Tobi (TOBRAMYCINE)

Médicaments à base de TOBRAMYCINE :

Découvrez Posos 🎉

L’outil d’aide à la prescription simple et personnalisé qui vous aide à prendre la meilleure décision.

  • Identifier une posologie complexe
  • Limiter la iatrogénie
  • Vérifier les contre-indications
  • Trouver un équivalent thérapeutique
Illustration general

Informations générales

Illustration indications

Indications - Quand utiliser tobi ?

  • Traitement au long cours

  • Dans les formes chroniques

  • En cas de mucoviscidose

  • Chez l'enfant a partir de 6 ans

  • Chez l'adulte

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de tobi ?

  • Allaitement

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite amikacine
    • Hypersensibilite aminosides
    • Hypersensibilite croisee
    • Hypersensibilite dibekacine
    • Hypersensibilite framycetine
    • Hypersensibilite gentamicine
    • Hypersensibilite isepamicine
    • Hypersensibilite kanamycine
    • Hypersensibilite micronomicine
    • Hypersensibilite neomycine
    • Hypersensibilite netilmicine
    • Hypersensibilite paromomycine
    • Hypersensibilite sisomicine
    • Hypersensibilite streptomycine
    • Hypersensibilite tobramycine
  • Enfant

    • Enfant de moins de 6 ans
  • Grossesse

  • Nourrisson

  • Nouveau-ne

  • Exposition a une temperature extreme

  • Toux

  • Transplantation

  • Atteinte renale

    • Alteration de la fonction renale
  • Autre traitement en cours

    • Trt par aminoside voie parenterale
    • Trt par antibiotique nephrotoxique
    • Trt par diuretique
    • Trt par medicament nephrotoxique
  • Bronchospasme

  • Exposition a une temperature extreme

  • Hemoptysie

  • Insuffisance renale chronique

  • Myasthenie

  • Parkinson maladie

  • Quel que soit le terrain

  • Toux

  • Transplantation

  • Trouble de l'audition

  • Trouble neuromusculaire

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de tobi ?

SEVERE(S)
  • albuminurie
  • anurie
  • arret respiratoire
  • atteinte renale
  • blocage neuromusculaire
  • cylindrurie
  • depression respiratoire
  • dyspnee
  • hematurie
  • hypercreatininemie
  • hyperuremie hyperazotemie
  • insuffisance renale aigue
  • insuffisance renale chronique
  • insuffisance respiratoire
  • leucocyturie
  • necrose tubulaire renale
  • nephrotoxicite
  • oligurie
  • proteinurie
  • tubulopathie renale
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • acouphene bourdonnement doreille
  • alopecie
  • anaphylaxie
  • ataxie
  • atteinte vasculaire de la retine
  • audition alteration
  • bronchospasme asthme
  • cecite
  • choc anaphylactique
  • dermatite
  • douleur auriculaire otalgie
  • dysgueusie
  • eczema
  • equilibre trouble
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • erytheme polymorphe
  • erythrodermie dermatite exfoliative
  • exantheme
  • fievre
  • hypoacousie surdite
  • hyposmie anosmie
  • hypotension arterielle
  • lesion retinienne
  • lyell syndrome necrolyse epidermique toxique net
  • nystagmus
  • oreille trouble
  • otite
  • ototoxicite clinique
  • prurit
  • reaction allergique
  • retinopathie
  • selection dun germe resistant
  • stevens johnson syndrome
  • tachycardie
  • toxidermie bulleuse pemphigus
  • urticaire
  • vertige etourdissement
  • vision alteration
  • vision floue
MODERE(S)
  • douleur oppression thoracique
  • myalgie
MINEUR(S)
  • amaigrissement
  • anorexie
  • aphonie
  • asthenie
  • atteinte pulmonaire
  • cephalee
  • coloration expectorations
  • congestion nasale
  • douleur abdominale
  • douleur buccale
  • douleur pharyngolaryngee
  • epistaxis
  • hemoptysie
  • hypersecretion broncho pulmonaire
  • infection des voies respiratoires
  • laryngite
  • malaise lipothymie
  • nausee vomissement
  • pharyngite
  • polype nasale
  • rhinite
  • sifflement pulmonaire
  • timbre de la voix modification
  • toux
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    TOBI 300 mg/5 ml, solution pour inhalation par nébuliseur

    56 ampoule(s) polyéthylène de 5 ml

    • REMBOURSABLE : 65%
    • PRIX : 2,103,49
    Illustration posology

    Quelle est la posologie de tobi ?

    Ce médicament s'administre par inhalation et non par voie parentérale.

    La dose recommandée chez l'adulte et l'enfant est d'une ampoule deux fois par jour pendant 28 jours. L'intervalle entre les doses doit être le plus proche possible de 12 heures et ne pas être inférieur à 6 heures. Après 28 jours de traitement, le patient doit l'interrompre pendant les 28 jours suivants. Des cycles de 28 jours de traitement actif suivis de 28 jours sans traitement seront maintenus.

    Le dosage n'a pas à être ajusté en fonction du poids. Tous les patients reçoivent une ampoule de ce médicament (300 mg de tobramycine) deux fois par jour.

    Les essais cliniques contrôlés, réalisés sur une période de 6 mois selon le schéma d'administration mentionné ci-dessus, ont montré que l'amélioration de la fonction pulmonaire est maintenue au-dessus de l'état de base pendant les périodes de 28 jours sans traitement.

    Schéma d'administration de ce médicament au cours des essais cliniques contrôlés

    Cycle 1 28 jours : 300 mg de ce médicament deux fois par jour en plus des soins habituels 28 jours : soins habituels

    Cycle 2 28 jours : 300 mg de ce médicament deux fois par jour en plus des soins habituels 28 jours : soins habituels

    Cycle 3 28 jours : 300 mg de ce médicament deux fois par jour en plus des soins habituels 28 jours : soins habituels

    La tolérance et l'efficacité dans le traitement au long cours des infections pulmonaires chroniques dues à Pseudomonas aeruginosa ont été évaluées au cours d'essais contrôlés en ouvert sur une période de 96 semaines (12 cycles), elles n'ont cependant pas été étudiées chez les patients âgés de moins de 6 ans, les patients ayant un volume expiratoire maximum-seconde (VEMS) < 25 % ou > 75 %, ou les patients infectés par Burkholderia cepacia.

    Le traitement doit être initié par un médecin expérimenté dans le domaine de la mucoviscidose. Le traitement par ce médicament doit être poursuivi de manière cyclique aussi longtemps que le médecin considère qu'il existe un bénéfice clinique pour le patient. En cas de détérioration évidente de la fonction pulmonaire, on envisagera un traitement anti-pseudomonal additionnel. Les essais cliniques ont montré qu'une résistance in vitro à la tobramycine ne signifiait pas forcément une absence de bénéfice clinique pour le patient.

    • Populations particulières

    Patients âgés (> ou = 65 ans)

    Les données disponibles dans cette population sont insuffisantes pour recommander une adaptation posologique.

    • Patients insuffisants rénaux

    Aucune donnée n'est disponible dans cette population pour recommander une adaptation posologique de ce médicament. Voir également les informations sur la néphrotoxicité en rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi" et sur l'élimination en rubrique "Propriétés pharmacocinétiques".

    • Patients insuffisants hépatiques

    Aucune étude n'a été conduite chez les patients présentant une insuffisance hépatique. La tobramycine n'étant pas métabolisée au niveau du foie, l'insuffisance hépatique ne devrait pas avoir d'effet sur l'exposition à la tobramycine.

    • Patients transplantés d'organe

    Il n'existe pas de données adéquates sur l'utilisation de ce médicament chez les patients transplantés d'organe.

    • Population pédiatrique

    La sécurité et l'efficacité de ce médicament chez les enfants âgés de moins de 6 ans n'ont pas encore été établies. Les données actuellement disponibles sont décrites en rubrique "Propriétés pharmacodynamiques" mais aucune recommandation de posologie ne peut être donnée.

    • Dose quotidienne maximale tolérée

    La dose quotidienne maximale tolérée de ce médicament n'a pas été établie.