Rivotril (clonazépam)

Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser rivotril ?

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • En monotherapie

  • Avec generalisation secondaire

  • Sans generalisation secondaire

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • En monotherapie

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • En monotherapie

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Traitement d'urgence

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de rivotril ?

  • Apnee du sommeil syndrome

  • Dependance a une substance psychoactive

    • Alcoolisme chronique atcd personnel
    • Dependance subst psychoactive atcd perso
  • Enfant

    • Enfant de moins de 3 ans
    • Enfant de moins de 6 ans
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite alcool benzylique
    • Hypersensibilite alprazolam
    • Hypersensibilite benzodiazepines
    • Hypersensibilite bromazepam
    • Hypersensibilite chlordiazepoxide
    • Hypersensibilite clobazam
    • Hypersensibilite clonazepam
    • Hypersensibilite clorazepate
    • Hypersensibilite clotiazepam
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite diazepam
    • Hypersensibilite estazolam
    • Hypersensibilite ethyle loflazepate
    • Hypersensibilite flumazenil
    • Hypersensibilite flunitrazepam
    • Hypersensibilite flurazepam
    • Hypersensibilite loprazolam
    • Hypersensibilite lorazepam
    • Hypersensibilite lormetazepam
    • Hypersensibilite medazepam
    • Hypersensibilite midazolam
    • Hypersensibilite nitrazepam
    • Hypersensibilite nordazepam
    • Hypersensibilite oxazepam
    • Hypersensibilite prazepam
    • Hypersensibilite propyleneglycol derives
    • Hypersensibilite temazepam
    • Hypersensibilite tetrazepam
    • Hypersensibilite tofisopam
    • Hypersensibilite triazolam
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Insuffisance respiratoire

    • Insuff respiratoire severe
  • Myasthenie

  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Premature

  • Allaitement

  • Anomalie metabolisme galactose

  • Autre traitement en cours

    • Trt par med contenant de l'alcool
  • Deficit en lactase

  • Grossesse

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
  • Interaction d'origine alimentaire

    • Ingestion d'alcool
  • Regime sans galactose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
  • Alcoolisme chronique

    • Alcoolisme chronique atcd personnel
  • Allaitement

  • Asthenie

  • Ataxie

  • Atteinte hepatique

  • Autre traitement en cours

    • Trt par antiepileptique
    • Trt par depresseur du snc
  • Bronchopneumopathie chronique obstruct

    • Bpco moderee
  • Dependance a une substance psychoactive

    • Dependance subst psychoactive atcd perso
  • Enfant

    • Enfant de plus de 6 ans
  • Epilepsie

  • Exposition a une temperature extreme

  • Grossesse

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique legere maladie
    • Insuffisance hepatique moderee maladie
  • Insuffisance renale chronique

  • Insuffisance respiratoire

    • Insuff respiratoire moderee
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Quel que soit le terrain

  • Somnolence diurne

  • Sujet age

  • Tendance suicidaire / suicide

    • Tendance suicidaire atcd personnel
  • Alcoolisme chronique

    • Alcoolisme chronique atcd personnel
  • Allaitement

  • Atteinte hepatique

  • Autre traitement en cours

    • Trt par benzodiazepine
  • Dependance a une substance psychoactive

    • Dependance subst psychoactive atcd perso
  • Depression

    • Depression antecedent personnel
  • Enfant

  • Epilepsie

  • Exposition a une temperature extreme

  • Grossesse

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique legere maladie
    • Insuffisance hepatique moderee maladie
  • Insuffisance renale chronique

  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

  • Tendance suicidaire / suicide

    • Tendance suicidaire atcd personnel
Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de rivotril ?

SEVERE(S)
  • agitation
  • anxiete
  • areflexie
  • cephalee
  • coma
  • confusion mentale
  • crampe musculaire
  • deces mortalite
  • dependance
  • depression myocardique
  • hallucination
  • hyperacousie
  • hypersudation
  • hypnose
  • hypotension arterielle
  • irritabilite
  • personnalite trouble
  • photophobie
  • picotement
  • refroidissement des extremites
  • sommeil trouble
  • syndrome de sevrage
  • tremblement
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • alat modification
  • alopecie
  • anaphylaxie
  • anemie
  • apnee
  • arret cardiaque
  • arret respiratoire
  • arythmie
  • asat modification
  • atteinte hepatique
  • bilirubine modification
  • bradycardie
  • bradypnee
  • bronchospasme asthme
  • choc anaphylactique
  • depigmentation
  • depression respiratoire
  • douleur locale au point dinjection
  • dyspnee
  • erection trouble
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • erytheme polymorphe
  • gamma gt modification
  • gynecomastie
  • hyperpigmentation
  • hypersecretion voie respiratoire sup
  • hypoxie
  • impuissance
  • inflammation locale au point dinjection
  • insuffisance cardiaque
  • lactico deshydrogenase modification
  • laryngospasme
  • leucopenie
  • libido trouble
  • oedeme de quincke angioedeme
  • phosphatase alcaline modification
  • prurit
  • puberte precoce
  • reaction allergique
  • reaction locale au point dinjection
  • tachycardie
  • thrombocytopenie
  • thrombophlebite
  • thrombose veineuse
  • urticaire
  • vasodilatation peripherique
MODERE(S)
  • agressivite
  • amnesie
  • asthenie
  • ataxie
  • bradypsychie
  • cauchemar
  • concentration alteration
  • conscience trouble
  • convulsion
  • delire
  • depression
  • desorientation spatio temporelle
  • diplopie
  • dysarthrie parole difficulte
  • dyskinesie
  • dystonie
  • euphorie
  • hyperactivite
  • incontinence urinaire
  • insomnie
  • lethargie
  • memoire trouble
  • mouvement anormal
  • nervosite
  • nystagmus
  • psychose
  • retention durine
  • sensation ebrieuse
  • somnolence diurne
  • soumission chimique
  • trouble onirique
  • trouble psychocomportemental
  • vertige etourdissement
  • vigilance trouble
  • vision alteration
  • vision floue
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • epigastralgie
  • equilibre trouble
  • faiblesse musculaire
  • fracture osseuse
  • hypotonie musculaire
  • nausee vomissement
  • sialorrhee
MINEUR(S)
  • bouffee vasomotrice
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    RIVOTRIL 2 mg, comprimé quadrisécable

    plaquette(s) thermoformée(s) PVC-Aluminium de 28 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 2,47
  • Illustration de la forme galénique

    RIVOTRIL 2,5 mg/ml, solution buvable en goutte

    1 flacon(s) en verre de 20 ml avec compte-gouttes

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 2,55
  • Illustration de la forme galénique

    RIVOTRIL 1 mg/1 ml, solutions à diluer injectables en ampoules

    6 ampoule(s) en verre brun de 1 ml - 6 ampoule(s) en verre de 1 ml

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 4,66
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de rivotril ?

    Le comprimé n'est pas une forme adaptée à l'enfant de moins de 6 ans (risque de fausse route). Dans ce cas, utiliser plutôt la solution buvable en gouttes.

    • Dose

    Dans tous les cas, le traitement sera initié à la dose efficace la plus faible et la dose maximale ne sera pas dépassée.

    La posologie doit tenir compte de l'âge, du poids du malade et de la sensibilité individuelle : 0,05 mg à 0,1 mg/kg et par jour en traitement d'entretien.

    Cette posologie devra être atteinte progressivement.

    • Relation dose efficace - taux plasmatiques du taux clonazépam

    Les études entreprises ont montré une absence de corrélation rigoureuse, non seulement interindividuelle, mais également chez le même sujet, entre les doses efficaces thérapeutiques et les taux plasmatiques en clonazépam. Par ailleurs, selon les méthodologies utilisées, les résultats peuvent varier pour un même échantillon plasmatique d'un centre à l'autre. On peut simplement considérer que l'on retrouve généralement une activité antiépileptique du clonazépam pour des concentrations plasmatiques variant de 20 ng/ml à 70 ng/ml.

    Le comprimé n'est pas une forme adaptée à l'enfant de moins de 6 ans (risque de fausse route). Dans ce cas, utiliser plutôt la solution buvable en gouttes.

    • Dose

    Dans tous les cas, le traitement sera initié à la dose efficace la plus faible et la dose maximale ne sera pas dépassée.

    La posologie doit tenir compte de l'âge, du poids du malade et de la sensibilité individuelle : 0,05 mg à 0,1 mg/kg et par jour en traitement d'entretien.

    Cette posologie devra être atteinte progressivement.

    • Relation dose efficace - taux plasmatiques du taux clonazépam

    Les études entreprises ont montré une absence de corrélation rigoureuse, non seulement interindividuelle, mais également chez le même sujet, entre les doses efficaces thérapeutiques et les taux plasmatiques en clonazépam. Par ailleurs, selon les méthodologies utilisées, les résultats peuvent varier pour un même échantillon plasmatique d'un centre à l'autre. On peut simplement considérer que l'on retrouve généralement une activité antiépileptique du clonazépam pour des concentrations plasmatiques variant de 20 ng/ml à 70 ng/ml.

    • Chez l'insuffisant rénal ou hépatique

    Il est nécessaire de réduire la posologie de clonazépam.