Repevax (ANATOXINE / ANTIGENE COQUELUCHEUX / VIRUS POLIOMYELITIQUE)

Médicaments à base de ANATOXINE ou ANTIGENE COQUELUCHEUX ou VIRUS POLIOMYELITIQUE :

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser repevax ?

  • Traitement preventif

  • Rappel de vaccination

  • Rappel de vaccination

  • Chez l'enfant a partir de 3 ans

  • Chez l'adulte

  • Traitement preventif

  • Rappel de vaccination

  • Rappel de vaccination

  • Chez l'enfant a partir de 3 ans

  • Chez l'adulte

  • Traitement preventif

  • Rappel de vaccination

  • Rappel de vaccination

  • Chez l'enfant a partir de 3 ans

  • Chez l'adulte

  • Chez la femme enceinte

  • Traitement preventif

  • Rappel de vaccination

  • Rappel de vaccination

  • Chez l'enfant a partir de 3 ans

  • Chez l'adulte

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de repevax ?

  • Alteration de l'etat general

  • Convulsions

  • Encephalopathie

    • Reaction post-vaccinale
  • Enfant

    • Enfant de moins de 3 ans
  • Epilepsie

    • Epilepsie non controlee
  • Etat de mal epileptique

  • Fievre

  • Infection

    • Infection severe
  • Mode d'administration particulier

    • Voie intradermique
    • Voie intravasculaire
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Trouble neurologique

    • Autre traitement en cours

      • Trt par anticoagulant
      • Trt par immunosuppresseur
    • Deficit immunitaire

      • Deficit immunitaire acquis (vih)
      • Deficit immunitaire congenital
      • Deficit immunitaire secondaire sauf vih
    • Guillain-barre syndrome

      • Reaction post-vaccinale
    • Hemophilie

    • Infection vih

    • Maladie hemorragique

    • Neuropathie peripherique

      • Neuropathie plexus brachial
      • Reaction post-vaccinale
    • Quel que soit le terrain

    • Syndrome hemorragique

    • Terrain ci voie intra musculaire

    • Terrain hemorragique

    • Thrombopenie

    • Trouble de l'hemostase

    • Trouble de la coagulation

    • Trouble hematologique

    • Autre traitement en cours

      • Trt par anticoagulant
      • Trt par immunosuppresseur
    • Deficit immunitaire

      • Deficit immunitaire acquis (vih)
      • Deficit immunitaire congenital
      • Deficit immunitaire secondaire sauf vih
    • Guillain-barre syndrome

      • Reaction post-vaccinale
    • Hemophilie

    • Infection vih

    • Maladie hemorragique

    • Neuropathie peripherique

      • Neuropathie plexus brachial
      • Reaction post-vaccinale
    • Quel que soit le terrain

    • Syndrome hemorragique

    • Terrain ci voie intra musculaire

    • Terrain hemorragique

    • Thrombopenie

    • Trouble de l'hemostase

    • Trouble de la coagulation

    • Trouble hematologique

    Illustration side-effect

    Quels sont les effets indésirables de repevax ?

    SEVERE(S)
    • agitation
    • apathie
    • apnee
    • concentration alteration
    • concentration baisse
    • confusion mentale
    • convulsion
    • cris persistants syndrome
    • electroencephalogramme modification
    • encephalite
    • encephalopathie
    • hypoesthesie
    • hyporeflexie
    • hypotonie musculaire
    • irritabilite
    • lethargie
    • neuromyelite
    • neuropathie peripherique
    • neurotoxicite
    • nevrite
    • oedeme cerebral
    • paralysie
    • paralysie faciale
    • paresthesie
    • pleurs inhabituels
    • polyradiculonevrite guillain barre
    • sans info sur effets surdosage
    MODERE(S) OU SEVERE(S)
    • anaphylaxie
    • arthralgie
    • bronchospasme asthme
    • choc anaphylactique
    • dermatite
    • dyspnee
    • eruption cutanee
    • erytheme
    • fievre
    • gorge irritation
    • hypersudation
    • myalgie
    • oedeme
    • oedeme cutane
    • oedeme de quincke angioedeme
    • oedeme facial
    • pharyngite
    • prurit
    • reaction allergique
    • urticaire
    MODERE(S)
    • anorexie
    • appetit perte
    • asthenie
    • bronchite
    • cephalee
    • conjonctivite
    • diarrhee
    • dorsalgie
    • douleur abdominale
    • erytheme polymorphe
    • frisson
    • hypotension arterielle
    • infection a herpes virus
    • infection des voies respiratoires
    • insomnie
    • lymphadenopathie
    • malaise lipothymie
    • nausee vomissement
    • nervosite
    • paleur
    • phlyctene vesicule
    • rhinite
    • rhinorrhee
    • sommeil trouble
    • somnolence diurne
    • syncope
    • syndrome grippal
    • thrombocytopenie
    • toux
    • vertige etourdissement
    MINEUR(S)
    • anomalie labiale
    • brulure locale
    • depigmentation
    • douleur
    • douleur locale au point dinjection
    • ecchymoses
    • eczema
    • granulome
    • hematome
    • hyperesthesie
    • hyperpigmentation
    • induration
    • inflammation locale au point dinjection
    • raideur articulaire
    • raideur musculaire
    • reaction locale au point dinjection
    • saignement local au point dinjection
    • tumefaction peripherique
    Illustration general

    Liste des présentations disponibles

    • Illustration de la forme galénique

      REPEVAX, suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin diphtérique, tétanique, coquelucheux (acellulaire, multicomposé) et poliomyélitique (inactivé), (adsorbé, à teneur réduite en antigène (s))

      1 seringue(s) préremplie(s) en verre de 0,5 ml munie d'un bouchon-piston chlorobromobutyle sans aiguille attachée avec un capuchon tip-cap chlorobromobutyle avec deux aiguiilles séparées

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 22,06
      Illustration posology

      Quelle est la posologie de repevax ?

      Une dose unique (0,5 mL), est recommandée quel que soit le groupe d'âge concerné.

      Chez les adolescents et les adultes qui présentent un statut vaccinal inconnu ou incomplet vis-à-vis de la diphtérie ou du tétanos, une dose de ce vaccin peut être administrée dans le cadre d'un schéma vaccinal pour protéger contre la coqueluche et la poliomyélite et dans la plupart des cas également contre le tétanos et la diphtérie. Une dose supplémentaire d'un vaccin contenant les valences diphtérie et tétanos (dT) peut être administrée un mois plus tard, suivie d'une 3ème dose de vaccin contenant la valence diphtérie ou les valences diphtérie et tétanos (dT), 6 mois après la première dose, pour optimiser la protection contre la maladie (Cf. rubrique "Propriétés pharmacodynamiques"). Le nombre de doses et le schéma vaccinal devront être déterminés selon les recommandations locales.

      Ce vaccin peut être utilisé en vaccination de rappel pour stimuler l'immunité contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche dans un intervalle de 5 à 10 ans (Cf. rubrique "Propriétés pharmacodynamiques").

      Les vaccinations de rappel contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et/ou la poliomyélite doivent être réalisées à des intervalles définis selon les recommandations officielles.

      Ce vaccin peut être utilisé pour la prise en charge des sujets présentant des blessures à risque tétanigène avec ou sans l'administration concomitante d'immunoglobulines tétaniques, selon les recommandations officielles.

      Ce vaccin peut être utilisé chez la femme enceinte au cours du deuxième ou troisième trimestre de grossesse afin de transférer au nourrisson une protection passive contre la coqueluche (Cf. rubriques "Indications", "Mises en garde et précautions d'emploi", "Grossesse et allaitement" et "Propriétés pharmacodynamiques").