Amisulpride (amisulpride)

Médicaments à base de amisulpride :

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    100 mg400 mg200 mg

  • Formes galéniques

    comprimé sécablecomprimé pelliculé sécable

  • Classe Thérapeutique

Illustration indications

Indications - Quand utiliser amisulpride ?

    Illustration consindications

    Quelles sont les contre-indications de amisulpride ?

    • Adenome hypophysaire

      • Adenome hypophysaire a prolactine
    • Allaitement

    • Autre traitement en cours

      • Trt par cabergoline
      • Trt par citalopram
      • Trt par domperidone
      • Trt par dopaminergique non antiparkins
      • Trt par escitalopram
      • Trt par hydroxyzine
      • Trt par piperaquine
      • Trt par quinagolide
    • Cancer du sein

      • Cancer du sein en cours
    • Enfant

    • Fievre

    • Hypersensibilite

      • Hypersensibilite a l'un des excipients
      • Hypersensibilite amisulpride
    • Nourrisson

    • Nouveau-ne

    • Pheochromocytome

    • Porphyrie cutanee

    • Porphyrie hepatique

      • Porphyrie hepatique maladie
    • Prolactinome

    • Syndrome malin des neuroleptiques

    • Tumeur hypophyse

    • Tumeur prolactino-dependante

    • Adulte jeune (15-17 ans)

    • Anomalie metabolisme galactose

    • Autre traitement en cours

      • Trt par amantadine
      • Trt par amiodarone
      • Trt par antiarythmique classe iii
      • Trt par antiarythmique classe ia
      • Trt par antiparkins dopaminergique
      • Trt par apomorphine
      • Trt par bromocriptine
      • Trt par chloroquine
      • Trt par chlorpromazine
      • Trt par cyamemazine
      • Trt par derive arsenic
      • Trt par diphemanil
      • Trt par disopyramide
      • Trt par dofetilide
      • Trt par dolasetron iv
      • Trt par dronedarone
      • Trt par droperidol
      • Trt par entacapone
      • Trt par erythromycine iv
      • Trt par flupentixol
      • Trt par fluphenazine
      • Trt par halofantrine
      • Trt par haloperidol
      • Trt par hydroquinidine
      • Trt par hydroxychloroquine
      • Trt par ibutilide
      • Trt par levodopa
      • Trt par levofloxacine
      • Trt par levomepromazine
      • Trt par lisuride
      • Trt par lumefantrine
      • Trt par med contenant de l'alcool
      • Trt par med provoquant torsades pointe
      • Trt par mequitazine
      • Trt par methadone
      • Trt par mizolastine
      • Trt par moxifloxacine
      • Trt par pentamidine
      • Trt par pergolide
      • Trt par pimozide
      • Trt par pipamperone
      • Trt par pipotiazine
      • Trt par piribedil
      • Trt par pramipexole
      • Trt par prucalopride
      • Trt par quinidine
      • Trt par rasagiline
      • Trt par ropinirole
      • Trt par rotigotine
      • Trt par selegiline
      • Trt par sodium oxybate
      • Trt par sotalol
      • Trt par spiramycine iv
      • Trt par sulpiride
      • Trt par sultopride
      • Trt par tiapride
      • Trt par tolcapone
      • Trt par toremifene
      • Trt par vandetanib
      • Trt par vincamine iv
      • Trt par zuclopenthixol
    • Deficit en lactase

    • Hypersensibilite

      • Hypersensibilite galactose (intolerance)
      • Hypersensibilite glucose (intolerance)
      • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Interaction d'origine alimentaire

      • Ingestion d'alcool
    • Regime sans galactose

    • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

      • Hypersensibilite galactose (intolerance)
      • Hypersensibilite glucose (intolerance)
      • Hypersensibilite lactose (intolerance)
      • Syndrome malabsorption glucose/galactose
    • Accident vasculaire cerebral

    • Adenome hypophysaire

      • Adenome hypophysaire a prolactine
    • Anorexie

    • Arythmie cardiaque

      • Espace qt allonge
    • Asthenie

    • Autre traitement en cours

      • Trt par hypokaliemiant
      • Trt par med abaissant seuil epileptogene
      • Trt par med augmentant intervalle qt
      • Trt par med reduisant conduct cardiaque
      • Trt par medicament bradycardisant
    • Bradycardie

      • Bradycardie < 55 battements par min
    • Cancer du sein

      • Cancer du sein antecedent personnel
    • Cephalee

    • Champ visuel anomalie

    • Convulsions

      • Convulsions antecedent personnel
    • Demence

    • Diabete autre

    • Diabete type i

    • Diabete type ii

    • Douleur

      • Douleur abdominale
    • Epilepsie

    • Exposition a une temperature extreme

    • Hyperprolactinemie

    • Hypokaliemie

    • Ictere

    • Infection

    • Insuffisance renale chronique

      • Insuffisance renale au stade terminal
      • Insuffisance renale moderee
      • Insuffisance renale severe
    • Lesion intracranienne

    • Maladie thromboembolique

      • Maladie thromboembolique atcd familial
      • Maladie thromboembolique atcd personnel
    • Nausees vomissements

    • Parkinson maladie

    • Pathologie cerebrale

    • Prolactinome

    • Quel que soit le terrain

    • Sujet age

    • Thrombophlebite

    • Thrombose

      • Thrombose veineuse atcd familial
      • Thrombose veineuse atcd personnel
    • Traumatisme intracranien

    • Trouble de la conduction

      • Espace qt allonge
    • Tumeur cerebrale

    • Tumeur hypophyse

    • Tumeur prolactino-dependante

    • Type particulier de traitement

      • Traitement a dose elevee
    • Accident vasculaire cerebral

    • Adenome hypophysaire

      • Adenome hypophysaire a prolactine
    • Anorexie

    • Arythmie cardiaque

      • Espace qt allonge
    • Asthenie

    • Autre traitement en cours

      • Trt par hypokaliemiant
      • Trt par med abaissant seuil epileptogene
      • Trt par med augmentant intervalle qt
      • Trt par med reduisant conduct cardiaque
      • Trt par medicament bradycardisant
    • Bradycardie

      • Bradycardie < 55 battements par min
    • Cancer du sein

      • Cancer du sein antecedent personnel
    • Cephalee

    • Champ visuel anomalie

    • Convulsions

      • Convulsions antecedent personnel
    • Demence

    • Diabete autre

    • Diabete type i

    • Diabete type ii

    • Douleur

      • Douleur abdominale
    • Epilepsie

    • Exposition a une temperature extreme

    • Hyperprolactinemie

    • Hypokaliemie

    • Ictere

    • Infection

    • Insuffisance renale chronique

      • Insuffisance renale au stade terminal
      • Insuffisance renale moderee
      • Insuffisance renale severe
    • Lesion intracranienne

    • Maladie thromboembolique

      • Maladie thromboembolique atcd familial
      • Maladie thromboembolique atcd personnel
    • Nausees vomissements

    • Parkinson maladie

    • Pathologie cerebrale

    • Prolactinome

    • Quel que soit le terrain

    • Sujet age

    • Thrombophlebite

    • Thrombose

      • Thrombose veineuse atcd familial
      • Thrombose veineuse atcd personnel
    • Traumatisme intracranien

    • Trouble de la conduction

      • Espace qt allonge
    • Tumeur cerebrale

    • Tumeur hypophyse

    • Tumeur prolactino-dependante

    • Type particulier de traitement

      • Traitement a dose elevee
    Illustration side-effect

    Quels sont les effets indésirables de amisulpride ?

    SEVERE(S)
    • apnee
    • areflexie
    • choc cardiogenique
    • coma
    • conscience trouble
    • creatine kinase modification
    • depression respiratoire
    • enzyme musculaire modification
    • hallucination
    • hyperreflexie
    • hyperthermie maligne
    • insuffisance respiratoire
    • lethargie
    • mydriase
    • myoglobinurie
    • paleur
    • pneumopathie
    • rhabdomyolyse
    • stupeur
    • syndrome neuroleptique malin
    • vision floue
    MODERE(S) OU SEVERE(S)
    • agranulocytose
    • akathisie
    • anemie
    • arret cardiaque
    • arret respiratoire
    • arythmie
    • athetose mvt anormal grande amplit
    • bloc auriculo ventriculaire
    • bradycardie
    • cardiomyopathie
    • collapsus cardiovasculaire
    • conduction trouble
    • convulsion
    • crampe musculaire
    • crise oculogyre
    • deces mortalite
    • depression myocardique
    • douleur oppression thoracique
    • dysarthrie parole difficulte
    • dyskinesie
    • dysphagie deglutition difficulte
    • dyspnee
    • dystonie
    • electrocardiogramme modification
    • electroencephalogramme modification
    • eosinophilie
    • epanchement pericardique
    • faiblesse musculaire
    • fibrillation auriculaire
    • fibrillation ventriculaire
    • fievre
    • hormone antidiuretique modification
    • hyperleucocytose
    • hypersudation
    • hypertension arterielle
    • hypertonie musculaire
    • hypokinesie
    • hyponatremie
    • hypotension arterielle
    • hypotension arterielle orthostatique
    • hypothermie
    • insuffisance cardiaque
    • langage trouble
    • leucopenie
    • lymphopenie
    • marche trouble
    • mouvement anormal
    • myalgie
    • myocardite
    • myoclonie
    • neutropenie
    • oedeme
    • oedeme des membres inferieurs
    • oedeme peripherique
    • palpitations
    • pericardite
    • pneumonie
    • polydipsie
    • purpura
    • raideur de la nuque
    • raideur musculaire
    • sialorrhee
    • syncope
    • syndrome extrapyramidal
    • syndrome grippal
    • syndrome parkinsonien
    • tachycardie
    • tachypnee
    • thrombocytopenie
    • thrombocytose
    • thromboembolie
    • thrombose veineuse
    • torsade de pointe
    • tremblement
    MODERE(S)
    • accommodation trouble
    • acidose metabolique
    • adenome hypophysaire
    • agitation
    • alat modification
    • amaigrissement
    • amenorrhee
    • anorgasmie orgasme trouble
    • anxiete
    • apathie
    • appetit augmentation
    • appetit perte
    • asat modification
    • asthenie
    • bradypsychie
    • cephalee
    • cetose
    • colite
    • concentration alteration
    • confusion mentale
    • congestion nasale
    • constipation
    • cycle menstruel irregulier
    • delire
    • depression
    • diabete
    • diminution de tolerance au glucose
    • dyspepsie
    • dysurie
    • erection trouble
    • frigidite
    • galactorrhee
    • gamma gt modification
    • gynecomastie
    • humeur trouble
    • hypercholesterolemie
    • hyperglycemie
    • hyperosmolarite
    • hyperprolactinemie
    • hypertriglyceridemie
    • ileus paralytique
    • impuissance
    • incontinence urinaire
    • insomnie
    • lesion hepatique
    • libido trouble
    • memoire trouble
    • miction trouble
    • nausee vomissement
    • necrose intestinale
    • nervosite
    • oligomenorrhee
    • osteopenie
    • osteoporose
    • phosphatase alcaline modification
    • priapisme
    • prise ponderale
    • retention durine
    • secheresse buccale
    • sommeil trouble
    • somnolence diurne
    • syndrome de sevrage
    • tension mammaire
    • trouble psychocomportemental
    • trouble sexuel
    • vertige etourdissement
    MINEUR(S) OU MODERE(S)
    • acne
    • anaphylaxie
    • anticorps apparition
    • choc anaphylactique
    • eruption cutanee
    • eruption maculo papuleuse
    • erytheme
    • erytheme polymorphe
    • erythrodermie dermatite exfoliative
    • exantheme
    • laryngospasme
    • oedeme de quincke angioedeme
    • photosensibilisation medicamenteuse
    • prurit
    • reaction allergique
    • rhinite
    • stevens johnson syndrome
    • syndrome lupique
    • urticaire
    Illustration general

    Liste des présentations disponibles

    • Illustration de la forme galénique

      AMISULPRIDE SANDOZ 100 mg, comprimé sécable

      plaquette(s) PVC-Aluminium de 30 comprimé(s)

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 10,46
    • Illustration de la forme galénique

      AMISULPRIDE MYLAN 400 mg, comprimé pelliculé sécable

      plaquette(s) PVC-Aluminium de 30 comprimé(s)

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 14,32
    • Illustration de la forme galénique

      AMISULPRIDE MYLAN PHARMA 400 mg, comprimé sécable

      plaquette(s) PVC aluminium de 30 comprimé(s)

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 14,32
    • Illustration de la forme galénique

      AMISULPRIDE CRISTERS 200 mg, comprimé sécable

      plaquette(s) thermoformée(s) PVC-Aluminium de 60 comprimé(s)

      • REMBOURSABLE : 65%
      • PRIX : 37,44
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de amisulpride ?

    De façon générale : . si la dose quotidienne est < ou = 400 mg, l'administration se fera en une prise, . au delà de 400 mg, l'administration se fera en 2 prises par jour.

    • Episodes négatifs prédominants

    La posologie recommandée est de 50 à 300 mg/jour. Les posologies seront adaptées individuellement. La posologie optimale se situe autour de 100 mg par jour.

    • Enfant et adolescent

    L'efficacité et la tolérance de l'amisulpride de la puberté à l'âge de 18 ans n'ont pas été établies : les données disponibles sur l'utilisation de l'amisulpride dans la schizophrénie chez les adolescents sont limitées. Par conséquent, l'utilisation de l'amisulpride n'est pas recommandée de la puberté jusqu'à l'âge de 18 ans. Chez les enfants de moins de 15 ans, l'amisulpride est contre-indiqué, sa tolérance n'ayant pas été établie (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Personne âgée

    La tolérance de l'amisulpride a été étudiée chez un nombre limité de personnes âgées. L'amisulpride devra être utilisé avec une précaution particulière dans cette population en raison du risque d'hypotension et de sédation (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Insuffisance hépatique

    L'amisulpride étant faiblement métabolisé, une réduction de la posologie n'est pas nécessaire chez les patients insuffisants hépatiques.

    De façon générale : . si la dose quotidienne est < ou = 400 mg, l'administration se fera en une prise, . au delà de 400 mg, l'administration se fera en 2 prises par jour.

    • Episodes psychotiques aigus

    Il est possible de commencer par la voie IM pendant quelques jours à une dose maximale de 400 mg/jour puis relais par la voie orale.

    La posologie recommandée par voie orale est de 400 à 800 mg/jour, la posologie maximale ne devra pas dépasser 1200 mg/jour. La tolérance des doses supérieures à 1200 mg/jour n'a pas été largement évaluée. Par conséquent, ces doses ne devront pas être utilisées.

    La posologie sera ensuite maintenue ou adaptée en fonction de la réponse individuelle du patient.

    Dans tous les cas, le traitement d'entretien sera établi individuellement avec la dose minimale efficace.

    • Enfant et adolescent

    L'efficacité et la tolérance de l'amisulpride de la puberté à l'âge de 18 ans n'ont pas été établies : les données disponibles sur l'utilisation de l'amisulpride dans la schizophrénie chez les adolescents sont limitées. Par conséquent, l'utilisation de l'amisulpride n'est pas recommandée de la puberté jusqu'à l'âge de 18 ans. Chez les enfants de moins de 15 ans, l'amisulpride est contre-indiqué, sa tolérance n'ayant pas été établie (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Personne âgée

    La tolérance de l'amisulpride a été étudiée chez un nombre limité de personnes âgées. L'amisulpride devra être utilisé avec une précaution particulière dans cette population en raison du risque d'hypotension et de sédation (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Insuffisance hépatique

    L'amisulpride étant faiblement métabolisé, une réduction de la posologie n'est pas nécessaire chez les patients insuffisants hépatiques.

    De façon générale : . si la dose quotidienne est < ou = 400 mg, l'administration se fera en une prise, . au delà de 400 mg, l'administration se fera en 2 prises par jour.

    • Episodes psychotiques aigus

    Il est possible de commencer par la voie IM pendant quelques jours à une dose maximale de 400 mg/jour puis relais par la voie orale.

    La posologie recommandée par voie orale est de 400 à 800 mg/jour, la posologie maximale ne devra pas dépasser 1200 mg/jour. La tolérance des doses supérieures à 1200 mg/jour n'a pas été largement évaluée. Par conséquent, ces doses ne devront pas être utilisées.

    La posologie sera ensuite maintenue ou adaptée en fonction de la réponse individuelle du patient. Dans tous les cas, le traitement d'entretien sera établi individuellement avec la dose minimale efficace.

    • Enfant et adolescent

    L'efficacité et la tolérance de l'amisulpride de la puberté à l'âge de 18 ans n'ont pas été établies : les données disponibles sur l'utilisation de l'amisulpride dans la schizophrénie chez les adolescents sont limitées. Par conséquent, l'utilisation de l'amisulpride n'est pas recommandée de la puberté jusqu'à l'âge de 18 ans. Chez les enfants de moins de 15 ans, l'amisulpride est contre-indiqué, sa tolérance n'ayant pas été établie (Cf. rubrique "Contre-indications").

    • Personne âgée

    La tolérance de l'amisulpride a été étudiée chez un nombre limité de personnes âgées. L'amisulpride devra être utilisé avec une précaution particulière dans cette population en raison du risque d'hypotension et de sédation. Une diminution de la dose peut aussi être nécessaire en cas d'insuffisance rénale (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Insuffisance rénale

    En raison de l'élimination rénale de l'amisulpride, la posologie chez l'insuffisant rénal devra être réduite de moitié chez les patients dont la clairance de la créatinine (Clcr) est comprise entre 30 et 60 ml/min et au tiers chez les patients dont la clairance de la créatinine est comprise entre 10 et 30 ml/min.

    En l'absence de donnée chez les patients présentant une insuffisance rénale grave (CICR <10ml/min), une surveillance particulière est recommandée chez ces patients (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    De façon générale : . si la dose quotidienne est < ou = 400 mg, l'administration se fera en une prise, . au delà de 400 mg, l'administration se fera en 2 prises par jour.

    • Episodes négatifs prédominants

    La posologie recommandée est de 50 à 300 mg/jour. Les posologies seront adaptées individuellement. La posologie optimale se situe autour de 100 mg par jour.

    • Enfant et adolescent

    L'efficacité et la tolérance de l'amisulpride de la puberté à l'âge de 18 ans n'ont pas été établies : les données disponibles sur l'utilisation de l'amisulpride dans la schizophrénie chez les adolescents sont limitées. Par conséquent, l'utilisation de l'amisulpride n'est pas recommandée de la puberté jusqu'à l'âge de 18 ans. Chez les enfants de moins de 15 ans, l'amisulpride est contre-indiqué, sa tolérance n'ayant pas été établie (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Personne âgée

    La tolérance de l'amisulpride a été étudiée chez un nombre limité de personnes âgées. L'amisulpride devra être utilisé avec une précaution particulière dans cette population en raison du risque d'hypotension et de sédation. Une diminution de la dose peut aussi être nécessaire en cas d'insuffisance rénale (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    • Insuffisance rénale

    En raison de l'élimination rénale de l'amisulpride, la posologie chez l'insuffisant rénal devra être réduite de moitié chez les patients dont la clairance de la créatinine (CICR) est comprise entre 30 et 60 ml/min et au tiers chez les patients dont la clairance de la créatinine est comprise entre 10 et 30 ml/min.

    En l'absence de donnée chez les patients présentant une insuffisance rénale grave (CICR <10ml/min), une surveillance particulière est recommandée chez ces patients (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

    De façon générale, ce médicament peut être administré une fois par jour à une posologie < ou = 400 mg et deux fois par jour à des posologies supérieures à 400 mg.

    Dans les formes productives - positives, des doses orales comprises entre 400 mg/jour et 800 mg/jour sont recommandées. Dans certains cas individuels, la dose quotidienne maximale ne doit pas dépasser 1 200 mg, dans la mesure où la sécurité d'emploi de posologies supérieures à 1 200 mg/jour n'a pas été évaluée de façon approfondie.

    • Enfants et adolescents de moins de 15 ans Ce médicament est contre-indiqué chez l'enfant et l'adolescent âgé de moins de 15 ans (Cf. "Contre-indications").

    • Patients âgés Ce médicament doit être utilisé avec des précautions particulières en raison du risque éventuel d'hypotension ou de sédation (Cf. "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi").

    • Insuffisance hépatique Dans la mesure où le médicament est faiblement métabolisé par le foie, une réduction de la posologie n'est pas nécessaire.

    • Durée du traitement Une expérience adéquate provenant d'études contrôlées est disponible pour une période de traitement d'un an. Le traitement peut être poursuivi aussi longtemps que le patient retire un bénéfice thérapeutique.

    De façon générale, ce médicament peut être administré une fois par jour à une posologie < ou = 400 mg et deux fois par jour à des posologies supérieures à 400 mg.

    Pour les patients présentant des épisodes mixtes avec symptômes positifs et négatifs, les doses doivent être ajustées afin d'obtenir un contrôle optimal des symptômes positifs.

    Le traitement d'entretien doit être mis en place de façon individuelle avec la dose minimale efficace.

    • Patients présentant des épisodes mixtes avec symptômes positifs et négatifs Au début du traitement, des doses orales (permettant un contrôle des symptômes positifs) comprises entre 400 mg/jour et 800 mg/jour d'amisulpride sont recommandées. Par la suite, la posologie sera ajustée individuellement en fonction de la réponse du patient afin d'atteindre la dose minimale efficace.

    • Enfants et adolescents de moins de 15 ans Ce médicament est contre-indiqué chez l'enfant et l'adolescent âgé de moins de 15 ans (Cf. "Contre-indications").

    • Patients âgés Ce médicament doit être utilisé avec des précautions particulières en raison du risque éventuel d'hypotension ou de sédation (Cf. "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi").

    • Insuffisance hépatique Dans la mesure où le médicament est faiblement métabolisé par le foie, une réduction de la posologie n'est pas nécessaire.

    • Durée du traitement Une expérience adéquate provenant d'études contrôlées est disponible pour une période de traitement d'un an. Le traitement peut être poursuivi aussi longtemps que le patient retire un bénéfice thérapeutique.

    De façon générale, ce médicament peut être administré une fois par jour à une posologie < ou = 400 mg et deux fois par jour à des posologies supérieures à 400 mg.

    Chez les patients présentant des épisodes négatifs prédominants, des doses orales comprises entre 50 mg/jour et 300 mg/jour sont recommandées. Les posologies doivent être ajustées individuellement. La dose optimale est d'environ 100 mg/jour.

    • Enfants et adolescents de moins de 15 ans Ce médicament est contre-indiqué chez l'enfant et l'adolescent âgé de moins de 15 ans (Cf. "Contre-indications").

    • Patients âgés Ce médicament doit être utilisé avec des précautions particulières en raison du risque éventuel d'hypotension ou de sédation (Cf. "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi").

    • Insuffisance hépatique Dans la mesure où le médicament est faiblement métabolisé par le foie, une réduction de la posologie n'est pas nécessaire.

    • Durée du traitement Une expérience adéquate provenant d'études contrôlées est disponible pour une période de traitement d'un an. Le traitement peut être poursuivi aussi longtemps que le patient retire un bénéfice thérapeutique.

    De façon générale, ce médicament peut être administré une fois par jour à une posologie < ou = 400 mg et deux fois par jour à des posologies supérieures à 400 mg.

    Dans les formes productives - positives, des doses orales comprises entre 400 mg/jour et 800 mg/jour sont recommandées. Dans certains cas individuels, la dose quotidienne maximale ne doit pas dépasser 1 200 mg, dans la mesure où la sécurité d'emploi de posologies supérieures à 1 200 mg/jour n'a pas été évaluée de façon approfondie.

    • Enfants et adolescents de moins de 15 ans Ce médicament est contre-indiqué chez l'enfant et l'adolescent âgé de moins de 15 ans (Cf. "Contre-indications").

    • Patients âgés Ce médicament doit être utilisé avec des précautions particulières en raison du risque éventuel d'hypotension ou de sédation (Cf. "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi").

    • Insuffisance rénale L'amisulpride est éliminé par voie rénale. En cas d'insuffisance rénale, la posologie doit être réduite de moitié chez les patients dont la clairance de la créatinine (CRCl) est comprise entre 30 et 60 ml/mn, et des deux tiers chez les patients dont la CRCl est comprise entre 10 et 30 ml/mn. En l'absence d'expérience clinique chez les patients présentant une insuffisance rénale sévère (CRCl < 10 ml/mn) l'amisulpride est contre-indiqué chez ces patients (Cf. "Contre-indications").

    • Insuffisance hépatique Dans la mesure où le médicament est faiblement métabolisé par le foie, une réduction de la posologie n'est pas nécessaire.

    • Durée du traitement Une expérience adéquate provenant d'études contrôlées est disponible pour une période de traitement d'un an. Le traitement peut être poursuivi aussi longtemps que le patient retire un bénéfice thérapeutique.

    De façon générale, ce médicament peut être administré une fois par jour à une posologie < ou = 400 mg et deux fois par jour à des posologies supérieures à 400 mg.

    Pour les patients présentant des épisodes mixtes avec symptômes positifs et négatifs, les doses doivent être ajustées afin d'obtenir un contrôle optimal des symptômes positifs.

    Le traitement d'entretien doit être mis en place de façon individuelle avec la dose minimale efficace.

    • Patients présentant des épisodes mixtes avec symptômes positifs et négatifs Au début du traitement, des doses orales (permettant un contrôle des symptômes positifs) comprises entre 400 mg/jour et 800 mg/jour d'amisulpride sont recommandées. Par la suite, la posologie sera ajustée individuellement en fonction de la réponse du patient afin d'atteindre la dose minimale efficace.

    • Insuffisance rénale L'amisulpride est éliminé par voie rénale. En cas d'insuffisance rénale, la posologie doit être réduite de moitié chez les patients dont la clairance de la créatinine (CRCl) est comprise entre 30 et 60 ml/mn, et des deux tiers chez les patients dont la CRCl est comprise entre 10 et 30 ml/mn. En l'absence d'expérience clinique chez les patients présentant une insuffisance rénale sévère (CRCl < 10 ml/mn) l'amisulpride est contre-indiqué chez ces patients (Cf. "Contre-indications").

    • Enfants et adolescents de moins de 15 ans Ce médicament est contre-indiqué chez l'enfant et l'adolescent âgé de moins de 15 ans (Cf. "Contre-indications").

    • Patients âgés Ce médicament doit être utilisé avec des précautions particulières en raison du risque éventuel d'hypotension ou de sédation (Cf. "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi").

    • Insuffisance hépatique Dans la mesure où le médicament est faiblement métabolisé par le foie, une réduction de la posologie n'est pas nécessaire.

    • Durée du traitement Une expérience adéquate provenant d'études contrôlées est disponible pour une période de traitement d'un an. Le traitement peut être poursuivi aussi longtemps que le patient retire un bénéfice thérapeutique.

    De façon générale, ce médicament peut être administré une fois par jour à une posologie < ou = 400 mg et deux fois par jour à des posologies supérieures à 400 mg.

    Chez les patients présentant des épisodes négatifs prédominants, des doses orales comprises entre 50 mg/jour et 300 mg/jour sont recommandées. Les posologies doivent être ajustées individuellement. La dose optimale est d'environ 100 mg/jour.

    • Insuffisance rénale L'amisulpride est éliminé par voie rénale. En cas d'insuffisance rénale, la posologie doit être réduite de moitié chez les patients dont la clairance de la créatinine (CRCl) est comprise entre 30 et 60 ml/mn, et des deux tiers chez les patients dont la CRCl est comprise entre 10 et 30 ml/mn. En l'absence d'expérience clinique chez les patients présentant une insuffisance rénale sévère (CRCl < 10 ml/mn) l'amisulpride est contre-indiqué chez ces patients (Cf. "Contre-indications").

    • Enfants et adolescents de moins de 15 ans Ce médicament est contre-indiqué chez l'enfant et l'adolescent âgé de moins de 15 ans (Cf. "Contre-indications").

    • Patients âgés Ce médicament doit être utilisé avec des précautions particulières en raison du risque éventuel d'hypotension ou de sédation (Cf. "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi").

    • Insuffisance hépatique Dans la mesure où le médicament est faiblement métabolisé par le foie, une réduction de la posologie n'est pas nécessaire.

    • Durée du traitement Une expérience adéquate provenant d'études contrôlées est disponible pour une période de traitement d'un an. Le traitement peut être poursuivi aussi longtemps que le patient retire un bénéfice thérapeutique.