Cisplatine (cisplatine)

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    25 mg/25 ml1 mg/ml1 mg/1 mL10 mg/10 ml1 mg/1 ml

  • Formes galéniques

    solution à diluer pour perfusionsolution pour perfusion

  • Classe Thérapeutique

Illustration indications

Indications - Quand utiliser cisplatine ?

  • Polychimiotherapie

  • Monochimiotherapie

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • Polychimiotherapie

  • Monochimiotherapie

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • Polychimiotherapie

  • Monochimiotherapie

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • Polychimiotherapie

  • Monochimiotherapie

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • Polychimiotherapie

  • Monochimiotherapie

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • Polychimiotherapie

  • Monochimiotherapie

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • Polychimiotherapie

  • Monochimiotherapie

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • Polychimiotherapie

  • Monochimiotherapie

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • Polychimiotherapie

  • Monochimiotherapie

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • Polychimiotherapie

  • Monochimiotherapie

  • Associer a d'autres therapeutiques

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de cisplatine ?

  • Allaitement

  • Aplasie medullaire

  • Atteinte renale

  • Autre traitement en cours

    • Trt par fosphenytoine
    • Trt par phenytoine
    • Trt par vaccin antiamarile
    • Trt par vaccin viral vivant
  • Deshydratation

  • Grossesse

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite carboplatine
    • Hypersensibilite cisplatine
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite oxaliplatine
    • Hypersensibilite platine derives
  • Hypovolemie

  • Insuffisance medullaire

  • Insuffisance renale chronique

  • Neuropathie

  • Vaccination

    • Vaccination amarile
    • Vaccination par vaccins vivants
  • Pathologie cardiorespiratoire

  • Trouble de l'audition

  • Autre traitement en cours

    • Trt par medicament nephrotoxique
  • Femme en age de procreer

  • Homme

  • Hyperuricemie

  • Infection bacterienne

  • Infection virale

  • Nausees vomissements

  • Personnel soignant

  • Personnel soignant feminin

  • Quel que soit le terrain

  • Regime hyposode strict

  • Autre traitement en cours

    • Trt par medicament nephrotoxique
  • Hyperuricemie

  • Infection bacterienne

  • Infection virale

  • Nausees vomissements

  • Personnel soignant

  • Personnel soignant feminin

  • Quel que soit le terrain

  • Regime hyposode strict

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de cisplatine ?

SEVERE(S)
  • augmentation du risque infectieux
  • bacteriemie
  • bronchite
  • bursite
  • cancer vessie
  • candidose
  • candidose gastro intestinale
  • candidose vaginale
  • cellulite
  • cystite
  • effet immunosuppresseur
  • encephalite
  • endocardite
  • fasciite
  • folliculite
  • frisson
  • furonculose
  • gangrene
  • hepatite
  • infection a herpes virus
  • infection bacterienne
  • infection cutanee
  • infection des voies respiratoires
  • infection fongique mycose
  • infection pulmonaire
  • infection urinaire
  • infection virale
  • lymphome
  • lyse tumorale syndrome
  • malaise lipothymie
  • meningite
  • meningite infectieuse
  • myalgie
  • nevralgie
  • orgelet
  • peritonite
  • pharyngite
  • pneumonie
  • pneumopathie
  • pneumopathie interstitielle diffuse
  • pustulose
  • sepsis choc septique
  • septicemie
  • sinusite
  • syncope
  • syndrome grippal
  • syndrome myeloproliferatif
  • tumeur maligne
  • verrue
  • zona
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • accident vasculaire cerebral
  • agitation
  • amenorrhee
  • angor
  • areflexie
  • arret cardiaque
  • arythmie
  • asthenie
  • atteinte cardiovasculaire
  • atteinte renale
  • avortement spontane
  • azoospermie
  • bronchospasme asthme
  • cecite
  • cephalee
  • confusion mentale
  • convulsion
  • crampe musculaire
  • cycle menstruel irregulier
  • dermatite
  • douleur
  • douleur locale au point dinjection
  • douleur mammaire
  • douleur oppression thoracique
  • douleur pelvienne
  • douleur testiculaire
  • dysarthrie parole difficulte
  • dysesthesie
  • dysgueusie
  • dysovulation
  • dysphagie deglutition difficulte
  • dyspnee
  • dysurie
  • electrocardiogramme modification
  • embolie pulmonaire
  • epididymite
  • erection trouble
  • estrogene modification
  • fibrose pulmonaire
  • gynecomastie
  • hematome
  • hemorragie uro genitale
  • hypercreatininemie
  • hypersecretion vaginale
  • hypertension arterielle
  • hypertonie musculaire
  • hyperuremie hyperazotemie
  • hyperuricemie
  • hypocalcemie
  • hypoesthesie
  • hyporeflexie
  • impuissance
  • induration
  • infarctus du myocarde
  • inflammation de la muqueuse
  • inflammation locale au point dinjection
  • insuffisance cardiaque
  • insuffisance ovarienne
  • insuffisance renale aigue
  • insuffisance renale chronique
  • irritation cutanee
  • irritation muqueuse
  • ischemie
  • laryngospasme
  • leucoencephalopathie
  • libido trouble
  • meningite aseptique
  • menometrorragie
  • menorragie
  • miction trouble
  • mort foetale
  • necrose cutanee
  • necrose penienne
  • necrose tubulaire renale
  • nephrite interstitielle
  • neuropathie peripherique
  • nevrite
  • nevrite optique
  • oedeme
  • oligospermie
  • paresthesie
  • pathologie coronarienne
  • picotement
  • polyurie
  • prostatite
  • raynaud syndrome
  • reaction locale au point dinjection
  • saignement vaginal
  • spasme coronaire
  • sterilite secondaire
  • temperature perception trouble
  • teratogenicite
  • testicule modification de la taille
  • testosterone modification
  • thrombophlebite
  • torsade de pointe
  • ulceration vaginale
  • ulceration vulvaire
  • vaginite
  • veinite
  • vertige etourdissement
  • vision alteration
MODERE(S)
  • acidose metabolique
  • acouphene bourdonnement doreille
  • acuite visuelle modification
  • adenome hepatique
  • alat modification
  • alcalose metabolique
  • amaigrissement
  • anorexie
  • appetit perte
  • asat modification
  • ascite
  • atteinte hepatique
  • audiogramme modification
  • bilirubine modification
  • champ visuel anomalie
  • colite
  • colite pseudomembraneuse
  • constipation
  • deshydratation
  • diarrhee
  • distension abdominale
  • douleur abdominale
  • douleur anale
  • dyspepsie
  • enterite
  • fibrose hepatique
  • gastrite
  • hematemese
  • hemorragie digestive
  • hoquet
  • hydroelectrolytique trouble
  • hyperglycemie
  • hypertension portale
  • hypoacousie surdite
  • hypoglycemie
  • hypokaliemie
  • hypomagnesemie
  • hyponatremie
  • hypophosphoremie hypophosphatemie
  • hypoplasie dentaire
  • ileus paralytique
  • incontinence fecale
  • lactico deshydrogenase modification
  • lesion hepatique
  • mucite
  • nausee vomissement
  • necrose hepatique
  • occlusion intestinale
  • oesophagite
  • ototoxicite clinique
  • peliose hepatique
  • perforation digestive
  • phosphatase alcaline modification
  • rectorragie
  • reflux gastro oesophagien
  • secheresse buccale
  • stomatite
  • ulceration gastrique
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • alopecie
  • decollement retinien
  • hyperamylasemie
  • hyperlipasemie
  • insuffisance hepatique
  • pancreatite aigue
  • tetanie
MINEUR(S)
  • agranulocytose
  • anaphylaxie
  • anemie
  • anemie hemolytique
  • aplasie medullaire
  • bouffee vasomotrice
  • choc anaphylactique
  • civd coag intravascul disseminee
  • conjonctivite
  • dysplasie
  • eosinophilie
  • epistaxis
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • erythrodermie dermatite exfoliative
  • erythrodysesthesie palmo plantaire
  • fievre
  • hematocrite modification
  • hematurie
  • hemoglobine modification
  • hemolyse
  • hypersudation
  • hypoplasie medullaire
  • hypotension arterielle
  • leucemie aigue
  • leucopenie
  • lithiase biliaire
  • lymphopenie
  • neutropenie
  • oedeme de quincke angioedeme
  • oedeme facial
  • pancytopenie
  • petechies
  • proteine c reactive augmentation
  • prurit
  • purpura
  • reaction allergique
  • respiration trouble
  • rhinite
  • saignement hemorragie
  • syndrome hemolytique et uremique
  • tachycardie
  • thrombocytopenie
  • trouble hematologique
  • urticaire
  • vascularite
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    CISPLATINE MYLAN 25 mg/25 ml, solution à diluer pour perfusion

    1 flacon(s) en verre brun de 25 ml avec ou sans suremballée(s)/surpochée(s)

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
  • Illustration de la forme galénique

    CISPLATINE ACCORD 1 mg/ml, solution à diluer pour perfusion

    1 flacon(s) en verre jaune(brun) de 10 ml

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
  • Illustration de la forme galénique

    CISPLATINE TEVA 1 mg/1 mL, solution pour perfusion

    1 flacon(s) en verre brun de 10 ml

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
  • Illustration de la forme galénique

    CISPLATINE MYLAN 10 mg/10 ml, solution à diluer pour perfusion

    1 flacon(s) en verre brun de 10 ml avec ou sans suremballée(s)/surpochée(s)

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
  • Illustration de la forme galénique

    CISPLATINE MYLAN 1 mg/1 ml, solution à diluer pour perfusion

    1 flacon(s) en verre brun de 50 ml avec ou sans suremballée(s)/surpochée(s)

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
Illustration posology

Quelle est la posologie de cisplatine ?

En monothérapie

La posologie unitaire chez l'adulte et chez l'enfant est de 50 à 120 mg/m2 de surface corporelle en administration intraveineuse stricte toutes les 3 à 6 semaines, le plus souvent :

  • soit en perfusion unique,
  • soit en administration fractionnée sur 5 jours.

Une hydratation préalable sera réalisée par perfusion d'au minimum 1 à 2 litres de solution de glucose à 5 pour cent, administrés en 8 à 12 heures.

Chaque perfusion est réalisée sur une durée de 30 minutes à 2 heures, alors même que le protocole d'hydratation est poursuivi.

Une hydratation et une diurèse adéquate doivent être maintenues 24 heures après administration du produit.

Les fonctions rénale, auditive, hématologique et neurologique seront régulièrement surveillées pour une éventuelle adaptation posologique du cisplatine (Cf. rubriques "Contre-indications", "Mises en garde et précautions d'emploi").

Les cures sont espacées de 3 à 6 semaines.

Les doses de cisplatine seront modifiées en fonction de la nature et de la toxicité propre de chaque composant de l'association, séparément et associé.

Remarque: le cisplatine réagit fortement avec l'aluminium, entraînant la formation d'un précipité et une perte d'activité du produit. La prudence est donc recommandée notamment lors de l'utilisation du matériel d'injection qui peut, comme certaines aiguilles, contenir de l'aluminium.