Buspirone (buspirone)

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Buspirone

  • Dosages

    10 mg

  • Formes galéniques

    comprimé sécable

  • Classe Thérapeutique

    N05BE - DERIVES DE L'AZASPIRODECANEDIONE

Illustration indications

Indications - Quand utiliser buspirone ?

  • Dans les formes reactionnelles

    Illustration consindications

    Quelles sont les contre-indications de buspirone ?

    • Enfant

      • Enfant de moins de 6 ans
    • Hypersensibilite

      • Hypersensibilite a l'un des excipients
      • Hypersensibilite buspirone
    • Insuffisance hepatique

      • Insuffisance hepatique severe maladie
    • Insuffisance renale chronique

      • Insuffisance renale severe
    • Nourrisson

    • Nouveau-ne

    • Porphyrie cutanee

    • Porphyrie hepatique

      • Porphyrie hepatique maladie
    • Anomalie metabolisme galactose

    • Deficit en lactase

    • Femme en age de procreer

    • Grossesse

    • Hypersensibilite

      • Hypersensibilite galactose (intolerance)
      • Hypersensibilite glucose (intolerance)
      • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Regime sans galactose

    • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

      • Hypersensibilite galactose (intolerance)
      • Hypersensibilite glucose (intolerance)
      • Hypersensibilite lactose (intolerance)
      • Syndrome malabsorption glucose/galactose
    • Adulte jeune (15-17 ans)

      • Adulte de moins de 18 ans
    • Convulsions

      • Convulsions antecedent personnel
    • Depression

    • Enfant

      • Enfant de plus de 6 ans
    • Epilepsie

      • Epilepsie antecedent personnel
    • Exposition a une temperature extreme

    • Quel que soit le terrain

    • Exposition a une temperature extreme

    • Quel que soit le terrain

    Illustration side-effect

    Quels sont les effets indésirables de buspirone ?

    SEVERE(S)
    • sans info sur effets surdosage
    MODERE(S) OU SEVERE(S)
    • agitation
    • asthenie
    • cephalee
    • confusion mentale
    • congestion nasale
    • convulsion
    • douleur oppression thoracique
    • eruption cutanee
    • gorge constriction
    • hypersudation
    • nervosite
    • palpitations
    • paresthesie
    • priapisme
    • reaction allergique
    • sensation ebrieuse
    • sommeil trouble
    • somnolence diurne
    • syndrome serotoninergique
    • tachycardie
    • urticaire
    • vertige etourdissement
    MODERE(S)
    • acouphene bourdonnement doreille
    • gastralgie
    • nausee vomissement
    • secheresse buccale
    Illustration general

    Liste des présentations disponibles

    • Illustration de la forme galénique

      BUSPIRONE MYLAN 10 mg, comprimé sécable

      plaquette(s) thermoformée(s) PVC PVDC aluminium de 20 comprimé(s)

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 4,54
      Illustration posology

      Quelle est la posologie de buspirone ?

      Le traitement est instauré sur la base de 1/2 comprimé 3 fois par jour.

      Par la suite, la posologie sera adaptée en fonction des besoins du malade et la dose quotidienne pourra être augmentée par paliers de 5 mg, tous les deux ou trois jours en fonction de la réponse thérapeutique.

      La dose quotidienne se situe habituellement entre 15 et 20 mg également répartis dans la journée, en 2 ou 3 prises.

      La dose maximale de 60 mg par jour ne sera pas être dépassée.

      Aucune adaptation de la dose n'est requise chez le sujet âgé.

      • En cas de substitution à un traitement par les benzodiazépines

      La buspirone devra être introduite 15 jours avant le début du sevrage en benzodiazépine.

      Il conviendra de procéder à une diminution progressive de la posologie de la benzodiazépine en respectant strictement les règles habituelles de ce sevrage (la buspirone ne prévient ni ne traite le syndrome de sevrage aux benzodiazépines).

      • Modalité d'arrêt du traitement

      L'arrêt du traitement par la buspirone peut être rapide.

      • Durée du traitement

      Anxiété réactionnelle, traitement d'appoint de l'anxiété au cours des névroses, anxiété associée à une affection somatique sévère ou douloureuse : le traitement ne devrait pas dépasser 4 à 6 semaines.

      Le traitement est instauré sur la base de 1/2 comprimé 3 fois par jour.

      Par la suite, la posologie sera adaptée en fonction des besoins du malade et la dose quotidienne pourra être augmentée par paliers de 5 mg, tous les deux ou trois jours en fonction de la réponse thérapeutique.

      La dose quotidienne se situe habituellement entre 15 et 20 mg également répartis dans la journée, en 2 ou 3 prises.

      La dose maximale de 60 mg par jour ne sera pas être dépassée.

      Aucune adaptation de la dose n'est requise chez le sujet âgé.

      • En cas de substitution à un traitement par les benzodiazépines

      La buspirone devra être introduite 15 jours avant le début du sevrage en benzodiazépine.

      Il conviendra de procéder à une diminution progressive de la posologie de la benzodiazépine en respectant strictement les règles habituelles de ce sevrage (la buspirone ne prévient ni ne traite le syndrome de sevrage aux benzodiazépines).

      • Modalité d'arrêt du traitement

      L'arrêt du traitement par la buspirone peut être rapide.

      • Durée du traitement

      Anxiété généralisée : traitement au long cours après avis d'un spécialiste.