Dacarbazine (dacarbazine)

Médicaments à base de dacarbazine :

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    200 mg1000 mg500 mg100 mg

  • Formes galéniques

    poudre pour solution injectable ou perfusionpoudre pour solution pour perfusion

  • Classe Thérapeutique

    L01AX - AUTRES AGENTS ALKYLANTS

Illustration indications

Indications - Quand utiliser dacarbazine ?

  • Dans les formes metastatiques

  • Polychimiotherapie

  • Dans les formes avancees

  • Polychimiotherapie

  • Dans les formes avancees

  • Chez l'adulte

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de dacarbazine ?

  • Agranulocytose

  • Allaitement

  • Atteinte hepatique

    • Atteinte hepatique severe
  • Atteinte renale

    • Atteinte renale severe
  • Autre traitement en cours

    • Trt par med contenant de l'alcool
    • Trt par medicament hepatotoxique
    • Trt par vaccin antiamarile
  • Enfant

  • Grossesse

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite dacarbazine
    • Hypersensibilite temozolomide
  • Insuffisance hepatique

    • Insuffisance hepatique severe maladie
  • Insuffisance renale chronique

    • Insuffisance renale severe
  • Interaction d'origine alimentaire

    • Ingestion d'alcool
  • Leucopenie

  • Maladie veino occlusive hepatique

  • Neutropenie

  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Thrombopenie

  • Vaccination

    • Vaccination amarile
    • Autre traitement en cours

      • Trt par phenytoine
      • Trt par vaccin viral vivant
    • Homme

    • Personnel soignant

    • Personnel soignant feminin

    • Quel que soit le terrain

    • Type particulier de traitement

      • Traitement prolonge
    • Autre traitement en cours

      • Trt par phenytoine
      • Trt par vaccin viral vivant
    • Homme

    • Personnel soignant

    • Personnel soignant feminin

    • Quel que soit le terrain

    • Type particulier de traitement

      • Traitement prolonge
    Illustration side-effect

    Quels sont les effets indésirables de dacarbazine ?

    SEVERE(S)
    • asthenie
    • atteinte cardiovasculaire
    • augmentation du risque infectieux
    • bacteriemie
    • bronchite
    • bursite
    • cancer vessie
    • candidose
    • candidose gastro intestinale
    • candidose vaginale
    • cellulite
    • cystite
    • effet immunosuppresseur
    • encephalite
    • endocardite
    • fasciite
    • fievre
    • folliculite
    • frisson
    • furonculose
    • gangrene
    • infection a herpes virus
    • infection bacterienne
    • infection cutanee
    • infection des voies respiratoires
    • infection fongique mycose
    • infection pulmonaire
    • infection urinaire
    • infection virale
    • ischemie myocardique
    • lymphome
    • lyse tumorale syndrome
    • malaise lipothymie
    • meningite
    • meningite infectieuse
    • myalgie
    • nevralgie
    • orgelet
    • peritonite
    • pharyngite
    • pneumonie
    • pneumopathie
    • pneumopathie interstitielle diffuse
    • pustulose
    • rhinite
    • sepsis choc septique
    • septicemie
    • sinusite
    • syncope
    • syndrome grippal
    • syndrome myeloproliferatif
    • toux
    • tumeur maligne
    • verrue
    • vertige etourdissement
    • zona
    MODERE(S) OU SEVERE(S)
    • alat modification
    • amenorrhee
    • anaphylaxie
    • asat modification
    • atteinte hepatique
    • avortement spontane
    • azoospermie
    • bilirubine modification
    • bouffee vasomotrice
    • cephalee
    • confusion mentale
    • convulsion
    • cycle menstruel irregulier
    • dermatite
    • douleur locale au point dinjection
    • douleur mammaire
    • douleur pelvienne
    • douleur testiculaire
    • dysovulation
    • epididymite
    • erection trouble
    • eruption cutanee
    • eruption maculo papuleuse
    • erytheme
    • estrogene modification
    • gynecomastie
    • hematome
    • hemorragie uro genitale
    • hepatite
    • hyperpigmentation
    • hypersecretion vaginale
    • impuissance
    • induration
    • inflammation de la muqueuse
    • inflammation locale au point dinjection
    • insuffisance hepatique
    • insuffisance ovarienne
    • irritation cutanee
    • irritation muqueuse
    • lethargie
    • libido trouble
    • menometrorragie
    • menorragie
    • mort foetale
    • necrose cutanee
    • necrose hepatique
    • necrose penienne
    • oedeme
    • oligospermie
    • paresthesie
    • phosphatase alcaline modification
    • photosensibilisation medicamenteuse
    • prostatite
    • prurit
    • reaction allergique
    • reaction locale au point dinjection
    • saignement vaginal
    • sterilite secondaire
    • temperature perception trouble
    • teratogenicite
    • testicule modification de la taille
    • testosterone modification
    • thrombophlebite
    • thrombose veineuse
    • ulceration vaginale
    • ulceration vulvaire
    • urticaire
    • vaginite
    • veinite
    • vision alteration
    • vision floue
    MODERE(S)
    • acidose metabolique
    • alcalose metabolique
    • amaigrissement
    • anorexie
    • appetit perte
    • ascite
    • colite
    • colite pseudomembraneuse
    • constipation
    • deshydratation
    • diarrhee
    • distension abdominale
    • douleur abdominale
    • douleur anale
    • dysgueusie
    • dyspepsie
    • dysphagie deglutition difficulte
    • enterite
    • gastrite
    • hematemese
    • hemorragie digestive
    • hoquet
    • hydroelectrolytique trouble
    • hyperglycemie
    • hypoglycemie
    • hypokaliemie
    • hypomagnesemie
    • hyponatremie
    • hypophosphoremie hypophosphatemie
    • hypoplasie dentaire
    • ileus paralytique
    • incontinence fecale
    • ischemie
    • mucite
    • nausee vomissement
    • occlusion intestinale
    • oesophagite
    • perforation digestive
    • rectorragie
    • reflux gastro oesophagien
    • secheresse buccale
    • stomatite
    • ulceration gastrique
    MINEUR(S) OU MODERE(S)
    • alopecie
    MINEUR(S)
    • agranulocytose
    • anemie
    • anemie hemolytique
    • aplasie medullaire
    • atteinte renale
    • civd coag intravascul disseminee
    • dysplasie
    • eosinophilie
    • epistaxis
    • hematocrite modification
    • hematurie
    • hemoglobine modification
    • hemolyse
    • hypercreatininemie
    • hyperuremie hyperazotemie
    • hypoplasie medullaire
    • insuffisance renale aigue
    • leucemie aigue
    • leucopenie
    • lithiase biliaire
    • lymphopenie
    • nephrotoxicite
    • neutropenie
    • pancytopenie
    • petechies
    • proteine c reactive augmentation
    • purpura
    • saignement hemorragie
    • syndrome hemolytique et uremique
    • thrombocytopenie
    • trouble hematologique
    Illustration general

    Liste des présentations disponibles

    • Illustration de la forme galénique

      DACARBAZINE LIPOMED 200 mg, poudre pour solution injectable ou perfusion

      10 flacon(s) en verre brun

      • REMBOURSABLE :
      • PRIX :
    • Illustration de la forme galénique

      DACARBAZINE LIPOMED 1000 mg, poudre pour solution pour perfusion

      1 flacon(s) en verre brun

      • REMBOURSABLE :
      • PRIX :
    • Illustration de la forme galénique

      DACARBAZINE LIPOMED 500 mg, poudre pour solution pour perfusion

      1 flacon(s) en verre brun

      • REMBOURSABLE :
      • PRIX :
    • Illustration de la forme galénique

      DACARBAZINE LIPOMED 100 mg, poudre pour solution injectable ou perfusion

      10 flacon(s) en verre brun

      • REMBOURSABLE :
      • PRIX :
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de dacarbazine ?

    Le traitement par ce médicament doit être administré exclusivement par des médecins expérimentés dans les domaines respectifs de l'oncologie ou de l'hématologie.

    Pendant le traitement par ce médicament, de fréquents contrôles des numérations sanguines ainsi qu'une surveillance des fonctions hépatique et rénale sont nécessaires. Les réactions gastro-intestinales sévères étant fréquentes, il est conseillé de recourir à des antiémétiques et des mesures de prise en charge symptomatique.

    Des troubles gastro-intestinaux et hématologiques sévères pouvant survenir, une analyse extrêmement soigneuse du rapport bénéfice/risque doit être réalisée avant chaque cure de traitement par la dacarbazine.

    La prise d'aliments avant l'administration de ce médicament doit être évitée afin de limiter la sévérité des nausées et vomissements. Les excréta et vomissures doivent être manipulés avec précaution.

    • Posologie

    Les posologies suivantes pourront être utilisées. Pour plus de précisions, voir la littérature scientifique actuelle.

    • Mélanome malin

    La dacarbazine peut être administrée seule à des doses de 200 à 250 mg/m2 de surface corporelle/jour par voie intraveineuse pendant 5 jours toutes les 3 semaines.

    La dacarbazine peut être administrée soit par injection intraveineuse lente, soit en perfusion courte (sur 15-30 minutes).

    Il est également possible d'administrer 850 mg/m2 de surface corporelle en jour 1 puis une fois toutes les 3 semaines en perfusion intraveineuse.

    • Durée du traitement

    Le médecin traitant devra décider de la durée du traitement au cas par cas en tenant compte du type et du stade de la maladie sous jacente, de la polythérapie utilisée, de la réponse à la dacarbazine et de ses effets indésirables.

    Dans le cas du mélanome malin métastasé, la durée du traitement dépend de l'efficacité et de la tolérance chez chaque patient.

    • Populations particulières
    • Patients présentant une insuffisance rénale/hépatique : En présence d'une insuffisance rénale ou hépatique légère à modérée isolée, il n'est habituellement pas nécessaire de réduire la dose. Chez les patients atteints d'insuffisances rénale et hépatique combinées, l'élimination de la dacarbazine est plus lente. Cependant, aucune recommandation validée concernant la réduction de la dose ne peut actuellement être fournie.

    • Patients âgés : L'expérience disponible chez les patients âgés étant limitée, aucune instruction particulière ne peut être fournie concernant l'utilisation du médicament chez ces patients.

    • Population pédiatrique La sécurité et l'efficacité de ce médicament chez les enfants et les adolescents n'ont pas encore été établies.

    Le traitement par ce médicament doit être administré exclusivement par des médecins expérimentés dans les domaines respectifs de l'oncologie ou de l'hématologie.

    Pendant le traitement par ce médicament, de fréquents contrôles des numérations sanguines ainsi qu'une surveillance des fonctions hépatique et rénale sont nécessaires. Les réactions gastro-intestinales sévères étant fréquentes, il est conseillé de recourir à des antiémétiques et des mesures de prise en charge symptomatique.

    Des troubles gastro-intestinaux et hématologiques sévères pouvant survenir, une analyse extrêmement soigneuse du rapport bénéfice/risque doit être réalisée avant chaque cure de traitement par la dacarbazine.

    La prise d'aliments avant l'administration de ce médicament doit être évitée afin de limiter la sévérité des nausées et vomissements. Les excréta et vomissures doivent être manipulés avec précaution.

    • Posologie

    Les posologies suivantes pourront être utilisées. Pour plus de précisions, voir la littérature scientifique actuelle.

    • Maladie de Hodgkin

    La dacarbazine doit être administrée par voie intraveineuse à la dose quotidienne de 375 mg/m2 de surface corporelle tous les 15 jours en association avec la doxorubicine, la bléomycine et la vinblastine (traitement ABVD).

    • Durée du traitement

    Le médecin traitant devra décider de la durée du traitement au cas par cas en tenant compte du type et du stade de la maladie sous jacente, de la polythérapie utilisée, de la réponse à la dacarbazine et de ses effets indésirables.

    Dans le cas de la maladie de Hodgkin à un stade avancé, il est habituellement recommandé d'administrer 6 cycles de polythérapie ABVD.

    • Populations particulières
    • Patients présentant une insuffisance rénale/hépatique : En présence d'une insuffisance rénale ou hépatique légère à modérée isolée, il n'est habituellement pas nécessaire de réduire la dose. Chez les patients atteints d'insuffisances rénale et hépatique combinées, l'élimination de la dacarbazine est plus lente. Cependant, aucune recommandation validée concernant la réduction de la dose ne peut actuellement être fournie.

    • Patients âgés : L'expérience disponible chez les patients âgés étant limitée, aucune instruction particulière ne peut être fournie concernant l'utilisation du médicament chez ces patients.

    • Population pédiatrique La sécurité et l'efficacité de ce médicament chez les enfants et les adolescents n'ont pas encore été établies.

    Le traitement par ce médicament doit être administré exclusivement par des médecins expérimentés dans les domaines respectifs de l'oncologie ou de l'hématologie.

    Pendant le traitement par ce médicament, de fréquents contrôles des numérations sanguines ainsi qu'une surveillance des fonctions hépatique et rénale sont nécessaires. Les réactions gastro-intestinales sévères étant fréquentes, il est conseillé de recourir à des antiémétiques et des mesures de prise en charge symptomatique.

    Des troubles gastro-intestinaux et hématologiques sévères pouvant survenir, une analyse extrêmement soigneuse du rapport bénéfice/risque doit être réalisée avant chaque cure de traitement par la dacarbazine.

    La prise d'aliments avant l'administration de ce médicament doit être évitée afin de limiter la sévérité des nausées et vomissements. Les excréta et vomissures doivent être manipulés avec précaution.

    • Posologie

    Les posologies suivantes pourront être utilisées. Pour plus de précisions, voir la littérature scientifique actuelle.

    • Sarcome des tissus mous

    Pour traiter le sarcome des tissus mous chez l'adulte, la dacarbazine doit être administrée par voie intraveineuse à des doses quotidiennes de 250 mg/m2 de surface corporelle (Jours 1 à 5) en association avec la doxorubicine toutes les 3 semaines (traitement ADIC).

    • Durée du traitement

    Le médecin traitant devra décider de la durée du traitement au cas par cas en tenant compte du type et du stade de la maladie sous jacente, de la polythérapie utilisée, de la réponse à la dacarbazine et de ses effets indésirables.

    Dans le cas du sarcome des tissus mous à un stade avancé, la durée du traitement dépend de l'efficacité et de la tolérance chez chaque patient.

    • Populations particulières
    • Patients présentant une insuffisance rénale/hépatique : En présence d'une insuffisance rénale ou hépatique légère à modérée isolée, il n'est habituellement pas nécessaire de réduire la dose. Chez les patients atteints d'insuffisances rénale et hépatique combinées, l'élimination de la dacarbazine est plus lente. Cependant, aucune recommandation validée concernant la réduction de la dose ne peut actuellement être fournie.

    • Patients âgés : L'expérience disponible chez les patients âgés étant limitée, aucune instruction particulière ne peut être fournie concernant l'utilisation du médicament chez ces patients.

    • Population pédiatrique La sécurité et l'efficacité de ce médicament chez les enfants et les adolescents n'ont pas encore été établies.