Fortum (ceftazidime)

Médicaments à base de ceftazidime :

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Ceftazidime

  • Dosages

    1 g2 g250 mg500 mg

  • Formes galéniques

    poudre pour solution injectable ou pour perfusionpoudre pour solution injectable

  • Classe Thérapeutique

    J01DD - CEPHALOSPORINES DE TROISIEME GENERATION

Illustration indications

Indications - Quand utiliser fortum ?

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson

  • Chez le nouveau-ne

  • En cas de mucoviscidose

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson

  • Chez le nouveau-ne

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson

  • Chez le nouveau-ne

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson

  • Chez le nouveau-ne

  • Dans les formes suppurees

  • Dans les formes chroniques

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson

  • Chez le nouveau-ne

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson

  • Chez le nouveau-ne

  • Dans les formes compliquees

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson

  • Chez le nouveau-ne

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson

  • Chez le nouveau-ne

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson

  • Chez le nouveau-ne

  • Dans les formes compliquees

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson

  • Chez le nouveau-ne

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson

  • Chez le nouveau-ne

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson

  • Chez le nouveau-ne

  • Chez le patient en dialyse peritoneale

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson

  • Chez le nouveau-ne

  • Chez le patient en dialyse peritoneale

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson

  • Chez le nouveau-ne

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson

  • Chez le nouveau-ne

  • En cas de fievre

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson

  • Chez le nouveau-ne

  • En cas de neutropenie

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson

  • Chez le nouveau-ne

  • Traitement preventif

  • Chez l'adulte

  • Chez l'enfant

  • Chez le nourrisson

  • Chez le nouveau-ne

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de fortum ?

  • Colite pseudomembraneuse

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite amoxicilline
    • Hypersensibilite ampicilline
    • Hypersensibilite aztreonam
    • Hypersensibilite bacampicilline
    • Hypersensibilite benzylpenicilline
    • Hypersensibilite beta lactamines
    • Hypersensibilite carbapeneme
    • Hypersensibilite carbenicilline
    • Hypersensibilite cefaclor
    • Hypersensibilite cefadroxil
    • Hypersensibilite cefalexine
    • Hypersensibilite cefalotine
    • Hypersensibilite cefamandole
    • Hypersensibilite cefapirine
    • Hypersensibilite cefatrizine
    • Hypersensibilite cefazoline
    • Hypersensibilite cefepime
    • Hypersensibilite cefiderocol
    • Hypersensibilite cefixime
    • Hypersensibilite cefotaxime
    • Hypersensibilite cefotetan
    • Hypersensibilite cefotiam
    • Hypersensibilite cefoxitine
    • Hypersensibilite cefpirome
    • Hypersensibilite cefpodoxime proxetil
    • Hypersensibilite cefradine
    • Hypersensibilite cefsulodine sodique
    • Hypersensibilite ceftaroline
    • Hypersensibilite ceftazidime
    • Hypersensibilite ceftizoxime sodique
    • Hypersensibilite ceftobiprole
    • Hypersensibilite ceftolozane
    • Hypersensibilite ceftriaxone
    • Hypersensibilite cefuroxime
    • Hypersensibilite cephalosporines
    • Hypersensibilite cloxacilline
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite doripeneme
    • Hypersensibilite ertapeneme
    • Hypersensibilite hetacilline
    • Hypersensibilite imipeneme
    • Hypersensibilite meropeneme
    • Hypersensibilite metampicilline
    • Hypersensibilite meticilline
    • Hypersensibilite mezlocilline
    • Hypersensibilite oxacilline
    • Hypersensibilite penicillamine
    • Hypersensibilite penicillines
    • Hypersensibilite phenoxymethylpenicill
    • Hypersensibilite piperacilline
    • Hypersensibilite pivampicilline
    • Hypersensibilite pivmecillinam
    • Hypersensibilite temocilline
    • Hypersensibilite ticarcilline
    • Autre traitement en cours

      • Trt par aminoside
      • Trt par antibiotique nephrotoxique
      • Trt par diuretique
      • Trt par furosemide
    • Diarrhee

      • Diarrhee severe
    • Examen laboratoire interference

      • Dosage glucosurie methode reductrice
      • Interaction avec examens de laboratoire
      • Test de coombs
    • Insuffisance renale chronique

    • Quel que soit le terrain

    • Regime hyposode strict

    • Autre traitement en cours

      • Trt par aminoside
      • Trt par antibiotique nephrotoxique
      • Trt par diuretique
      • Trt par furosemide
    • Diarrhee

      • Diarrhee severe
    • Examen laboratoire interference

      • Dosage glucosurie methode reductrice
      • Interaction avec examens de laboratoire
      • Test de coombs
    • Insuffisance renale chronique

    • Quel que soit le terrain

    • Regime hyposode strict

    Illustration side-effect

    Quels sont les effets indésirables de fortum ?

    SEVERE(S)
    • alat modification
    • anurie
    • asat modification
    • atteinte hepatique
    • atteinte renale
    • bilirubine modification
    • candidose vaginale
    • cholestase
    • cristallurie
    • douleur hypocondre
    • dress syndrome
    • gamma gt modification
    • glycosurie
    • hematurie
    • hepatite
    • hypercreatininemie
    • hyperuremie hyperazotemie
    • ictere
    • insuffisance renale aigue
    • insuffisance renale chronique
    • lactico deshydrogenase modification
    • lithiase biliaire
    • lithiase renale
    • nephrite interstitielle
    • nephrotoxicite
    • oligurie
    • phosphatase alcaline modification
    • prurit vulvaire
    • tubulopathie renale
    • vaginite
    MODERE(S) OU SEVERE(S)
    • adenopathie
    • agranulocytose
    • anaphylaxie
    • anemie
    • anemie hemolytique
    • anorexie
    • anticorps apparition
    • aplasie medullaire
    • appetit perte
    • arthralgie
    • arthrite
    • bouffee vasomotrice
    • bronchospasme asthme
    • brulure locale
    • candidose
    • candidose gastro intestinale
    • cephalee
    • choc anaphylactique
    • coagulation trouble
    • colite
    • colite pseudomembraneuse
    • coma
    • confusion mentale
    • conscience trouble
    • constipation
    • convulsion
    • deces mortalite
    • dermatite
    • diarrhee
    • douleur abdominale
    • dysgueusie
    • dyspepsie
    • dyspnee
    • ecchymoses
    • eczema
    • encephalopathie
    • enterite
    • eosinophilie
    • epistaxis
    • eruption cutanee
    • eruption maculo papuleuse
    • erytheme polymorphe
    • exantheme
    • fievre
    • frisson
    • gingivorrhagie
    • glossite
    • hallucination
    • hematome
    • hemoglobine modification
    • hemolyse
    • hemoptysie
    • hemorragie cerebrale
    • hemorragie digestive
    • hypotension arterielle
    • leucopenie
    • lyell syndrome
    • lymphocytose
    • maladie serique
    • metrorragie
    • mouvement anormal
    • myalgie
    • myoclonie
    • nausee vomissement
    • necrose cutanee
    • neurotoxicite
    • neutropenie
    • oedeme
    • oedeme de quincke angioedeme
    • oedeme peripherique
    • pancytopenie
    • paresthesie
    • petechies
    • prurit
    • purpura
    • pustulose
    • pustulose exanthematique aigue generalisee peag
    • reaction allergique
    • rectorragie
    • saignement gastrointestinal
    • saignement hemorragie
    • secheresse buccale
    • selles molles
    • stevens johnson syndrome
    • stomatite
    • temps cephaline activee modification
    • temps prothrombine modification
    • temps saignement modification
    • thrombocytopenie
    • thrombocytose
    • toxidermie bulleuse pemphigus
    • tremblement
    • ulceration buccale
    • urticaire
    • vascularite
    • veinite
    • vertige etourdissement
    • vigilance trouble
    MINEUR(S) OU MODERE(S)
    • douleur
    • douleur locale au point dinjection
    • erytheme
    • induration
    • inflammation locale au point dinjection
    • reaction locale au point dinjection
    • thrombophlebite
    Illustration general

    Liste des présentations disponibles

    • Illustration de la forme galénique

      FORTUM 1 g, poudre pour solution injectable (IM, IV) ou pour perfusion

      1 flacon(s) en verre de 1,182 g

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 8,65
    • Illustration de la forme galénique

      FORTUM 2 g, poudre pour solution injectable (IV) ou pour perfusion

      1 flacon(s) en verre de 2,364 g

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 16,21
    • Illustration de la forme galénique

      FORTUM 250 mg ENFANTS ET NOURRISSONS, poudre pour solution injectable (IM, IV)

      1 flacon(s) en verre de 295 mg

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 4,13
    • Illustration de la forme galénique

      FORTUM 500 mg ENFANTS ET NOURRISSONS, poudre pour solution injectable (IM, IV)

      1 flacon(s) en verre de 591 mg

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 6,16
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de fortum ?

    Adultes et enfants > ou = 40 kg

    Administration discontinue

    Infection : infections broncho-pulmonaires dans la mucoviscidose

    Dose à administrer : 100 à 150 mg/kg/jour toutes les 8 heures, avec un maximum de 9 grammes par jour (1)

    (1) On a utilisé 9 grammes/jour chez l'adulte ayant une fonction rénale normale sans observer d'effets indésirables.

    Insuffisance hépatique Les données disponibles n'indiquent pas la nécessité d'ajuster la dose en cas d'insuffisance hépatique légère à modérée. Il n'y a pas de donnée issue d'études cliniques chez les patients ayant une insuffisance hépatique sévère (voir également rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"). Une surveillance clinique étroite de la tolérance et de l'efficacité est conseillée.

    Adultes et enfants > ou = 40 kg

    Administration discontinue

    Infection : Neutropénie fébrile Pneumonie nosocomiale Méningite bactérienne Bactériémie (*)

    Dose à administrer : 2 grammes toutes les 8 heures

    (*) Concomitante, ou suspectée être concomitante, avec une infection listée dans la rubrique "Indications".

    Insuffisance hépatique Les données disponibles n'indiquent pas la nécessité d'ajuster la dose en cas d'insuffisance hépatique légère à modérée. Il n'y a pas de donnée issue d'études cliniques chez les patients ayant une insuffisance hépatique sévère (voir également rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"). Une surveillance clinique étroite de la tolérance et de l'efficacité est conseillée.

    Adultes et enfants > ou = 40 kg

    Administration discontinue

    Infection : Infections osseuses et articulaires Infections compliquées de la peau et des tissus mous Infections intra-abdominales compliquées Péritonite associée à la dialyse péritonéale chez les patients sous DPCA

    Dose à administrer : 1-2 grammes toutes les 8 heures

    Insuffisance hépatique Les données disponibles n'indiquent pas la nécessité d'ajuster la dose en cas d'insuffisance hépatique légère à modérée. Il n'y a pas de donnée issue d'études cliniques chez les patients ayant une insuffisance hépatique sévère (voir également rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"). Une surveillance clinique étroite de la tolérance et de l'efficacité est conseillée.

    Adultes et enfants > ou = 40 kg

    Administration discontinue

    Infection : Infections urinaires compliquées

    Dose à administrer : 1-2 grammes toutes les 8 heures ou 12 heures

    Insuffisance hépatique Les données disponibles n'indiquent pas la nécessité d'ajuster la dose en cas d'insuffisance hépatique légère à modérée. Il n'y a pas de donnée issue d'études cliniques chez les patients ayant une insuffisance hépatique sévère (voir également rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"). Une surveillance clinique étroite de la tolérance et de l'efficacité est conseillée.

    Adultes et enfants > ou = 40 kg

    Administration discontinue

    Infection : Prophylaxie péri-opératoire en cas de résection transurétrale de la prostate (TURP)

    Dose à administrer : 1 gramme lors de l'induction de l'anesthésie et une seconde dose au retrait du cathéter

    Insuffisance hépatique Les données disponibles n'indiquent pas la nécessité d'ajuster la dose en cas d'insuffisance hépatique légère à modérée. Il n'y a pas de donnée issue d'études cliniques chez les patients ayant une insuffisance hépatique sévère (voir également rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"). Une surveillance clinique étroite de la tolérance et de l'efficacité est conseillée.

    Adultes et enfants > ou = 40 kg

    Administration discontinue

    Infection : Otite moyenne suppurée chronique Otite externe maligne

    Dose à administrer : 1 gramme à 2 grammes toutes les 8 heures

    Insuffisance hépatique Les données disponibles n'indiquent pas la nécessité d'ajuster la dose en cas d'insuffisance hépatique légère à modérée. Il n'y a pas de donnée issue d'études cliniques chez les patients ayant une insuffisance hépatique sévère (voir également rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"). Une surveillance clinique étroite de la tolérance et de l'efficacité est conseillée.

    Adultes et enfants > ou = 40 kg

    Perfusion continue

    Infection : Neutropénie fébrile Pneumonie nosocomiale Infections broncho-pulmonaires dans la mucoviscidose Méningite bactérienne Bactériémie (*) Infections osseuses et articulaires Infections compliquées de la peau et des tissus mous Infections intra-abdominales compliquées Péritonite associée à la dialyse péritonéale chez les patients sous DPCA

    Dose à administrer : dose de charge de 2 grammes suivie d'une perfusion continue de 4 à 6 grammes toutes les 24 heures (1)

    (1) On a utilisé 9 grammes/jour chez l'adulte ayant une fonction rénale normale sans observer d'effets indésirables. (*) Concomitante, ou suspectée être concomitante, avec une infection listée dans la rubrique "Indications".

    Insuffisance hépatique Les données disponibles n'indiquent pas la nécessité d'ajuster la dose en cas d'insuffisance hépatique légère à modérée. Il n'y a pas de donnée issue d'études cliniques chez les patients ayant une insuffisance hépatique sévère (voir également rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"). Une surveillance clinique étroite de la tolérance et de l'efficacité est conseillée.

    Enfants < 40 kg

    Très jeunes enfants et nourrissons > 2 mois et enfants < 40 kg

    Administration discontinue

    Infection : Infections urinaires compliquées Otite moyenne suppurée chronique Otite externe maligne

    Dose à administrer : 100-150 mg/kg/jour répartis en 3 doses, sans dépasser la dose de 6 grammes/jour

    Insuffisance hépatique Les données disponibles n'indiquent pas la nécessité d'ajuster la dose en cas d'insuffisance hépatique légère à modérée. Il n'y a pas de donnée issue d'études cliniques chez les patients ayant une insuffisance hépatique sévère (voir également rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"). Une surveillance clinique étroite de la tolérance et de l'efficacité est conseillée.

    Enfants < 40 kg

    Très jeunes enfants et nourrissons > 2 mois et enfants < 40 kg

    Administration discontinue

    Infection : Enfants neutropéniques Infections broncho-pulmonaires dans la mucoviscidose Méningite bactérienne Bactériémie (*)

    Dose à administrer : 150 mg/kg/jour répartis en 3 doses, sans dépasser la dose de 6 grammes/jour

    (*) Concomitante, ou suspectée être concomitante, avec une infection listée dans la rubrique "Indications".

    Insuffisance hépatique Les données disponibles n'indiquent pas la nécessité d'ajuster la dose en cas d'insuffisance hépatique légère à modérée. Il n'y a pas de donnée issue d'études cliniques chez les patients ayant une insuffisance hépatique sévère (voir également rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"). Une surveillance clinique étroite de la tolérance et de l'efficacité est conseillée.

    Enfants < 40 kg

    Très jeunes enfants et nourrissons > 2 mois et enfants < 40 kg

    Administration discontinue

    Infection : Infections osseuses et articulaires Infections compliquées de la peau et des tissus mous Infections intra-abdominales compliquées Péritonite associée à la dialyse péritonéale chez les patients sous DPCA

    Dose à administrer : 100-150 mg/kg/jour répartis en 3 doses, sans dépasser la dose de 6 grammes/jour

    Insuffisance hépatique Les données disponibles n'indiquent pas la nécessité d'ajuster la dose en cas d'insuffisance hépatique légère à modérée. Il n'y a pas de donnée issue d'études cliniques chez les patients ayant une insuffisance hépatique sévère (voir également rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"). Une surveillance clinique étroite de la tolérance et de l'efficacité est conseillée.

    Enfants < 40 kg

    Très jeunes enfants et nourrissons > 2 mois et enfants < 40 kg

    Perfusion continue

    Infection : Neutropénie fébrile Pneumonie nosocomiale Infections broncho-pulmonaires dans la mucoviscidose Méningite bactérienne Bactériémie (*) Infections osseuses et articulaires Infections compliquées de la peau et des tissus mous Infections intra-abdominales compliquées Péritonite associée à la dialyse péritonéale chez les patients sous DPCA

    Dose à administrer : dose de charge de 60-100 mg/kg suivie d'une perfusion continue de 100-200 mg/kg/jour, avec un maximum de 6 grammes/jour

    (*) Concomitante, ou suspectée être concomitante, avec une infection listée dans la rubrique "Indications".

    Insuffisance hépatique Les données disponibles n'indiquent pas la nécessité d'ajuster la dose en cas d'insuffisance hépatique légère à modérée. Il n'y a pas de donnée issue d'études cliniques chez les patients ayant une insuffisance hépatique sévère (voir également rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"). Une surveillance clinique étroite de la tolérance et de l'efficacité est conseillée.

    Enfants < 40 kg

    Nouveau-nés et nourrissons < ou = 2 mois

    Administration discontinue

    Infection : Majorité des infections

    Dose à administrer : 25-60 mg/kg/jour répartis en 2 doses (1)

    (1) Chez les nouveau-nés et nourrissons < ou = 2 mois, la demi-vie sérique de la ceftazidime peut être 3 à 4 fois plus longue que celle de l'adulte.

    La sécurité et l'efficacité de la ceftazidime administrée en perfusion continue chez les nouveau-nés et les nourrissons < ou = 2 mois n'ont pas été établies.

    Insuffisance hépatique Les données disponibles n'indiquent pas la nécessité d'ajuster la dose en cas d'insuffisance hépatique légère à modérée. Il n'y a pas de donnée issue d'études cliniques chez les patients ayant une insuffisance hépatique sévère (voir également rubrique "Propriétés pharmacocinétiques"). Une surveillance clinique étroite de la tolérance et de l'efficacité est conseillée.

    Sujets âgés

    En raison de la diminution de la clairance de la ceftazidime chez les sujets âgés, la dose quotidienne ne doit normalement pas dépasser 3 grammes chez les patients de plus de 80 ans.

    Insuffisance rénale La ceftazidime est excrétée de manière inchangée par les reins. Par conséquent, la posologie doit être réduite chez les insuffisants rénaux (voir également rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    Une dose de charge initiale de 1 gramme doit être administrée. Les doses d'entretien doivent se baser sur la clairance de la créatinine.

    Doses d'entretien de ceftazidime recommandées en cas d'insuffisance rénale - perfusion discontinue

    Adultes et enfants > ou = 40 kg

    Clairance de la créatinine (ml/min) : 50-31 Créatininémie approx. micromol/litre (mg/dl) : 150-200 (1,7-2,3) Dose unitaire recommandée de ceftazidime (gramme) : 1 Fréquence d'administration (heures) : 12

    Clairance de la créatinine (ml/min) : 30-16 Créatininémie approx. micromol/litre (mg/dl) : 200-350 (2,3-4,0) Dose unitaire recommandée de ceftazidime (gramme) : 1 Fréquence d'administration (heures) : 24

    Clairance de la créatinine (ml/min) : 15-6 Créatininémie approx. micromol/litre (mg/dl) : 350-500 (4,0-5,6) Dose unitaire recommandée de ceftazidime (gramme) : 0,5 Fréquence d'administration (heures) : 24

    Clairance de la créatinine (ml/min) : < 5 Créatininémie approx. micromol/litre (mg/dl) : > 500 (> 5,6) Dose unitaire recommandée de ceftazidime (gramme) : 0,5 Fréquence d'administration (heures) : 48

    Pour les patients souffrant d'infections sévères, la dose unitaire doit être augmentée de 50 %, ou la fréquence d'administration doit être augmentée.

    Chez l'enfant, la clairance de la créatinine doit être ajustée en fonction de la surface corporelle ou de la masse maigre.

    Insuffisance rénale La ceftazidime est excrétée de manière inchangée par les reins. Par conséquent, la posologie doit être réduite chez les insuffisants rénaux (voir également rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    Une dose de charge initiale de 1 gramme doit être administrée. Les doses d'entretien doivent se baser sur la clairance de la créatinine.

    Doses d'entretien de ceftazidime recommandées en cas d'insuffisance rénale - perfusion discontinue

    Enfants < 40 kg

    Clairance de la créatinine (ml/min) (*) : 50-31 Créatininémie approx. () micromol/litre (mg/dl) : 150-200 (1,7-2,3) Dose individuelle recommandée (en mg/kg de poids corporel) : 25 Fréquence d'administration (heures) : 12

    Clairance de la créatinine (ml/min) (*) : 30-16 Créatininémie approx. () micromol/litre (mg/dl) : 200-350 (2,3-4,0) Dose individuelle recommandée (en mg/kg de poids corporel) : 25 Fréquence d'administration (heures) : 24

    Clairance de la créatinine (ml/min) (*) : 15-6 Créatininémie approx. () micromol/litre (mg/dl) : 350-500 (4,0-5,6) Dose individuelle recommandée (en mg/kg de poids corporel) : 12,5 Fréquence d'administration (heures) : 24

    Clairance de la créatinine (ml/min) (*) : < 5 Créatininémie approx. () micromol/litre (mg/dl) : > 500 (> 5,6) Dose individuelle recommandée (en mg/kg de poids corporel) : 12,5 Fréquence d'administration (heures) : 48

    (*) Les valeurs de créatininémie sont des valeurs indicatives susceptibles de ne pas indiquer exactement le même degré de réduction pour tous les patients insuffisants rénaux. (**) Estimée sur la base de la surface corporelle, ou mesurée.

    Une surveillance clinique étroite de la tolérance et de l'efficacité est conseillée.

    La sécurité et l'efficacité de la ceftazidime administrée en perfusion continue chez les enfants insuffisants rénaux pesant moins de 40 kg n'ont pas été établies. Une surveillance clinique étroite de la tolérance et de l'efficacité est conseillée.

    En cas de perfusion continue chez un enfant ayant une insuffisance rénale, la clairance de la créatinine doit être ajustée par rapport à la surface corporelle ou à la masse maigre.

    Insuffisance rénale La ceftazidime est excrétée de manière inchangée par les reins. Par conséquent, la posologie doit être réduite chez les insuffisants rénaux (voir également rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    Une dose de charge initiale de 1 gramme doit être administrée. Les doses d'entretien doivent se baser sur la clairance de la créatinine.

    Doses d'entretien de ceftazidime recommandées en cas d'insuffisance rénale - perfusion continue

    Adultes et enfants > ou = 40 kg

    Clairance de la créatinine (ml/min) : 50-31 Créatininémie approx. micromol/litre (mg/dl) : 150-200 (1,7-2,3) Fréquence d'administration (heures) : dose de charge de 2 grammes suivie par 1 à 3 grammes/24heures

    Clairance de la créatinine (ml/min) : 30-16 Créatininémie approx. micromol/litre (mg/dl) : 200-350 (2,3-4,0) Fréquence d'administration (heures) : dose de charge de 2 grammes suivie par 1 gramme/24heures

    Clairance de la créatinine (ml/min) : < ou = 15 Créatininémie approx. micromol/litre (mg/dl) : > 350 Fréquence d'administration (heures) : non évaluée

    Une attention particulière doit être apportée dans le choix de la dose. Une surveillance clinique étroite de la tolérance et de l'efficacité est conseillée.

    • Hémodialyse La demi-vie sérique pendant l'hémodialyse est de 3 à 5 heures.

    Après chaque séance d'hémodialyse, la dose d'entretien de ceftazidime recommandée ci-dessous doit être renouvelée.

    • Dialyse péritonéale La ceftazidime peut être utilisée en dialyse péritonéale et en dialyse péritonéale continue ambulatoire (DPCA).

    Outre l'utilisation par voie intraveineuse, la ceftazidime peut être incorporée au liquide de dialyse (habituellement 125-250 mg pour 2 litres de solution de dialyse).

    Chez les patients insuffisants rénaux sous hémodialyse artério-veineuse continue ou sous hémofiltration avec membranes à haute perméabilité : 1 gramme/jour soit en dose unique, soit en doses fractionnées. Chez les patients sous hémofiltration avec membranes à basse perméabilité en unité de soins intensifs, suivre la dose recommandée en cas d'insuffisance rénale.

    Chez les patients sous hémofiltration veino-veineuse et sous hémodialyse veino-veineuse, suivre les recommandations posologiques indiquées ci-dessous.

    Doses recommandées pour hémofiltration veino-veineuse continue

    Fonction rénale résiduelle (clairance de la créatinine en ml/min) : 0 Dose d'entretien (mg) pour un débit d'ultrafiltration (ml/min) de (1) 5 : 250 Dose d'entretien (mg) pour un débit d'ultrafiltration (ml/min) de (1) 16,7 : 250 Dose d'entretien (mg) pour un débit d'ultrafiltration (ml/min) de (1) 33,3 : 500 Dose d'entretien (mg) pour un débit d'ultrafiltration (ml/min) de (1) 50 : 500

    Fonction rénale résiduelle (clairance de la créatinine en ml/min) : 5 Dose d'entretien (mg) pour un débit d'ultrafiltration (ml/min) de (1) 5 : 250 Dose d'entretien (mg) pour un débit d'ultrafiltration (ml/min) de (1) 16,7 : 250 Dose d'entretien (mg) pour un débit d'ultrafiltration (ml/min) de (1) 33,3 : 500 Dose d'entretien (mg) pour un débit d'ultrafiltration (ml/min) de (1) 50 : 500

    Fonction rénale résiduelle (clairance de la créatinine en ml/min) : 10 Dose d'entretien (mg) pour un débit d'ultrafiltration (ml/min) de (1) 5 : 250 Dose d'entretien (mg) pour un débit d'ultrafiltration (ml/min) de (1) 16,7 : 500 Dose d'entretien (mg) pour un débit d'ultrafiltration (ml/min) de (1) 33,3 : 500 Dose d'entretien (mg) pour un débit d'ultrafiltration (ml/min) de (1) 50 : 750

    Fonction rénale résiduelle (clairance de la créatinine en ml/min) : 15 Dose d'entretien (mg) pour un débit d'ultrafiltration (ml/min) de (1) 5 : 250 Dose d'entretien (mg) pour un débit d'ultrafiltration (ml/min) de (1) 16,7 : 500 Dose d'entretien (mg) pour un débit d'ultrafiltration (ml/min) de (1) 33,3 : 500 Dose d'entretien (mg) pour un débit d'ultrafiltration (ml/min) de (1) 50 : 750

    Fonction rénale résiduelle (clairance de la créatinine en ml/min) : 20 Dose d'entretien (mg) pour un débit d'ultrafiltration (ml/min) de (1) 5 : 500 Dose d'entretien (mg) pour un débit d'ultrafiltration (ml/min) de (1) 16,7 : 500 Dose d'entretien (mg) pour un débit d'ultrafiltration (ml/min) de (1) 33,3 : 500 Dose d'entretien (mg) pour un débit d'ultrafiltration (ml/min) de (1) 50 : 750

    (1) Dose d'entretien à administrer toutes les 12 heures.

    Doses recommandées pour hémodialyse veino-veineuse continue

    Fonction rénale résiduelle (clairance de la créatinine en ml/min) : 0 Dose d'entretien (mg) pour un débit du dialysat de (1) 1,0 litre/heure débit d'ultrafiltration (litres/heure) 0,5 : 500 Dose d'entretien (mg) pour un débit du dialysat de (1) 1,0 litre/heure débit d'ultrafiltration (litres/heure) 1 : 500 Dose d'entretien (mg) pour un débit du dialysat de (1) 1,0 litre/heure débit d'ultrafiltration (litres/heure) 2 : 500 Dose d'entretien (mg) pour un débit du dialysat de (1) 2,0 litres/heure débit d'ultrafiltration (litres/heure) 0,5 : 500 Dose d'entretien (mg) pour un débit du dialysat de (1) 2,0 litres/heure débit d'ultrafiltration (litres/heure) 1 : 500 Dose d'entretien (mg) pour un débit du dialysat de (1) 2,0 litres/heure débit d'ultrafiltration (litres/heure) 2 : 750

    Fonction rénale résiduelle (clairance de la créatinine en ml/min) : 5 Dose d'entretien (mg) pour un débit du dialysat de (1) 1,0 litre/heure débit d'ultrafiltration (litres/heure) 0,5 : 500 Dose d'entretien (mg) pour un débit du dialysat de (1) 1,0 litre/heure débit d'ultrafiltration (litres/heure) 1 : 500 Dose d'entretien (mg) pour un débit du dialysat de (1) 1,0 litre/heure débit d'ultrafiltration (litres/heure) 2 : 750 Dose d'entretien (mg) pour un débit du dialysat de (1) 2,0 litres/heure débit d'ultrafiltration (litres/heure) 0,5 : 500 Dose d'entretien (mg) pour un débit du dialysat de (1) 2,0 litres/heure débit d'ultrafiltration (litres/heure) 1 : 500 Dose d'entretien (mg) pour un débit du dialysat de (1) 2,0 litres/heure débit d'ultrafiltration (litres/heure) 2 : 750

    Fonction rénale résiduelle (clairance de la créatinine en ml/min) : 10 Dose d'entretien (mg) pour un débit du dialysat de (1) 1,0 litre/heure débit d'ultrafiltration (litres/heure) 0,5 : 500 Dose d'entretien (mg) pour un débit du dialysat de (1) 1,0 litre/heure débit d'ultrafiltration (litres/heure) 1 : 500 Dose d'entretien (mg) pour un débit du dialysat de (1) 1,0 litre/heure débit d'ultrafiltration (litres/heure) 2 : 750 Dose d'entretien (mg) pour un débit du dialysat de (1) 2,0 litres/heure débit d'ultrafiltration (litres/heure) 0,5 : 500 Dose d'entretien (mg) pour un débit du dialysat de (1) 2,0 litres/heure débit d'ultrafiltration (litres/heure) 1 : 750 Dose d'entretien (mg) pour un débit du dialysat de (1) 2,0 litres/heure débit d'ultrafiltration (litres/heure) 2 : 1000

    Fonction rénale résiduelle (clairance de la créatinine en ml/min) : 15 Dose d'entretien (mg) pour un débit du dialysat de (1) 1,0 litre/heure débit d'ultrafiltration (litres/heure) 0,5 : 500 Dose d'entretien (mg) pour un débit du dialysat de (1) 1,0 litre/heure débit d'ultrafiltration (litres/heure) 1 : 750 Dose d'entretien (mg) pour un débit du dialysat de (1) 1,0 litre/heure débit d'ultrafiltration (litres/heure) 2 : 750 Dose d'entretien (mg) pour un débit du dialysat de (1) 2,0 litres/heure débit d'ultrafiltration (litres/heure) 0,5 : 750 Dose d'entretien (mg) pour un débit du dialysat de (1) 2,0 litres/heure débit d'ultrafiltration (litres/heure) 1 : 750 Dose d'entretien (mg) pour un débit du dialysat de (1) 2,0 litres/heure débit d'ultrafiltration (litres/heure) 2 : 1000

    Fonction rénale résiduelle (clairance de la créatinine en ml/min) : 20 Dose d'entretien (mg) pour un débit du dialysat de (1) 1,0 litre/heure débit d'ultrafiltration (litres/heure) 0,5 : 750 Dose d'entretien (mg) pour un débit du dialysat de (1) 1,0 litre/heure débit d'ultrafiltration (litres/heure) 1 : 750 Dose d'entretien (mg) pour un débit du dialysat de (1) 1,0 litre/heure débit d'ultrafiltration (litres/heure) 2 : 1000 Dose d'entretien (mg) pour un débit du dialysat de (1) 2,0 litres/heure débit d'ultrafiltration (litres/heure) 0,5 : 750 Dose d'entretien (mg) pour un débit du dialysat de (1) 2,0 litres/heure débit d'ultrafiltration (litres/heure) 1 : 750 Dose d'entretien (mg) pour un débit du dialysat de (1) 2,0 litres/heure débit d'ultrafiltration (litres/heure) 2 : 1000

    (1) Dose d'entretien à administrer toutes les 12 heures.