Zopiclone (zopiclone)

Médicaments à base de zopiclone :

Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser zopiclone ?

  • Traitement de courte duree

  • Dans les formes severes

  • Dans les formes genantes

  • Dans les formes transitoires

  • Dans les formes occasionnelles

  • Dans les formes chroniques

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de zopiclone ?

  • Allaitement

  • Allergie alimentaire

    • Allergie au ble
  • Apnee du sommeil syndrome

  • Enfant

    • Enfant de moins de 6 ans
  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite amidon de ble/gluten
    • Hypersensibilite zopiclone
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Insuffisance respiratoire

    • Insuff respiratoire severe
  • Myasthenie

  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Adulte jeune (15-17 ans)

  • Allaitement

  • Anomalie metabolisme galactose

  • Autre traitement en cours

    • Trt par med contenant de l'alcool
    • Trt par sodium oxybate
  • Deficit en lactase

  • Enfant

    • Enfant de plus de 6 ans
  • Grossesse

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
  • Regime alimentaire

    • Ingestion d'alcool
  • Regime sans galactose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite fructose (intolerance)
    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
  • Agressivite

  • Alcoolisme chronique

    • Alcoolisme chronique atcd personnel
    • Alcoolisme chronique en cours
  • Autre traitement en cours

    • Trt par antidepresseur
    • Trt par anxiolytique
    • Trt par baclofene
    • Trt par barbiturique
    • Trt par depresseur du snc
    • Trt par derive morphinique
    • Trt par hypnotique
    • Trt par neuroleptique
    • Trt par opiace / opioide
    • Trt par rifampicine
    • Trt par thalidomide
  • Dependance a une substance psychoactive

    • Dependance subst psychoactive atcd perso
    • Dependance subst psychoactive en cours
  • Depression

    • Depression en cours
  • Exposition a une temperature extreme

  • Insomnie

  • Insuffisance renale chronique

  • Insuffisance respiratoire

    • Insuff respiratoire legere
    • Insuff respiratoire moderee
  • Quel que soit le terrain

  • Sujet age

  • Trouble comportemental

  • Trouble de la memoire

  • Agressivite

  • Alcoolisme chronique

    • Alcoolisme chronique atcd personnel
    • Alcoolisme chronique en cours
  • Autre traitement en cours

    • Trt par antidepresseur
    • Trt par anxiolytique
    • Trt par baclofene
    • Trt par barbiturique
    • Trt par benzodiazepine
    • Trt par depresseur du snc
    • Trt par derive morphinique
    • Trt par hypnotique
    • Trt par neuroleptique
    • Trt par opiace / opioide
    • Trt par rifampicine
    • Trt par thalidomide
  • Dependance a une substance psychoactive

    • Dependance subst psychoactive atcd perso
    • Dependance subst psychoactive en cours
  • Depression

    • Depression en cours
  • Exposition a une temperature extreme

  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique legere maladie
    • Insuffisance hepatique moderee maladie
  • Quel que soit le terrain

  • Somnambulisme

  • Sujet age

  • Trouble comportemental

  • Trouble de la memoire

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de zopiclone ?

SEVERE(S)
  • coma
  • deces mortalite
  • depression respiratoire
  • hypotension arterielle
  • insuffisance respiratoire
  • lethargie
  • methemoglobinemie
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • agitation
  • agressivite
  • alat modification
  • amnesie
  • anaphylaxie
  • anorgasmie orgasme trouble
  • anxiete
  • asat modification
  • ataxie
  • atteinte hepatique
  • cauchemar
  • cephalee
  • cholestase
  • concentration alteration
  • confusion mentale
  • conscience trouble
  • convulsion
  • delire
  • dependance
  • depression
  • dysarthrie parole difficulte
  • eruption cutanee
  • erytheme polymorphe
  • euphorie
  • faiblesse musculaire
  • hallucination
  • hyperacousie
  • ictere
  • insomnie
  • irritabilite
  • langage trouble
  • levee de linhibition psychomotrice
  • libido trouble
  • memoire trouble
  • myalgie
  • nervosite
  • oedeme de quincke angioedeme
  • paresthesie
  • personnalite trouble
  • phosphatase alcaline modification
  • photophobie
  • prurit
  • psychose
  • reaction allergique
  • sensation ebrieuse
  • somnambulisme
  • somnolence diurne
  • stevens johnson syndrome
  • syndrome de sevrage
  • tremblement
  • trouble cognitif
  • trouble onirique
  • trouble psychocomportemental
  • urticaire
  • vertige etourdissement
  • vigilance trouble
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • appetit augmentation
  • appetit perte
  • arthralgie
  • asthenie
  • crampe musculaire
  • diarrhee
  • diplopie
  • douleur abdominale
  • dysgueusie
  • dyspepsie
  • hypotonie musculaire
  • nausee vomissement
  • secheresse buccale
  • vision alteration
  • vision floue
MINEUR(S)
  • dyspnee
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    ZOPICLONE EG 7,5 mg, comprimé pelliculé sécable

    plaquette(s) thermoformée(s) PVC PVDC aluminium de 14 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 15%
    • PRIX : 2,94
  • Illustration de la forme galénique

    ZOPICLONE ARROW LAB 7,5 mg, comprimé pelliculé

    plaquette(s) PVC aluminium de 14 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 15%
    • PRIX : 2,94
  • Illustration de la forme galénique

    ZOPICLONE ARROW LAB 3,75 mg, comprimé pelliculé

    plaquette(s) PVC aluminium de 14 comprimé(s)

    • REMBOURSABLE : 15%
    • PRIX : 2,42
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de zopiclone ?

    • Dose

    Dans tous les cas, le traitement sera initié à la dose efficace la plus faible et la dose maximale ne sera pas dépassée.

    Ce médicament doit être pris en une seule prise le soir au coucher au lit, et ne doit pas être ré-administré durant la même nuit.

    Le dosage à 3,75 mg est plus particulièrement adapté au sujet âgé de plus de 65 ans et aux populations à risque.

    La posologie habituelle est :

    • Adulte de moins de 65 ans : 7,5 mg par jour.

    • En cas d'insuffisance respiratoire modérée : la posologie recommandée est de 3,75 mg par jour (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    Dans tous les cas, la posologie ne doit pas dépasser 7,5 mg par jour.

    • Durée

    Le traitement doit être aussi bref que possible. Il ne doit pas excéder 4 semaines, y compris la période de réduction de la posologie (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    La durée du traitement doit être présentée au patient :

    • 2 à 5 jours en cas d'insomnie occasionnelle (comme par exemple lors d'un voyage).

    Dans certains cas, il pourra être nécessaire de prolonger le traitement au-delà des périodes préconisées, cette prolongation au-delà des périodes préconisées ne doit pas avoir lieu sans une réévaluation de l'état du patient, puisque le risque d'abus et de dépendance augmente avec la durée du traitement (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Population pédiatrique

    La tolérance et l'efficacité de la zopiclone n'ont pas été démontrées chez les enfants et les adolescents de moins de 18 ans. Par conséquent, la zopiclone n'est pas recommandée dans cette population.

    • Dose

    Dans tous les cas, le traitement sera initié à la dose efficace la plus faible et la dose maximale ne sera pas dépassée.

    Ce médicament doit être pris en une seule prise le soir au coucher au lit, et ne doit pas être ré-administré durant la même nuit.

    Le dosage à 3,75 mg est plus particulièrement adapté au sujet âgé de plus de 65 ans et aux populations à risque.

    La posologie habituelle est :

    • Adulte de moins de 65 ans : 7,5 mg par jour.

    • En cas d'insuffisance respiratoire modérée : la posologie recommandée est de 3,75 mg par jour (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    Dans tous les cas, la posologie ne doit pas dépasser 7,5 mg par jour.

    • Durée

    Le traitement doit être aussi bref que possible. Il ne doit pas excéder 4 semaines, y compris la période de réduction de la posologie (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    La durée du traitement doit être présentée au patient :

    • 2 à 3 semaines en cas d'insomnie transitoire (comme lors de la survenue d'un événement grave).

    Dans certains cas, il pourra être nécessaire de prolonger le traitement au-delà des périodes préconisées, cette prolongation au-delà des périodes préconisées ne doit pas avoir lieu sans une réévaluation de l'état du patient, puisque le risque d'abus et de dépendance augmente avec la durée du traitement (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Population pédiatrique

    La tolérance et l'efficacité de la zopiclone n'ont pas été démontrées chez les enfants et les adolescents de moins de 18 ans. Par conséquent, la zopiclone n'est pas recommandée dans cette population.

    • Dose

    Dans tous les cas, le traitement sera initié à la dose efficace la plus faible et la dose maximale ne sera pas dépassée.

    Ce médicament doit être pris en une seule prise le soir au coucher au lit, et ne doit pas être ré-administré durant la même nuit.

    Le dosage à 3,75 mg est plus particulièrement adapté au sujet âgé de plus de 65 ans et aux populations à risque.

    La posologie habituelle est :

    • Patient âgé de plus de 65 ans : la posologie recommandée est de 3,75 mg par jour et ne peut être qu'exceptionnellement portée à 7,5 mg.

    Dans tous les cas, la posologie ne doit pas dépasser 7,5 mg par jour.

    • Durée

    Le traitement doit être aussi bref que possible. Il ne doit pas excéder 4 semaines, y compris la période de réduction de la posologie (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    La durée du traitement doit être présentée au patient :

    • 2 à 5 jours en cas d'insomnie occasionnelle (comme par exemple lors d'un voyage).

    Dans certains cas, il pourra être nécessaire de prolonger le traitement au-delà des périodes préconisées, cette prolongation au-delà des périodes préconisées ne doit pas avoir lieu sans une réévaluation de l'état du patient, puisque le risque d'abus et de dépendance augmente avec la durée du traitement (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Dose

    Dans tous les cas, le traitement sera initié à la dose efficace la plus faible et la dose maximale ne sera pas dépassée.

    Ce médicament doit être pris en une seule prise le soir au coucher au lit, et ne doit pas être ré-administré durant la même nuit.

    Le dosage à 3,75 mg est plus particulièrement adapté au sujet âgé de plus de 65 ans et aux populations à risque.

    La posologie habituelle est :

    • Patient âgé de plus de 65 ans : la posologie recommandée est de 3,75 mg par jour et ne peut être qu'exceptionnellement portée à 7,5 mg.

    Dans tous les cas, la posologie ne doit pas dépasser 7,5 mg par jour.

    • Durée

    Le traitement doit être aussi bref que possible. Il ne doit pas excéder 4 semaines, y compris la période de réduction de la posologie (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    La durée du traitement doit être présentée au patient :

    • 2 à 3 semaines en cas d'insomnie transitoire (comme lors de la survenue d'un évènement grave).

    Dans certains cas, il pourra être nécessaire de prolonger le traitement au-delà des périodes préconisées, cette prolongation au-delà des périodes préconisées ne doit pas avoir lieu sans une réévaluation de l'état du patient, puisque le risque d'abus et de dépendance augmente avec la durée du traitement (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Dose

    Dans tous les cas, le traitement sera initié à la dose efficace la plus faible et la dose maximale ne sera pas dépassée.

    Ce médicament doit être pris en une seule prise le soir au coucher au lit, et ne doit pas être ré-administré durant la même nuit.

    Le dosage à 3,75 mg est plus particulièrement adapté au sujet âgé de plus de 65 ans et aux populations à risque.

    La posologie habituelle est :

    • Sujet insuffisant hépatique : la posologie recommandée est de 3,75 mg par jour (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    Dans tous les cas, la posologie ne doit pas dépasser 7,5 mg par jour.

    • Durée

    Le traitement doit être aussi bref que possible. Il doit ne pas excéder 4 semaines, y compris la période de réduction de la posologie (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    La durée du traitement doit être présentée au patient :

    • 2 à 5 jours en cas d'insomnie occasionnelle (comme par exemple lors d'un voyage).

    Dans certains cas, il peut être nécessaire de prolonger le traitement au-delà des périodes préconisées. Ceci impose des évaluations précises et répétées de l'état du patient.

    • Population pédiatrique

    Dans certains cas, il pourra être nécessaire de prolonger le traitement au-delà des périodes préconisées, cette prolongation au-delà des périodes préconisées ne doit pas avoir lieu sans une réévaluation de l'état du patient, puisque le risque d'abus et de dépendance augmente avec la durée du traitement (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Dose

    Dans tous les cas, le traitement sera initié à la dose efficace la plus faible et la dose maximale ne sera pas dépassée.

    Ce médicament doit être pris en une seule prise le soir au coucher au lit, et ne doit pas être ré-administré durant la même nuit.

    Le dosage à 3,75 mg est plus particulièrement adapté aux populations à risque.

    La posologie habituelle est :

    • Sujet insuffisant hépatique : la posologie recommandée est de 3,75 mg par jour (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    Dans tous les cas, la posologie ne doit pas dépasser 7,5 mg par jour.

    • Durée

    Le traitement doit être aussi bref que possible. Il ne doit pas excéder 4 semaines, y compris la période de réduction de la posologie (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    La durée du traitement doit être présentée au patient :

    • 2 à 3 semaines en cas d'insomnie transitoire (comme lors de la survenue d'un évènement grave).

    Dans certains cas, il pourra être nécessaire de prolonger le traitement au-delà des périodes préconisées, cette prolongation au-delà des périodes préconisées ne doit pas avoir lieu sans une réévaluation de l'état du patient, puisque le risque d'abus et de dépendance augmente avec la durée du traitement (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Population pédiatrique

    La tolérance et l'efficacité de la zopiclone n'ont pas été démontrées chez les enfants et les adolescents de moins de 18 ans. Par conséquent, la zopiclone n'est pas recommandée dans cette population.

    • Dose

    Dans tous les cas, le traitement sera initié à la dose efficace la plus faible et la dose maximale ne sera pas dépassée.

    Ce médicament doit être pris en une seule prise le soir au coucher au lit, et ne doit pas être ré-administré durant la même nuit.

    Le dosage à 3,75 mg est plus particulièrement adapté au sujet âgé de plus de 65 ans et aux populations à risque.

    La posologie habituelle est :

    • Sujet insuffisant rénal : il est recommandé de commencer le traitement par 3,75 mg par jour (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    Dans tous les cas, la posologie ne doit pas dépasser 7,5 mg par jour.

    • Durée

    Le traitement doit être aussi bref que possible. Il ne doit pas excéder 4 semaines, y compris la période de réduction de la posologie (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    La durée du traitement doit être présentée au patient :

    • 2 à 5 jours en cas d'insomnie occasionnelle (comme par exemple lors d'un voyage).

    Dans certains cas, il pourra être nécessaire de prolonger le traitement au-delà des périodes préconisées, cette prolongation au-delà des périodes préconisées ne doit pas avoir lieu sans une réévaluation de l'état du patient, puisque le risque d'abus et de dépendance augmente avec la durée du traitement (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Population pédiatrique

    La tolérance et l'efficacité de la zopiclone n'ont pas été démontrées chez les enfants et les adolescents de moins de 18 ans. Par conséquent, la zopiclone n'est pas recommandée dans cette population.

    • Dose

    Dans tous les cas, le traitement sera initié à la dose efficace la plus faible et la dose maximale ne sera pas dépassée.

    Ce médicament doit être pris en une seule prise le soir au coucher au lit, et ne doit pas être ré-administré durant la même nuit.

    Le dosage à 3,75 mg est plus particulièrement adapté au sujet âgé de plus de 65 ans et aux populations à risque.

    La posologie habituelle est :

    • Sujet insuffisant rénal : il est recommandé de commencer le traitement par 3,75 mg par jour (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    Dans tous les cas, la posologie ne doit pas dépasser 7,5 mg par jour.

    • Durée

    Le traitement doit être aussi bref que possible. Il ne doit pas excéder 4 semaines, y compris la période de réduction de la posologie (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi"). La durée du traitement doit être présentée au patient :

    • 2 à 3 semaines en cas d'insomnie transitoire (comme lors de la survenue d'un évènement grave).

    Dans certains cas, il peut être nécessaire de prolonger le traitement au-delà des périodes préconisées. Ceci impose des évaluations précises et répétées de l'état du patient.

    • Population pédiatrique

    La tolérance et l'efficacité de la zopiclone n'ont pas été démontrées chez les enfants et les adolescents de moins de 18 ans. Par conséquent, la zopiclone n'est pas recommandée dans cette population.

    • Dose

    Dans tous les cas, le traitement sera initié à la dose efficace la plus faible et la dose maximale ne sera pas dépassée.

    Ce médicament doit être pris en une seule prise le soir au coucher au lit, et ne doit pas être ré-administré durant la même nuit.

    Le dosage à 3,75 mg est plus particulièrement adapté au sujet âgé de plus de 65 ans et aux populations à risque.

    La posologie habituelle est :

    • Adulte de moins de 65 ans : 7,5 mg par jour.

    • En cas d'insuffisance respiratoire modérée : la posologie recommandée est de 3,75 mg par jour (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    Dans tous les cas, la posologie ne doit pas dépasser 7,5 mg par jour.

    • Durée

    Le traitement doit être aussi bref que possible. Il ne doit pas excéder 4 semaines, y compris la période de réduction de la posologie (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    La durée du traitement doit être présentée au patient :

    • 2 à 5 jours en cas d'insomnie occasionnelle (comme par exemple lors d'un voyage).

    Dans certains cas, il pourra être nécessaire de prolonger le traitement au-delà des périodes préconisées, cette prolongation au-delà des périodes préconisées ne doit pas avoir lieu sans une réévaluation de l'état du patient, puisque le risque d'abus et de dépendance augmente avec la durée du traitement (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Population pédiatrique

    La tolérance et l'efficacité de la zopiclone n'ont pas été démontrées chez les enfants et les adolescents de moins de 18 ans. Par conséquent, la zopiclone n'est pas recommandée dans cette population.

    • Dose

    Dans tous les cas, le traitement sera initié à la dose efficace la plus faible et la dose maximale ne sera pas dépassée.

    Ce médicament doit être pris en une seule prise le soir au coucher au lit, et ne doit pas être ré-administré durant la même nuit.

    Le dosage à 3,75 mg est plus particulièrement adapté au sujet âgé de plus de 65 ans et aux populations à risque.

    La posologie habituelle est :

    • Adulte de moins de 65 ans : 7,5 mg par jour.

    • En cas d'insuffisance respiratoire modérée : la posologie recommandée est de 3,75 mg par jour (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    Dans tous les cas, la posologie ne doit pas dépasser 7,5 mg par jour.

    • Durée

    Le traitement doit être aussi bref que possible. Il ne doit pas excéder 4 semaines, y compris la période de réduction de la posologie (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    La durée du traitement doit être présentée au patient :

    • 2 à 3 semaines en cas d'insomnie transitoire (comme lors de la survenue d'un événement grave).

    Dans certains cas, il pourra être nécessaire de prolonger le traitement au-delà des périodes préconisées, cette prolongation au-delà des périodes préconisées ne doit pas avoir lieu sans une réévaluation de l'état du patient, puisque le risque d'abus et de dépendance augmente avec la durée du traitement (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Population pédiatrique

    La tolérance et l'efficacité de la zopiclone n'ont pas été démontrées chez les enfants et les adolescents de moins de 18 ans. Par conséquent, la zopiclone n'est pas recommandée dans cette population.

    • Dose

    Dans tous les cas, le traitement sera initié à la dose efficace la plus faible et la dose maximale ne sera pas dépassée.

    Ce médicament doit être pris en une seule prise le soir au coucher au lit, et ne doit pas être ré-administré durant la même nuit.

    Le dosage à 3,75 mg est plus particulièrement adapté au sujet âgé de plus de 65 ans et aux populations à risque.

    La posologie habituelle est :

    • Patient âgé de plus de 65 ans : la posologie recommandée est de 3,75 mg par jour et ne peut être qu'exceptionnellement portée à 7,5 mg.

    Dans tous les cas, la posologie ne doit pas dépasser 7,5 mg par jour.

    • Durée

    Le traitement doit être aussi bref que possible. Il ne doit pas excéder 4 semaines, y compris la période de réduction de la posologie (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    La durée du traitement doit être présentée au patient :

    • 2 à 5 jours en cas d'insomnie occasionnelle (comme par exemple lors d'un voyage).

    Dans certains cas, il pourra être nécessaire de prolonger le traitement au-delà des périodes préconisées, cette prolongation au-delà des périodes préconisées ne doit pas avoir lieu sans une réévaluation de l'état du patient, puisque le risque d'abus et de dépendance augmente avec la durée du traitement (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Dose

    Dans tous les cas, le traitement sera initié à la dose efficace la plus faible et la dose maximale ne sera pas dépassée.

    Ce médicament doit être pris en une seule prise le soir au coucher au lit, et ne doit pas être ré-administré durant la même nuit.

    Le dosage à 3,75 mg est plus particulièrement adapté au sujet âgé de plus de 65 ans et aux populations à risque.

    La posologie habituelle est :

    • Patient âgé de plus de 65 ans : la posologie recommandée est de 3,75 mg par jour et ne peut être qu'exceptionnellement portée à 7,5 mg.

    Dans tous les cas, la posologie ne doit pas dépasser 7,5 mg par jour.

    • Durée

    Le traitement doit être aussi bref que possible. Il ne doit pas excéder 4 semaines, y compris la période de réduction de la posologie (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    La durée du traitement doit être présentée au patient :

    • 2 à 3 semaines en cas d'insomnie transitoire (comme lors de la survenue d'un évènement grave).

    Dans certains cas, il pourra être nécessaire de prolonger le traitement au-delà des périodes préconisées, cette prolongation au-delà des périodes préconisées ne doit pas avoir lieu sans une réévaluation de l'état du patient, puisque le risque d'abus et de dépendance augmente avec la durée du traitement (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Dose

    Dans tous les cas, le traitement sera initié à la dose efficace la plus faible et la dose maximale ne sera pas dépassée.

    Ce médicament doit être pris en une seule prise le soir au coucher au lit, et ne doit pas être ré-administré durant la même nuit.

    Le dosage à 3,75 mg est plus particulièrement adapté au sujet âgé de plus de 65 ans et aux populations à risque.

    La posologie habituelle est :

    • Sujet insuffisant hépatique : la posologie recommandée est de 3,75 mg par jour (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    Dans tous les cas, la posologie ne doit pas dépasser 7,5 mg par jour.

    • Durée

    Le traitement doit être aussi bref que possible. Il doit ne pas excéder 4 semaines, y compris la période de réduction de la posologie (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    La durée du traitement doit être présentée au patient :

    • 2 à 5 jours en cas d'insomnie occasionnelle (comme par exemple lors d'un voyage).

    Dans certains cas, il peut être nécessaire de prolonger le traitement au-delà des périodes préconisées. Ceci impose des évaluations précises et répétées de l'état du patient.

    • Population pédiatrique

    Dans certains cas, il pourra être nécessaire de prolonger le traitement au-delà des périodes préconisées, cette prolongation au-delà des périodes préconisées ne doit pas avoir lieu sans une réévaluation de l'état du patient, puisque le risque d'abus et de dépendance augmente avec la durée du traitement (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Dose

    Dans tous les cas, le traitement sera initié à la dose efficace la plus faible et la dose maximale ne sera pas dépassée.

    Ce médicament doit être pris en une seule prise le soir au coucher au lit, et ne doit pas être ré-administré durant la même nuit.

    Le dosage à 3,75 mg est plus particulièrement adapté aux populations à risque.

    La posologie habituelle est :

    • Sujet insuffisant hépatique : la posologie recommandée est de 3,75 mg par jour (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    Dans tous les cas, la posologie ne doit pas dépasser 7,5 mg par jour.

    • Durée

    Le traitement doit être aussi bref que possible. Il ne doit pas excéder 4 semaines, y compris la période de réduction de la posologie (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    La durée du traitement doit être présentée au patient :

    • 2 à 3 semaines en cas d'insomnie transitoire (comme lors de la survenue d'un évènement grave).

    Dans certains cas, il pourra être nécessaire de prolonger le traitement au-delà des périodes préconisées, cette prolongation au-delà des périodes préconisées ne doit pas avoir lieu sans une réévaluation de l'état du patient, puisque le risque d'abus et de dépendance augmente avec la durée du traitement (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Population pédiatrique

    La tolérance et l'efficacité de la zopiclone n'ont pas été démontrées chez les enfants et les adolescents de moins de 18 ans. Par conséquent, la zopiclone n'est pas recommandée dans cette population.

    • Dose

    Dans tous les cas, le traitement sera initié à la dose efficace la plus faible et la dose maximale ne sera pas dépassée.

    Ce médicament doit être pris en une seule prise le soir au coucher au lit, et ne doit pas être ré-administré durant la même nuit.

    Le dosage à 3,75 mg est plus particulièrement adapté au sujet âgé de plus de 65 ans et aux populations à risque.

    La posologie habituelle est :

    • Sujet insuffisant rénal : il est recommandé de commencer le traitement par 3,75 mg par jour (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    Dans tous les cas, la posologie ne doit pas dépasser 7,5 mg par jour.

    • Durée

    Le traitement doit être aussi bref que possible. Il ne doit pas excéder 4 semaines, y compris la période de réduction de la posologie (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    La durée du traitement doit être présentée au patient :

    • 2 à 5 jours en cas d'insomnie occasionnelle (comme par exemple lors d'un voyage).

    Dans certains cas, il pourra être nécessaire de prolonger le traitement au-delà des périodes préconisées, cette prolongation au-delà des périodes préconisées ne doit pas avoir lieu sans une réévaluation de l'état du patient, puisque le risque d'abus et de dépendance augmente avec la durée du traitement (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Population pédiatrique

    La tolérance et l'efficacité de la zopiclone n'ont pas été démontrées chez les enfants et les adolescents de moins de 18 ans. Par conséquent, la zopiclone n'est pas recommandée dans cette population.

    • Dose

    Dans tous les cas, le traitement sera initié à la dose efficace la plus faible et la dose maximale ne sera pas dépassée.

    Ce médicament doit être pris en une seule prise le soir au coucher au lit, et ne doit pas être ré-administré durant la même nuit.

    Le dosage à 3,75 mg est plus particulièrement adapté au sujet âgé de plus de 65 ans et aux populations à risque.

    La posologie habituelle est :

    • Sujet insuffisant rénal : il est recommandé de commencer le traitement par 3,75 mg par jour (Cf. rubrique "Propriétés pharmacocinétiques").

    Dans tous les cas, la posologie ne doit pas dépasser 7,5 mg par jour.

    • Durée

    Le traitement doit être aussi bref que possible. Il ne doit pas excéder 4 semaines, y compris la période de réduction de la posologie (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi"). La durée du traitement doit être présentée au patient :

    • 2 à 3 semaines en cas d'insomnie transitoire (comme lors de la survenue d'un évènement grave).

    Dans certains cas, il peut être nécessaire de prolonger le traitement au-delà des périodes préconisées. Ceci impose des évaluations précises et répétées de l'état du patient.

    • Population pédiatrique

    La tolérance et l'efficacité de la zopiclone n'ont pas été démontrées chez les enfants et les adolescents de moins de 18 ans. Par conséquent, la zopiclone n'est pas recommandée dans cette population.