerebrale

    • Insuffisance coronarienne

    • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance renale chronique

    • Intervention chirurgicale

    • Ischemie cerebrale

    • Lupus erythemateux dissemine

    • Maladie cerebrovasculaire

    • Nephropathie glomerulaire

    • Obstacle au remplissage ou a l'ejection

      • Dysfonctionnement ventriculaire gauche
    • Pathologie coronarienne

    • Quel que soit le terrain

    • Regime hyposode strict

    • Sclerodermie

    • Stenose arterielle renale

      • Stenose arterielle renale unilaterale
    • Stenose vasculaire

      • Stenose de la valve aortique
      • Stenose mitrale
    • Sujet age

    • Syndrome douloureux abdominal

    • Toux

    • Transplantation

      • Transplantation renale
    • Valvulopathie

      • Valvulopathie aortique
    Illustration side-effect

    Quels sont les effets indésirables de ramipril ?

    SEVERE(S)
    • acouphene bourdonnement doreille
    • agueusie
    • anaphylaxie
    • angioedeme intestinal
    • anticorps apparition
    • arthralgie
    • arthrite
    • audition alteration
    • choc anaphylactique
    • conjonctivite
    • deces mortalite
    • diarrhee
    • diplopie
    • douleur abdominale
    • douleur auriculaire otalgie
    • dysgueusie
    • dysosmie
    • eosinophilie
    • equilibre trouble
    • fievre
    • hyperamylasemie
    • hyperleucocytose
    • hyperlipasemie
    • infection virale
    • langue oedeme
    • lyell syndrome necrolyse epidermique toxique net
    • maladie autoimmune
    • manifestation cutanee
    • myalgie
    • nausee vomissement
    • obstruction voie respiratoire sup
    • oedeme
    • oedeme cutane
    • oedeme cutaneomuqueux
    • oedeme de la muqueuse buccale
    • oedeme de quincke angioedeme
    • oedeme des voies aeriennes superieures
    • oedeme facial
    • oedeme larynge aigu
    • oedeme peripherique
    • oedeme pharynge
    • pancreatite aigue
    • parosmie
    • reaction allergique
    • sereuse inflammation
    • stevens johnson syndrome
    • syndrome lupique
    • vascularite
    • vertige etourdissement
    • vision alteration
    • vision floue
    • vitesse sedimentation modification
    MODERE(S) OU SEVERE(S)
    • accident vasculaire cerebral
    • acne
    • agitation
    • agranulocytose
    • alat modification
    • alopecie
    • anemie
    • anemie hemolytique
    • angor
    • anurie
    • anxiete
    • aplasie medullaire
    • arret cardiaque
    • arythmie
    • asat modification
    • asthenie
    • atteinte genito urinaire
    • atteinte hepatique
    • atteinte renale
    • bilirubine modification
    • bloc auriculo ventriculaire
    • bouffee vasomotrice
    • bradycardie
    • choc cardiogenique
    • cholestase
    • collapsus cardiovasculaire
    • coma
    • conduction trouble
    • conscience trouble
    • cytolyse hepatique
    • depigmentation
    • dermatite
    • douleur
    • douleur oppression thoracique
    • ecchymoses
    • eczema
    • encephalopathie hepatique
    • eruption cutanee
    • eruption maculo papuleuse
    • erytheme
    • erytheme polymorphe
    • erythrodermie dermatite exfoliative
    • exantheme
    • fer metabolisme perturbation
    • fibrillation auriculaire
    • flush
    • gamma gt modification
    • glomerulonephrite
    • goutte
    • hematocrite modification
    • hemoglobine modification
    • hemolyse
    • hemorragie cerebrale
    • hepatite
    • hormone antidiuretique modification
    • hydroelectrolytique trouble
    • hyperammoniemie
    • hypercapnie
    • hypercholesterolemie
    • hypercreatininemie
    • hyperkaliemie
    • hyperlipidemie
    • hypersudation
    • hypertension arterielle
    • hypertriglyceridemie
    • hyperuremie hyperazotemie
    • hyperuricemie
    • hypoalbuminemie
    • hypocholesterolemie
    • hypoglycemie
    • hyponatremie
    • hypoplasie medullaire
    • hypotension arterielle
    • hypotension arterielle orthostatique
    • ictere
    • infarctus du myocarde
    • infection a herpes virus
    • inflammation de la muqueuse
    • insuffisance hepatique
    • insuffisance renale aigue
    • insuffisance renale chronique
    • irritation cutanee
    • ischemie
    • ischemie myocardique
    • lactico deshydrogenase modification
    • leucopenie
    • lichen
    • lipoproteines modification
    • lymphadenopathie
    • lymphome
    • miction trouble
    • necrose cutanee
    • necrose hepatique
    • nephrite interstitielle
    • neutropenie
    • nycturie
    • oligurie
    • ongles alteration
    • onycholyse
    • paleur
    • palpitations
    • pancytopenie
    • paralysie
    • phosphatase alcaline modification
    • photosensibilisation medicamenteuse
    • pollakiurie
    • polyurie
    • prise ponderale
    • proteinurie
    • prurit
    • psoriasis
    • purpura
    • raynaud syndrome
    • respiration trouble
    • saignement hemorragie
    • sarcome de kaposi
    • secheresse cutanee
    • stenose vasculaire
    • stupeur
    • syncope
    • syndrome nephrotique
    • tachycardie
    • tachypnee
    • taux prothrombine modification
    • thrombocytopenie
    • toxidermie bulleuse pemphigus
    • trouble cutaneo muqueux
    • trouble hematologique
    • trouble vasculaire peripherique
    • urticaire
    • vasodilatation peripherique
    MODERE(S)
    • alveolite pulmonaire
    • apnee
    • atteinte pulmonaire
    • bronchite
    • bronchospasme asthme
    • congestion nasale
    • douleur pharyngolaryngee
    • dyspnee
    • epistaxis
    • erection trouble
    • glossite
    • gorge irritation
    • gynecomastie
    • impuissance
    • infection des voies respiratoires
    • infiltrat pulmonaire
    • laryngite
    • libido trouble
    • oedeme pulmonaire
    • pharyngite
    • pneumonie
    • pneumopathie
    • pneumopathie interstitielle diffuse
    • rhinite
    • rhinorrhee
    • sinusite
    • timbre de la voix modification
    • toux
    • tracheite
    • trouble sexuel
    MINEUR(S) OU MODERE(S)
    • anorexie
    • apathie
    • appetit perte
    • arthropathie
    • cauchemar
    • cephalee
    • confusion mentale
    • constipation
    • convulsion
    • crampe musculaire
    • depression
    • desorientation spatio temporelle
    • distension abdominale
    • douleur des extremites
    • dyspepsie
    • dysphagie deglutition difficulte
    • enterite
    • epigastralgie
    • faiblesse musculaire
    • flatulence meteorisme
    • gastralgie
    • gastrite
    • hallucination
    • humeur trouble
    • hyperesthesie
    • ileus paralytique
    • inflammation bucco oesophagienne
    • insomnie
    • irritabilite
    • ischemie cerebrale
    • langage trouble
    • langue alteration
    • malaise lipothymie
    • memoire trouble
    • nervosite
    • neuropathie peripherique
    • occlusion intestinale
    • paresthesie
    • secheresse buccale
    • sommeil trouble
    • somnolence diurne
    • stomatite
    • syndrome grippal
    • thrombose cerebrale
    • tremblement
    • trouble onirique
    • trouble psychocomportemental
    • ulceration buccale
    • ulceration duodenale
    • ulceration gastrique
    • vigilance trouble
    Illustration general

    Liste des présentations disponibles

    • Illustration de la forme galénique

      RAMIPRIL KRKA 10 mg, comprimé

      plaquette(s) polyamide aluminium PVC-Aluminium de 30 comprimé(s)

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 4,77
    • Illustration de la forme galénique

      RAMIPRIL ALMUS 10 mg, comprimé sécable

      plaquette(s) aluminium de 30 comprimé(s)

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 4,77
    • Illustration de la forme galénique

      RAMIPRIL ZYDUS FRANCE 2,5 mg, comprimé sécable

      plaquette(s) thermoformée(s) PVC PVDC aluminium de 30 comprimé(s)

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 4,77
    • Illustration de la forme galénique

      RAMIPRIL KRKA 2,5 mg, comprimé

      plaquette(s) polyamide aluminium PVC-Aluminium de 30 comprimé(s)

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 4,77
    • Illustration de la forme galénique

      RAMIPRIL KRKA 5 mg, comprimé

      plaquette(s) polyamide aluminium PVC-Aluminium de 30 comprimé(s)

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 4,77
    • Illustration de la forme galénique

      RAMIPRIL ALMUS 5 mg, comprimé sécable

      plaquette(s) aluminium de 30 comprimé(s)

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 4,77
    • Illustration de la forme galénique

      RAMIPRIL TEVA SANTE 1,25 mg, comprimé

      plaquette(s) aluminium de 30 comprimé(s)

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 4,34
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de ramipril ?

    • Adultes
    • Patients traités par diurétique Une hypotension peut survenir à la mise en route d'un traitement par ce médicament ; ceci en particulier chez les patients recevant un traitement concomitant par des diurétiques. Il est par conséquent recommandé de prendre des précautions puisque ces patients peuvent présenter une déplétion hydrosodée. Si possible, le diurétique sera arrêté 2 à 3 jours avant le début du traitement par ce médicament (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi"). Chez les patients hypertendus chez lesquels le diurétique n'est pas arrêté, le traitement par ce médicament sera débuté à la dose de 1,25 mg. La fonction rénale et la kaliémie seront surveillées. La posologie de ce médicament sera ajustée par la suite en fonction de la pression artérielle cible.

    • Hypertension La dose sera individualisée selon le profil du patient (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi") et le contrôle tensionnel. Ce médicament peut être utilisé en monothérapie ou en association à d'autres classes de médicaments antihypertenseurs.

    . Dose initiale Ce médicament sera débuté graduellement à la dose initiale recommandée de 2,5 mg par jour. Les patients ayant un système rénine-angiotensine-aldostérone fortement activé pourraient présenter une chute excessive de la pression artérielle après la première dose. Une dose initiale de 1,25 mg est recommandée chez de tels patients, et la mise en route du traitement sera effectuée sous surveillance médicale (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    . Titration et dose d'entretien La dose peut être doublée toutes les deux à quatre semaines de manière à atteindre progressivement la pression artérielle cible ; la dose maximale autorisée de ce médicament est de 10 mg par jour. En général, la dose est administrée en une prise quotidienne.

    • Populations particulières
    • Patients ayant une insuffisance rénale La dose quotidienne chez les patients insuffisants rénaux doit être basée sur la clairance de la créatinine (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques") . en cas de clairance de la créatinine > ou = 60 mL/min, il n'est pas nécessaire d'ajuster la dose initiale (2,5 mg/jour) ; la dose quotidienne maximale est de 10 mg ;

    • Population pédiatrique La tolérance et l'efficacité du ramipril chez les enfants n'ont pas été établies. Les données actuellement disponibles sur le ramipril sont décrites dans les rubriques "Effets indésirables", "Propriétés pharmacodynamiques", "Propriétés pharmacocinétiques" et "Sécurité préclinique", mais aucune recommandation spécifique sur la posologie ne peut être faite.

    • Adultes
    • Patients traités par diurétique Une hypotension peut survenir à la mise en route d'un traitement par ce médicament ; ceci en particulier chez les patients recevant un traitement concomitant par des diurétiques. Il est par conséquent recommandé de prendre des précautions puisque ces patients peuvent présenter une déplétion hydrosodée. Si possible, le diurétique sera arrêté 2 à 3 jours avant le début du traitement par ce médicament (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi"). Chez les patients hypertendus chez lesquels le diurétique n'est pas arrêté, le traitement par ce médicament sera débuté à la dose de 1,25 mg. La fonction rénale et la kaliémie seront surveillées. La posologie de ce médicament sera ajustée par la suite en fonction de la pression artérielle cible.
    • Populations particulières
    • Patients ayant une insuffisance rénale La dose quotidienne chez les patients insuffisants rénaux doit être basée sur la clairance de la créatinine (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques") . en cas de clairance de la créatinine située entre 30 et 60 mL/min, il n'est pas nécessaire d'ajuster la dose initiale (2,5 mg/jour) ; la dose quotidienne maximale est de 5 mg

    • Population pédiatrique La tolérance et l'efficacité du ramipril chez les enfants n'ont pas été établies. Les données actuellement disponibles sur le ramipril sont décrites dans les rubriques "Effets indésirables", "Propriétés pharmacodynamiques", "Propriétés pharmacocinétiques" et "Sécurité préclinique", mais aucune recommandation spécifique sur la posologie ne peut être faite.

    • Adultes
    • Patients traités par diurétique Une hypotension peut survenir à la mise en route d'un traitement par ce médicament ; ceci en particulier chez les patients recevant un traitement concomitant par des diurétiques. Il est par conséquent recommandé de prendre des précautions puisque ces patients peuvent présenter une déplétion hydrosodée. Si possible, le diurétique sera arrêté 2 à 3 jours avant le début du traitement par ce médicament (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi"). Chez les patients hypertendus chez lesquels le diurétique n'est pas arrêté, le traitement par ce médicament sera débuté à la dose de 1,25 mg. La fonction rénale et la kaliémie seront surveillées. La posologie de ce médicament sera ajustée par la suite en fonction de la pression artérielle cible.
    • Populations particulières
    • Patients ayant une insuffisance rénale La dose quotidienne chez les patients insuffisants rénaux doit être basée sur la clairance de la créatinine (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques") . en cas de clairance de la créatinine située entre 10 et 30 mL/min, la dose initiale est de 1,25 mg/jour et la dose quotidienne maximale de 5 mg ; . chez les patients hémodialysés hypertendus : le ramipril est faiblement dialysable ; la dose initiale est de 1,25 mg/jour et la dose quotidienne maximale de 5 mg ; le médicament sera administré quelques heures après la réalisation de l'hémodialyse.

    • Population pédiatrique La tolérance et l'efficacité du ramipril chez les enfants n'ont pas été établies. Les données actuellement disponibles sur le ramipril sont décrites dans les rubriques "Effets indésirables", "Propriétés pharmacodynamiques", "Propriétés pharmacocinétiques" et "Sécurité préclinique", mais aucune recommandation spécifique sur la posologie ne peut être faite.

    • Adultes
    • Patients traités par diurétique Une hypotension peut survenir à la mise en route d'un traitement par ce médicament ; ceci en particulier chez les patients recevant un traitement concomitant par des diurétiques. Il est par conséquent recommandé de prendre des précautions puisque ces patients peuvent présenter une déplétion hydrosodée. Si possible, le diurétique sera arrêté 2 à 3 jours avant le début du traitement par ce médicament (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Prévention cardiovasculaire . Dose initiale La dose initiale recommandée est de 2,5 mg de ce médicament une fois par jour.

    . Titration et dose d'entretien En fonction de la tolérance par le patient du principe actif, la dose sera graduellement augmentée. Il est recommandé de doubler la dose au terme d'une à deux semaines de traitement et, au terme de deux à trois semaines supplémentaires, de l'augmenter pour atteindre la dose cible d'entretien de 10 mg de ce médicament en une prise quotidienne. Voir également plus haut la posologie chez les patients sous diurétique.

    • Populations particulières
    • Patients ayant une insuffisance rénale La dose quotidienne chez les patients insuffisants rénaux doit être basée sur la clairance de la créatinine (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques") . en cas de clairance de la créatinine > ou = 60 mL/min, il n'est pas nécessaire d'ajuster la dose initiale (2,5 mg/jour) ; la dose quotidienne maximale est de 10 mg ;

    • Population pédiatrique La tolérance et l'efficacité du ramipril chez les enfants n'ont pas été établies. Les données actuellement disponibles sur le ramipril sont décrites dans les rubriques "Effets indésirables", "Propriétés pharmacodynamiques", "Propriétés pharmacocinétiques" et "Sécurité préclinique", mais aucune recommandation spécifique sur la posologie ne peut être faite.

    • Adultes
    • Patients traités par diurétique Une hypotension peut survenir à la mise en route d'un traitement par ce médicament ; ceci en particulier chez les patients recevant un traitement concomitant par des diurétiques. Il est par conséquent recommandé de prendre des précautions puisque ces patients peuvent présenter une déplétion hydrosodée. Si possible, le diurétique sera arrêté 2 à 3 jours avant le début du traitement par ce médicament (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").
    • Populations particulières
    • Patients ayant une insuffisance rénale La dose quotidienne chez les patients insuffisants rénaux doit être basée sur la clairance de la créatinine (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques") . en cas de clairance de la créatinine située entre 30 et 60 mL/min, il n'est pas nécessaire d'ajuster la dose initiale (2,5 mg/jour) ; la dose quotidienne maximale est de 5 mg ;

    • Population pédiatrique La tolérance et l'efficacité du ramipril chez les enfants n'ont pas été établies. Les données actuellement disponibles sur le ramipril sont décrites dans les rubriques "Effets indésirables", "Propriétés pharmacodynamiques", "Propriétés pharmacocinétiques" et "Sécurité préclinique", mais aucune recommandation spécifique sur la posologie ne peut être faite.

    • Adultes
    • Patients traités par diurétique Une hypotension peut survenir à la mise en route d'un traitement par ce médicament ; ceci en particulier chez les patients recevant un traitement concomitant par des diurétiques. Il est par conséquent recommandé de prendre des précautions puisque ces patients peuvent présenter une déplétion hydrosodée. Si possible, le diurétique sera arrêté 2 à 3 jours avant le début du traitement par ce médicament (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").
    • Populations particulières
    • Patients ayant une insuffisance rénale La dose quotidienne chez les patients insuffisants rénaux doit être basée sur la clairance de la créatinine (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques") . en cas de clairance de la créatinine située entre 10 et 30 mL/min, la dose initiale est de 1,25 mg/jour et la dose quotidienne maximale de 5 mg ; . chez les patients hémodialysés hypertendus : le ramipril est faiblement dialysable ; la dose initiale est de 1,25 mg/jour et la dose quotidienne maximale de 5 mg ; le médicament sera administré quelques heures après la réalisation de l'hémodialyse.

    • Population pédiatrique La tolérance et l'efficacité du ramipril chez les enfants n'ont pas été établies. Les données actuellement disponibles sur le ramipril sont décrites dans les rubriques "Effets indésirables", "Propriétés pharmacodynamiques", "Propriétés pharmacocinétiques" et "Sécurité préclinique", mais aucune recommandation spécifique sur la posologie ne peut être faite.

    • Adultes

    -> Traitement de la néphropathie

    • Chez les patients présentant un diabète et une microalbuminurie . Dose initiale La dose initiale recommandée est de 1,25 mg de ce médicament une fois par jour. . Titration et dose d'entretien En fonction de la tolérance par le patient du principe actif, la dose est augmentée par la suite. Il est recommandé de doubler la dose quotidienne unique à 2,5 mg au terme de deux semaines, puis à 5 mg au terme de deux semaines supplémentaires.

    • Chez les patients présentant une néphropathie non-diabétique telle que définie par une macroprotéinurie > ou = 3 g/jour . Dose initiale La dose initiale recommandée est de 1,25 mg de ce médicament une fois par jour. . Titration et dose d'entretien En fonction de la tolérance par le patient du principe actif, la dose est augmentée par la suite. Il est recommandé de doubler la dose quotidienne unique à 2,5 mg au terme de deux semaines, puis à 5 mg au terme de deux semaines supplémentaires.

    • Populations particulières
    • Population pédiatrique La tolérance et l'efficacité du ramipril chez les enfants n'ont pas été établies. Les données actuellement disponibles sur le ramipril sont décrites dans les rubriques "Effets indésirables", "Propriétés pharmacodynamiques", "Propriétés pharmacocinétiques" et "Sécurité préclinique", mais aucune recommandation spécifique sur la posologie ne peut être faite.
    • Adultes

    -> Traitement de la néphropathie

    • Chez les patients présentant un diabète et au moins un facteur de risque cardiovasculaire . Dose initiale La dose initiale recommandée est de 2,5 mg de ce médicament une fois par jour. . Titration et dose d'entretien En fonction de la tolérance par le patient du principe actif, la dose est augmentée par la suite. Il est recommandé de doubler la dose quotidienne à 5 mg de ce médicament au terme d'une à deux semaines, puis à 10 mg de ce médicament au terme de deux à trois semaines supplémentaires. La dose quotidienne cible est de 10 mg.
    • Populations particulières
    • Population pédiatrique La tolérance et l'efficacité du ramipril chez les enfants n'ont pas été établies. Les données actuellement disponibles sur le ramipril sont décrites dans les rubriques "Effets indésirables", "Propriétés pharmacodynamiques", "Propriétés pharmacocinétiques" et "Sécurité préclinique", mais aucune recommandation spécifique sur la posologie ne peut être faite.
    • Adultes
    • Insuffisance cardiaque symptomatique . Dose initiale Chez les patients stabilisés sous traitement diurétique, la dose initiale recommandée est de 1,25 mg par jour. . Titration et dose d'entretien La posologie de ce médicament sera ajustée en doublant la dose toutes les une à deux semaines, jusqu'à une dose quotidienne maximale de 10 mg. Deux prises par jour sont préférables.
    • Populations particulières
    • Population pédiatrique La tolérance et l'efficacité du ramipril chez les enfants n'ont pas été établies. Les données actuellement disponibles sur le ramipril sont décrites dans les rubriques "Effets indésirables", "Propriétés pharmacodynamiques", "Propriétés pharmacocinétiques" et "Sécurité préclinique", mais aucune recommandation spécifique sur la posologie ne peut être faite.
    • Adultes
    • Patients traités par diurétique Une hypotension peut survenir à la mise en route d'un traitement par ce médicament ; ceci en particulier chez les patients recevant un traitement concomitant par des diurétiques. Il est par conséquent recommandé de prendre des précautions puisque ces patients peuvent présenter une déplétion hydrosodée. Si possible, le diurétique sera arrêté 2 à 3 jours avant le début du traitement par ce médicament (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Prévention secondaire après infarctus aigu du myocarde et en présence d'une insuffisance cardiaque . Dose initiale 48 heures après un infarctus du myocarde, chez un patient cliniquement et hémodynamiquement stable, la dose initiale sera de 2,5 mg deux fois par jour durant trois jours. Si la dose initiale de 2,5 mg n'est pas tolérée, une dose de 1,25 mg deux fois par jour sera administrée durant deux jours puis augmentée à 2,5 mg et 5 mg deux fois par jour. Si la dose ne peut pas être augmentée à 2,5 mg deux fois par jour, le traitement doit être arrêté. Voir également plus haut la posologie chez les patients sous diurétique.

    . Titration et dose d'entretien La dose quotidienne sera augmentée par la suite en doublant la dose à un à trois jours d'intervalle jusqu'à atteindre la dose d'entretien cible de 5 mg deux fois par jour. La dose d'entretien sera répartie en 2 prises quotidiennes dans la mesure du possible. Si la dose ne peut être augmentée à 2,5 mg deux fois par jour, le traitement sera arrêté. A ce jour, l'expérience de ce traitement chez les patients présentant une insuffisance cardiaque sévère (NYHA IV) immédiatement après un infarctus du myocarde n'est pas suffisante. Si la décision de traiter ces patients est prise, il est recommandé de débuter le traitement par 1,25 mg une fois par jour, et des précautions particulières doivent être prises pour toute augmentation de la dose.

    • Populations particulières
    • Population pédiatrique La tolérance et l'efficacité du ramipril chez les enfants n'ont pas été établies. Les données actuellement disponibles sur le ramipril sont décrites dans les rubriques "Effets indésirables", "Propriétés pharmacodynamiques", "Propriétés pharmacocinétiques" et "Sécurité préclinique", mais aucune recommandation spécifique sur la posologie ne peut être faite.
    • Populations particulières
    • Patients ayant une insuffisance hépatique (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques") Chez les patients insuffisants hépatiques, le traitement par ce médicament sera mis en route sous étroite surveillance médicale et la dose quotidienne maximale sera de 2,5 mg de ce médicament.

    • Population pédiatrique La tolérance et l'efficacité du ramipril chez les enfants n'ont pas été établies. Les données actuellement disponibles sur le ramipril sont décrites dans les rubriques "Effets indésirables", "Propriétés pharmacodynamiques", "Propriétés pharmacocinétiques" et "Sécurité préclinique", mais aucune recommandation spécifique sur la posologie ne peut être faite.

    • Populations particulières
    • Sujet âgé Les doses initiales seront plus faibles, et la titration ultérieure de la dose sera plus graduelle, en raison d'une plus grande probabilité de survenue d'effets indésirables, en particulier chez les patients très âgés et frêles. Une dose initiale réduite de 1,25 mg de ramipril sera envisagée.
    • Adultes
    • Patients traités par diurétique Une hypotension peut survenir à la mise en route d'un traitement par ce médicament ; ceci en particulier chez les patients recevant un traitement concomitant par des diurétiques. Il est par conséquent recommandé de prendre des précautions puisque ces patients peuvent présenter une déplétion hydrosodée. Si possible, le diurétique sera arrêté 2 à 3 jours avant le début du traitement par ce médicament (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi"). Chez les patients hypertendus chez lesquels le diurétique n'est pas arrêté, le traitement par ce médicament sera débuté à la dose de 1,25 mg. La fonction rénale et la kaliémie seront surveillées. La posologie de ce médicament sera ajustée par la suite en fonction de la pression artérielle cible.

    • Hypertension La dose sera individualisée selon le profil du patient (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi") et le contrôle tensionnel. Ce médicament peut être utilisé en monothérapie ou en association à d'autres classes de médicaments antihypertenseurs.

    . Dose initiale Ce médicament sera débuté graduellement à la dose initiale recommandée de 2,5 mg par jour. Les patients ayant un système rénine-angiotensine-aldostérone fortement activé pourraient présenter une chute excessive de la pression artérielle après la première dose. Une dose initiale de 1,25 mg est recommandée chez de tels patients, et la mise en route du traitement sera effectuée sous surveillance médicale (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    . Titration et dose d'entretien La dose peut être doublée toutes les deux à quatre semaines de manière à atteindre progressivement la pression artérielle cible ; la dose maximale autorisée de ce médicament est de 10 mg par jour. En général, la dose est administrée en une prise quotidienne.

    • Populations particulières
    • Patients ayant une insuffisance rénale La dose quotidienne chez les patients insuffisants rénaux doit être basée sur la clairance de la créatinine (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques") . en cas de clairance de la créatinine > ou = 60 mL/min, il n'est pas nécessaire d'ajuster la dose initiale (2,5 mg/jour) ; la dose quotidienne maximale est de 10 mg ;

    • Population pédiatrique La tolérance et l'efficacité du ramipril chez les enfants n'ont pas été établies. Les données actuellement disponibles sur le ramipril sont décrites dans les rubriques "Effets indésirables", "Propriétés pharmacodynamiques", "Propriétés pharmacocinétiques" et "Sécurité préclinique", mais aucune recommandation spécifique sur la posologie ne peut être faite.

    • Adultes
    • Patients traités par diurétique Une hypotension peut survenir à la mise en route d'un traitement par ce médicament ; ceci en particulier chez les patients recevant un traitement concomitant par des diurétiques. Il est par conséquent recommandé de prendre des précautions puisque ces patients peuvent présenter une déplétion hydrosodée. Si possible, le diurétique sera arrêté 2 à 3 jours avant le début du traitement par ce médicament (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi"). Chez les patients hypertendus chez lesquels le diurétique n'est pas arrêté, le traitement par ce médicament sera débuté à la dose de 1,25 mg. La fonction rénale et la kaliémie seront surveillées. La posologie de ce médicament sera ajustée par la suite en fonction de la pression artérielle cible.
    • Populations particulières
    • Patients ayant une insuffisance rénale La dose quotidienne chez les patients insuffisants rénaux doit être basée sur la clairance de la créatinine (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques") . en cas de clairance de la créatinine située entre 30 et 60 mL/min, il n'est pas nécessaire d'ajuster la dose initiale (2,5 mg/jour) ; la dose quotidienne maximale est de 5 mg

    • Population pédiatrique La tolérance et l'efficacité du ramipril chez les enfants n'ont pas été établies. Les données actuellement disponibles sur le ramipril sont décrites dans les rubriques "Effets indésirables", "Propriétés pharmacodynamiques", "Propriétés pharmacocinétiques" et "Sécurité préclinique", mais aucune recommandation spécifique sur la posologie ne peut être faite.

    • Adultes
    • Patients traités par diurétique Une hypotension peut survenir à la mise en route d'un traitement par ce médicament ; ceci en particulier chez les patients recevant un traitement concomitant par des diurétiques. Il est par conséquent recommandé de prendre des précautions puisque ces patients peuvent présenter une déplétion hydrosodée. Si possible, le diurétique sera arrêté 2 à 3 jours avant le début du traitement par ce médicament (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi"). Chez les patients hypertendus chez lesquels le diurétique n'est pas arrêté, le traitement par ce médicament sera débuté à la dose de 1,25 mg. La fonction rénale et la kaliémie seront surveillées. La posologie de ce médicament sera ajustée par la suite en fonction de la pression artérielle cible.
    • Populations particulières
    • Patients ayant une insuffisance rénale La dose quotidienne chez les patients insuffisants rénaux doit être basée sur la clairance de la créatinine (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques") . en cas de clairance de la créatinine située entre 10 et 30 mL/min, la dose initiale est de 1,25 mg/jour et la dose quotidienne maximale de 5 mg ; . chez les patients hémodialysés hypertendus : le ramipril est faiblement dialysable ; la dose initiale est de 1,25 mg/jour et la dose quotidienne maximale de 5 mg ; le médicament sera administré quelques heures après la réalisation de l'hémodialyse.

    • Population pédiatrique La tolérance et l'efficacité du ramipril chez les enfants n'ont pas été établies. Les données actuellement disponibles sur le ramipril sont décrites dans les rubriques "Effets indésirables", "Propriétés pharmacodynamiques", "Propriétés pharmacocinétiques" et "Sécurité préclinique", mais aucune recommandation spécifique sur la posologie ne peut être faite.

    • Adultes
    • Patients traités par diurétique Une hypotension peut survenir à la mise en route d'un traitement par ce médicament ; ceci en particulier chez les patients recevant un traitement concomitant par des diurétiques. Il est par conséquent recommandé de prendre des précautions puisque ces patients peuvent présenter une déplétion hydrosodée. Si possible, le diurétique sera arrêté 2 à 3 jours avant le début du traitement par ce médicament (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Prévention cardiovasculaire . Dose initiale La dose initiale recommandée est de 2,5 mg de ce médicament une fois par jour.

    . Titration et dose d'entretien En fonction de la tolérance par le patient du principe actif, la dose sera graduellement augmentée. Il est recommandé de doubler la dose au terme d'une à deux semaines de traitement et, au terme de deux à trois semaines supplémentaires, de l'augmenter pour atteindre la dose cible d'entretien de 10 mg de ce médicament en une prise quotidienne. Voir également plus haut la posologie chez les patients sous diurétique.

    • Populations particulières
    • Patients ayant une insuffisance rénale La dose quotidienne chez les patients insuffisants rénaux doit être basée sur la clairance de la créatinine (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques") . en cas de clairance de la créatinine > ou = 60 mL/min, il n'est pas nécessaire d'ajuster la dose initiale (2,5 mg/jour) ; la dose quotidienne maximale est de 10 mg ;

    • Population pédiatrique La tolérance et l'efficacité du ramipril chez les enfants n'ont pas été établies. Les données actuellement disponibles sur le ramipril sont décrites dans les rubriques "Effets indésirables", "Propriétés pharmacodynamiques", "Propriétés pharmacocinétiques" et "Sécurité préclinique", mais aucune recommandation spécifique sur la posologie ne peut être faite.

    • Adultes
    • Patients traités par diurétique Une hypotension peut survenir à la mise en route d'un traitement par ce médicament ; ceci en particulier chez les patients recevant un traitement concomitant par des diurétiques. Il est par conséquent recommandé de prendre des précautions puisque ces patients peuvent présenter une déplétion hydrosodée. Si possible, le diurétique sera arrêté 2 à 3 jours avant le début du traitement par ce médicament (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").
    • Populations particulières
    • Patients ayant une insuffisance rénale La dose quotidienne chez les patients insuffisants rénaux doit être basée sur la clairance de la créatinine (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques") . en cas de clairance de la créatinine située entre 30 et 60 mL/min, il n'est pas nécessaire d'ajuster la dose initiale (2,5 mg/jour) ; la dose quotidienne maximale est de 5 mg ;

    • Population pédiatrique La tolérance et l'efficacité du ramipril chez les enfants n'ont pas été établies. Les données actuellement disponibles sur le ramipril sont décrites dans les rubriques "Effets indésirables", "Propriétés pharmacodynamiques", "Propriétés pharmacocinétiques" et "Sécurité préclinique", mais aucune recommandation spécifique sur la posologie ne peut être faite.

    • Adultes
    • Patients traités par diurétique Une hypotension peut survenir à la mise en route d'un traitement par ce médicament ; ceci en particulier chez les patients recevant un traitement concomitant par des diurétiques. Il est par conséquent recommandé de prendre des précautions puisque ces patients peuvent présenter une déplétion hydrosodée. Si possible, le diurétique sera arrêté 2 à 3 jours avant le début du traitement par ce médicament (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").
    • Populations particulières
    • Patients ayant une insuffisance rénale La dose quotidienne chez les patients insuffisants rénaux doit être basée sur la clairance de la créatinine (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques") . en cas de clairance de la créatinine située entre 10 et 30 mL/min, la dose initiale est de 1,25 mg/jour et la dose quotidienne maximale de 5 mg ; . chez les patients hémodialysés hypertendus : le ramipril est faiblement dialysable ; la dose initiale est de 1,25 mg/jour et la dose quotidienne maximale de 5 mg ; le médicament sera administré quelques heures après la réalisation de l'hémodialyse.

    • Population pédiatrique La tolérance et l'efficacité du ramipril chez les enfants n'ont pas été établies. Les données actuellement disponibles sur le ramipril sont décrites dans les rubriques "Effets indésirables", "Propriétés pharmacodynamiques", "Propriétés pharmacocinétiques" et "Sécurité préclinique", mais aucune recommandation spécifique sur la posologie ne peut être faite.

    • Adultes

    -> Traitement de la néphropathie

    • Chez les patients présentant un diabète et une microalbuminurie . Dose initiale La dose initiale recommandée est de 1,25 mg de ce médicament une fois par jour. . Titration et dose d'entretien En fonction de la tolérance par le patient du principe actif, la dose est augmentée par la suite. Il est recommandé de doubler la dose quotidienne unique à 2,5 mg au terme de deux semaines, puis à 5 mg au terme de deux semaines supplémentaires.

    • Chez les patients présentant une néphropathie non-diabétique telle que définie par une macroprotéinurie > ou = 3 g/jour . Dose initiale La dose initiale recommandée est de 1,25 mg de ce médicament une fois par jour. . Titration et dose d'entretien En fonction de la tolérance par le patient du principe actif, la dose est augmentée par la suite. Il est recommandé de doubler la dose quotidienne unique à 2,5 mg au terme de deux semaines, puis à 5 mg au terme de deux semaines supplémentaires.

    • Populations particulières
    • Population pédiatrique La tolérance et l'efficacité du ramipril chez les enfants n'ont pas été établies. Les données actuellement disponibles sur le ramipril sont décrites dans les rubriques "Effets indésirables", "Propriétés pharmacodynamiques", "Propriétés pharmacocinétiques" et "Sécurité préclinique", mais aucune recommandation spécifique sur la posologie ne peut être faite.
    • Adultes

    -> Traitement de la néphropathie

    • Chez les patients présentant un diabète et au moins un facteur de risque cardiovasculaire . Dose initiale La dose initiale recommandée est de 2,5 mg de ce médicament une fois par jour. . Titration et dose d'entretien En fonction de la tolérance par le patient du principe actif, la dose est augmentée par la suite. Il est recommandé de doubler la dose quotidienne à 5 mg de ce médicament au terme d'une à deux semaines, puis à 10 mg de ce médicament au terme de deux à trois semaines supplémentaires. La dose quotidienne cible est de 10 mg.
    • Populations particulières
    • Population pédiatrique La tolérance et l'efficacité du ramipril chez les enfants n'ont pas été établies. Les données actuellement disponibles sur le ramipril sont décrites dans les rubriques "Effets indésirables", "Propriétés pharmacodynamiques", "Propriétés pharmacocinétiques" et "Sécurité préclinique", mais aucune recommandation spécifique sur la posologie ne peut être faite.
    • Adultes
    • Insuffisance cardiaque symptomatique . Dose initiale Chez les patients stabilisés sous traitement diurétique, la dose initiale recommandée est de 1,25 mg par jour. . Titration et dose d'entretien La posologie de ce médicament sera ajustée en doublant la dose toutes les une à deux semaines, jusqu'à une dose quotidienne maximale de 10 mg. Deux prises par jour sont préférables.
    • Populations particulières
    • Population pédiatrique La tolérance et l'efficacité du ramipril chez les enfants n'ont pas été établies. Les données actuellement disponibles sur le ramipril sont décrites dans les rubriques "Effets indésirables", "Propriétés pharmacodynamiques", "Propriétés pharmacocinétiques" et "Sécurité préclinique", mais aucune recommandation spécifique sur la posologie ne peut être faite.
    • Adultes
    • Patients traités par diurétique Une hypotension peut survenir à la mise en route d'un traitement par ce médicament ; ceci en particulier chez les patients recevant un traitement concomitant par des diurétiques. Il est par conséquent recommandé de prendre des précautions puisque ces patients peuvent présenter une déplétion hydrosodée. Si possible, le diurétique sera arrêté 2 à 3 jours avant le début du traitement par ce médicament (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Prévention secondaire après infarctus aigu du myocarde et en présence d'une insuffisance cardiaque . Dose initiale 48 heures après un infarctus du myocarde, chez un patient cliniquement et hémodynamiquement stable, la dose initiale sera de 2,5 mg deux fois par jour durant trois jours. Si la dose initiale de 2,5 mg n'est pas tolérée, une dose de 1,25 mg deux fois par jour sera administrée durant deux jours puis augmentée à 2,5 mg et 5 mg deux fois par jour. Si la dose ne peut pas être augmentée à 2,5 mg deux fois par jour, le traitement doit être arrêté. Voir également plus haut la posologie chez les patients sous diurétique.

    . Titration et dose d'entretien La dose quotidienne sera augmentée par la suite en doublant la dose à un à trois jours d'intervalle jusqu'à atteindre la dose d'entretien cible de 5 mg deux fois par jour. La dose d'entretien sera répartie en 2 prises quotidiennes dans la mesure du possible. Si la dose ne peut être augmentée à 2,5 mg deux fois par jour, le traitement sera arrêté. A ce jour, l'expérience de ce traitement chez les patients présentant une insuffisance cardiaque sévère (NYHA IV) immédiatement après un infarctus du myocarde n'est pas suffisante. Si la décision de traiter ces patients est prise, il est recommandé de débuter le traitement par 1,25 mg une fois par jour, et des précautions particulières doivent être prises pour toute augmentation de la dose.

    • Populations particulières
    • Population pédiatrique La tolérance et l'efficacité du ramipril chez les enfants n'ont pas été établies. Les données actuellement disponibles sur le ramipril sont décrites dans les rubriques "Effets indésirables", "Propriétés pharmacodynamiques", "Propriétés pharmacocinétiques" et "Sécurité préclinique", mais aucune recommandation spécifique sur la posologie ne peut être faite.
    • Populations particulières
    • Patients ayant une insuffisance hépatique (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques") Chez les patients insuffisants hépatiques, le traitement par ce médicament sera mis en route sous étroite surveillance médicale et la dose quotidienne maximale sera de 2,5 mg de ce médicament.

    • Population pédiatrique La tolérance et l'efficacité du ramipril chez les enfants n'ont pas été établies. Les données actuellement disponibles sur le ramipril sont décrites dans les rubriques "Effets indésirables", "Propriétés pharmacodynamiques", "Propriétés pharmacocinétiques" et "Sécurité préclinique", mais aucune recommandation spécifique sur la posologie ne peut être faite.

    • Populations particulières
    • Sujet âgé Les doses initiales seront plus faibles, et la titration ultérieure de la dose sera plus graduelle, en raison d'une plus grande probabilité de survenue d'effets indésirables, en particulier chez les patients très âgés et frêles. Une dose initiale réduite de 1,25 mg de ramipril sera envisagée.