Ipratropium (ipratropium)

Médicaments à base de ipratropium :

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

    Ipratropium

  • Dosages

    0,50 mg/2 ml0,5 mg/2 ml0,25 mg/ml0,25 mg/1 ml

  • Formes galéniques

    solution pour inhalation par nébuliseur

  • Classe Thérapeutique

    R03BB - ANTICHOLINERGIQUES

Illustration indications

Indications - Quand utiliser ipratropium ?

  • Traitement symptomatique

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • Traiter en milieu hospitalier

  • Dans les formes aigues

  • Dans les formes severes

  • Chez l'adulte

  • Traitement symptomatique

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • Au cours des poussees

  • Dans les formes aigues

  • Chez l'adulte

  • Traitement symptomatique

  • Traiter en milieu hospitalier

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • Dans les formes aigues

  • Dans les formes severes

  • Chez l'enfant

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de ipratropium ?

  • Asthme crise

    • Asthme traitement premiere intention
  • Enfant

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite acetylcholine
    • Hypersensibilite ambenonium
    • Hypersensibilite ammonium iodure
    • Hypersensibilite ammonium molybdate
    • Hypersensibilite atracurium
    • Hypersensibilite atropine
    • Hypersensibilite benzalkonium
    • Hypersensibilite benzododecinium
    • Hypersensibilite betaine citrate
    • Hypersensibilite bethanechol
    • Hypersensibilite bourse a pasteur
    • Hypersensibilite bromure derives
    • Hypersensibilite calcium bromure
    • Hypersensibilite carbachol
    • Hypersensibilite cetalkonium
    • Hypersensibilite cethexonium
    • Hypersensibilite cetrimide
    • Hypersensibilite cetrimonium
    • Hypersensibilite cetylpyridinium
    • Hypersensibilite choline chlorhydrate
    • Hypersensibilite choline chlorure
    • Hypersensibilite cisatracurium
    • Hypersensibilite citicoline
    • Hypersensibilite clidinium
    • Hypersensibilite colestyramine
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite dequalinium
    • Hypersensibilite derives atropiniques
    • Hypersensibilite diphemanil
    • Hypersensibilite dodeclonium bromure
    • Hypersensibilite domiphene bromure
    • Hypersensibilite fluorocholine
    • Hypersensibilite ichtyolammonium
    • Hypersensibilite ipratropium
    • Hypersensibilite lithium bromure
    • Hypersensibilite mecetronium etilsulfate
    • Hypersensibilite methacholine
    • Hypersensibilite methylthioninium/bleu methylene
    • Hypersensibilite miristalkonium
    • Hypersensibilite mivacurium
    • Hypersensibilite neostigmine
    • Hypersensibilite octenidine
    • Hypersensibilite oxitropium
    • Hypersensibilite pancuronium
    • Hypersensibilite pinaverium bromure
    • Hypersensibilite potassium bromure
    • Hypersensibilite pralidoxime
    • Hypersensibilite pyridostigmine
    • Hypersensibilite pyrvinium
    • Hypersensibilite rocuronium
    • Hypersensibilite scopolamine
    • Hypersensibilite sodium bromure
    • Hypersensibilite suxamethonium
    • Hypersensibilite tiemonium
    • Hypersensibilite tiotropium
    • Hypersensibilite trospium
    • Hypersensibilite vecuronium
  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Allaitement

  • Autre traitement en cours

  • Adenome prostatique

  • Asthme crise

  • Atteinte cardiovasculaire

  • Atteinte gastrointestinale

    • Occlusion intestinale partielle
  • Atteinte oculaire

  • Bronchospasme

  • Cornee alteration

  • Exposition a une temperature extreme

  • Fibrose

  • Glaucome a angle ferme

    • Glaucome antecedent familial
    • Glaucome antecedent personnel
  • Hypersecretion bronchiolobronchique

  • Infection respiratoire

  • Mucoviscidose

  • Obstacle voies urinaires excretrices

  • Stenose uretrale

  • Sujet age

  • Trouble de la vision

  • Trouble uretroprostatique

  • Adenome prostatique

  • Asthme crise

  • Atteinte cardiovasculaire

  • Atteinte gastrointestinale

    • Occlusion intestinale partielle
  • Atteinte oculaire

  • Bronchospasme

  • Cornee alteration

  • Exposition a une temperature extreme

  • Fibrose

  • Glaucome a angle ferme

    • Glaucome antecedent familial
    • Glaucome antecedent personnel
  • Quel que soit le terrain

  • Stenose uretrale

  • Trouble de la vision

  • Trouble uretroprostatique

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de ipratropium ?

SEVERE(S)
  • agitation
  • collapsus cardiovasculaire
  • coma
  • confusion mentale
  • convulsion
  • coordination trouble
  • deces mortalite
  • delire
  • depression respiratoire
  • dyspnee
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • fievre
  • hallucination
  • hypotension arterielle
  • insuffisance respiratoire
  • mydriase
  • nausee vomissement
  • nervosite
  • paralysie de laccommodation
  • paranoia
  • pharyngite
  • psychose
  • secheresse buccale
  • secheresse cutanee
  • secretion tarissement
  • tachycardie
  • tachypnee
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • accommodation trouble
  • anaphylaxie
  • arythmie
  • bradycardie
  • brulure locale
  • conjonctive hyperhemie
  • cornee oedeme
  • douleur oculaire
  • erytheme polymorphe
  • exantheme
  • fibrillation auriculaire
  • flush
  • glaucome
  • hypertension hypertonie oculaire
  • irritation cutanee
  • irritation oculaire
  • manifestation cutanee
  • myopie
  • oedeme de quincke angioedeme
  • palpitations
  • photophobie
  • picotement
  • prurit
  • reaction allergique
  • secheresse oculaire
  • urticaire
  • vasodilatation cutanee
  • vision alteration
  • vision floue
MINEUR(S) OU MODERE(S)
  • anorexie
  • anxiete
  • bronchospasme asthme
  • cauchemar
  • cephalee
  • concentration alteration
  • constipation
  • cystite
  • desorientation spatio temporelle
  • diarrhee
  • distension abdominale
  • douleur abdominale
  • dysgueusie
  • dyspepsie
  • equilibre trouble
  • fecalome
  • gorge irritation
  • hyperviscosite secretions bronchiques
  • ileus paralytique
  • impuissance
  • infection urinaire
  • irritabilite
  • irritation nasale
  • laryngospasme
  • memoire trouble
  • miction trouble
  • occlusion intestinale
  • oedeme de la muqueuse buccale
  • polydipsie
  • reflux gastro oesophagien
  • retention durine
  • secheresse muqueuse
  • secheresse nasale
  • sinusite
  • somnolence diurne
  • stomatite
  • toux
  • trouble psychocomportemental
  • vertige etourdissement
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    IPRATROPIUM ALMUS PHARMA 0,50 mg/2 ml ADULTES, solution pour inhalation par nébuliseur en récipient unidose

    10 récipient(s) unidose(s) polyéthylène basse densité (PEBD) suremballée(s)/surpochée(s) polyester aluminium polyéthylène de 2 ml

    • REMBOURSABLE : 65 %
    • PRIX : 4,76
  • Illustration de la forme galénique

    IPRATROPIUM AGUETTANT ADULTES 0,5 mg/2 ml, solution pour inhalation par nébuliseur en récipient unidose

    10 récipient(s) unidose(s) polyéthylène de 2 ml

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 4,76
  • Illustration de la forme galénique

    IPRATROPIUM ALMUS 0,5 mg/2 ml ADULTES, solution pour inhalation par nébuliseur en récipient unidose

    10 ampoule(s) polyéthylène basse densité (PEBD) de 2 ml

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 4,76
  • Illustration de la forme galénique

    IPRATROPIUM ARROW 0,25 mg/ml ENFANTS, solution pour inhalation par nébuliseur en récipient unidose

    30 récipient(s) unidose(s) polyéthylène basse densité (PEBD) de 1 ml

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 9,02
  • Illustration de la forme galénique

    IPRATROPIUM SANDOZ 0,25 mg/1 ml ENFANTS, solution pour inhalation par nébuliseur en récipient unidose

    30 récipient(s) unidose(s) polyéthylène basse densité (PEBD) de 1 ml

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 9,02
Illustration posology

Quelle est la posologie de ipratropium ?

Le patient doit être informé qu'en cas de dyspnée aiguë ou présentant une aggravation rapide, un médecin doit être consulté immédiatement.

Chez l'adulte la dose usuelle est de 0,5 mg par nébulisation soit 1 dose unitaire de 2 ml diluée dans du sérum physiologique de façon à obtenir un volume de 5 ml.

Les nébulisations peuvent être répétées toutes les 20 à 30 minutes en fonction de l'état clinique du patient.

La solution pour inhalation est adaptée à une inhalation concomitante avec un bêta2 mimétique d'action rapide.