Fer (hydroxyde ferrique - saccharose / fer)

Illustration general

Informations générales

  • Principes actifs

  • Dosages

    100 mg/5 ml100 mg/5 mL0,5 mg

  • Formes galéniques

    solution injectablesolution à diluer pour perfusiongélule

  • Classe Thérapeutique

    B03A - PREPARATIONS MARTIALES

Illustration indications

Indications - Quand utiliser fer ?

  • En cas d'echec a une autre therapeutique

  • En cas d'intolerance a un autre trt

  • En cas d'insuffisance renale chronique

  • Chez le patient hemodialyse

  • Chez le patient en predialyse

  • Chez le patient en dialyse peritoneale

  • Administrer en pre operatoire

  • Associer a d'autres therapeutiques

  • En cas de traitement oral impossible

  • Traitement preventif

  • Chez le nouveau-ne

  • Chez le nouveau-ne premature

  • Avec retard croissance intra-uterin

  • En cas d'anemie

Illustration consindications

Quelles sont les contre-indications de fer ?

  • Alcoolisme chronique

  • Anemie hemolytique

  • Anemie par insuffisance medullaire

  • Anemie refractaire

  • Anemie sans carence en fer

  • Autre traitement en cours

    • Trt par fer par voie orale
  • Cirrhose

  • Hemochromatose

  • Hemosiderose

  • Hepatite

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite a l'un des excipients
    • Hypersensibilite complexe hydroxyde ferrique - saccharose
    • Hypersensibilite fer
    • Hypersensibilite ferreux sulfate
  • Mode d'administration particulier

    • Administration en bolus iv rapide
    • Voie intramusculaire
    • Voie sous cutanee
  • Surcharge martiale

  • Syndrome myelodysplasique

  • Thalassemie

  • Trouble de l'utilisation du fer

  • Allaitement

  • Anomalie metabolisme galactose

  • Asthme

    • Asthme antecedent personnel
  • Deficit en lactase

  • Dermatose allergique-eczema

    • Dermatose allergique-eczema atcdt personnel
  • Grossesse

  • Hypersensibilite

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
  • Regime sans galactose

  • Syndrome de malabsorption / intolerance digestive

    • Hypersensibilite galactose (intolerance)
    • Hypersensibilite glucose (intolerance)
    • Hypersensibilite lactose (intolerance)
    • Syndrome malabsorption glucose/galactose
  • Atteinte gastrointestinale

  • Autre traitement en cours

    • Trt par transfusion
  • Capacite de fixation du fer reduite

  • Carence en vitamine

    • Carence en acide folique / folates
  • Dialyse

  • Diarrhee

  • Infection

  • Interaction d'origine alimentaire

    • Apport de cafeine
    • Apport de the
  • Maladie autoimmune

  • Quel que soit le terrain

  • Asthme

  • Capacite de fixation du fer reduite

  • Carence en vitamine

    • Carence en acide folique / folates
  • Deficit immunitaire

  • Dermatose allergique-eczema

  • Diagnostic allergie

  • Dialyse

  • Infection

  • Interaction d'origine alimentaire

    • Apport de cafeine
    • Apport de the
  • Lupus erythemateux dissemine

  • Maladie autoimmune

  • Polyarthrite rhumatoide

  • Quel que soit le terrain

  • Syndrome inflammatoire chronique

  • Terrain allergique

Illustration side-effect

Quels sont les effets indésirables de fer ?

SEVERE(S)
  • anaphylaxie
  • anurie
  • arthralgie
  • bradycardie
  • bronchite
  • bronchospasme asthme
  • choc anaphylactique
  • collapsus cardiovasculaire
  • coloration urine
  • dyspnee
  • eruption cutanee
  • erytheme
  • exantheme
  • fausses routes
  • flush
  • granulome
  • hydroelectrolytique trouble
  • hypotension arterielle
  • kounis syndrome
  • oedeme de quincke angioedeme
  • oedeme larynge aigu
  • oligurie
  • palpitations
  • prurit
  • reaction allergique
  • saignement gastrointestinal
  • tachycardie
  • thrombophlebite
  • thrombose veineuse
  • urticaire
  • vasoconstriction veineuse
MODERE(S) OU SEVERE(S)
  • douleur oesophagienne
  • gastrite
  • inflammation bucco oesophagienne
  • perforation digestive
  • ulceration duodenale
  • ulceration gastrique
MODERE(S)
  • acidobasique perturbation
  • alat modification
  • anxiete
  • arthrite
  • asat modification
  • asthenie
  • atteinte hepatique
  • cephalee
  • choc cardiogenique
  • coma
  • confusion mentale
  • conscience trouble
  • constipation
  • convulsion
  • crampe musculaire
  • deshydratation
  • diarrhee
  • dorsalgie
  • douleur abdominale
  • douleur locale au point dinjection
  • douleur oppression thoracique
  • douleur osseuse
  • dysgueusie
  • dyspepsie
  • epanchement articulaire
  • fer metabolisme perturbation
  • fievre
  • frisson
  • gamma gt modification
  • hemosiderose
  • hypophosphoremie hypophosphatemie
  • inflammation locale au point dinjection
  • insuffisance hepatique
  • insuffisance renale aigue
  • irritation muqueuse
  • lactico deshydrogenase modification
  • malaise lipothymie
  • myalgie
  • nausee vomissement
  • necrose intestinale
  • oedeme
  • oedeme peripherique
  • paresthesie
  • reaction locale au point dinjection
  • rectorragie
  • stenose intestinale
  • syncope
  • syndrome grippal
  • tremblement
  • vertige etourdissement
MINEUR(S)
  • anomalie dentaire
  • coloration langue
  • dents alteration
  • distension abdominale
  • dyschromie de lemail dentaire
  • dysphagie deglutition difficulte
  • epigastralgie
  • flatulence meteorisme
  • gastralgie
  • oesophagite
  • reflux gastro oesophagien
  • selles coloration trouble
  • ulceration buccale
  • ulcere oesophagien
Illustration general

Liste des présentations disponibles

  • Illustration de la forme galénique

    FER ARROW 100 mg/5 ml, solution injectable

    5 ampoule(s) en verre de 5 ml

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
  • Illustration de la forme galénique

    FER MYLAN 100 mg/5 ml, solution à diluer pour perfusion

    5 ampoule(s) en verre brun de 5 ml

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
  • Illustration de la forme galénique

    FER SANDOZ 100 mg/5 mL, solution à diluer pour perfusion

    5 ampoule(s) en verre de 5 ml

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
  • Illustration de la forme galénique

    FER AP-HP 0,5 mg NOUVEAU-NE, gélule

    plaquette(s) PVC-Aluminium PVDC de 100 gélule(s)

    • REMBOURSABLE :
    • PRIX :
Illustration posology

Quelle est la posologie de fer ?

Surveiller attentivement les patients afin de détecter tout signe et symptôme de réactions d'hypersensibilité pendant et après chaque administration de ce médicament.

Ce médicament doit être administré uniquement lorsque du personnel formé pour évaluer et prendre en charge les réactions anaphylactiques est immédiatement disponible, dans un environnement disposant des moyens nécessaires pour assurer une réanimation. Le patient doit être surveillé afin de détecter l'apparition de tout effet indésirable pendant au moins 30 minutes après chaque administration de ce médicament (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

  • Posologie

La posologie par injection ne doit pas dépasser 300 mg chez l'adulte.

La dose totale à administrer et le rythme des injections dépendent du poids, du taux d'hémoglobine, de la ferritinémie basale et de la perte de fer attendue.

-> Insuffisant rénal chronique

  • Dès lors que sont exprimés des signes biologiques d'insuffisance de réplétion du stock de fer (ferritinémie < 100 microgrammes/litre, saturation de la transferrine < 20 %), et qu'un sel de fer oral s'avère insuffisant ou mal toléré ;
  • En cas de traitement par érythropoïétine, lorsque les réserves en fer sont insuffisantes pour assurer une réponse érythropoïétique optimale (ferritinémie < 200 microgrammes/litre, saturation de la transferrine < 25 %), et qu'un sel de fer oral s'avère insuffisant ou mal toléré,
  • La posologie d'induction recommandée est de 2 à 4 mg de fer /kg par semaine, soit 100 à 200 mg pendant 4 à 12 semaines selon l'importance du déficit à combler ;
  • En traitement d'entretien, pour compenser les pertes de fer estimées à 2 à 5 mg par jour, une dose de 2 mg de fer/kg peut être administrée 1 ou 2 fois par mois.
  • L'évolution du stock de fer doit être régulièrement contrôlée par les mesures de la ferritinémie et du taux de saturation de la transferrine.

  • Calcul de la dose totale nécessaire La dose cumulée totale de ce médicament, équivalente au déficit en fer total (mg), est déterminée par le taux d'hémoglobine (Hb) et le poids corporel (PC). La dose de ce médicament doit être calculée individuellement pour chaque patient en fonction du déficit en fer total calculé selon la formule de Ganzoni ci-dessous, par exemple : :

. Déficit en fer total mg = PC kg x (Hb cible - Hb actuelle) g/dl x 2,4* + réserves de fer mg

PC < 35 kg : Hb cible = 13 g/dl et réserves de fer = 15 mg/kg de PC PC > ou = 35 kg : Hb cible = 14 g/dl et réserves de fer = 500 mg

*Facteur 2,4 = 0,0034 (teneur en fer de l'Hb = 0.34 %) x 0,07 (volume sanguin = 7 % de PC) x 1000 (facteur de conversion de g en mg) x 10

Dose totale de ce médicament à administrer en ml = Déficit en fer total mg / (20 mg de fer/ml)

Surveiller attentivement les patients afin de détecter tout signe et symptôme de réactions d'hypersensibilité pendant et après chaque administration de ce médicament.

Ce médicament doit être administré uniquement lorsque du personnel formé pour évaluer et prendre en charge les réactions anaphylactiques est immédiatement disponible, dans un environnement disposant des moyens nécessaires pour assurer une réanimation. Le patient doit être surveillé afin de détecter l'apparition de tout effet indésirable pendant au moins 30 minutes après chaque administration de ce médicament (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

  • Posologie

La posologie par injection ne doit pas dépasser 300 mg chez l'adulte.

La dose totale à administrer et le rythme des injections dépendent du poids, du taux d'hémoglobine, de la ferritinémie basale et de la perte de fer attendue.

-> Anémies aiguës en post-opératoire immédiat chez les patients ne pouvant recevoir d'alimentation orale

Une supplémentation par fer injectable peut s'envisager lorsque le niveau de l'hémoglobine descend en dessous d'un seuil critique (9 à 10 grammes/dl chez les sujets à risques, 7 à 8 grammes/dl chez le sujet normal).

La posologie recommandée chez l'adulte est généralement de 100 à 200 mg par injection, 1 à 3 fois par semaine, en respectant un intervalle de 48 heures entre chaque injection.

La dose injectée ne doit pas dépasser la dose totale calculée selon la formule suivante :

  • Déficit en fer total (mg) = poids corporel (kg) x (Hb cible - Hb actuelle) (gramme/100 ml) x 2,4.

Surveiller attentivement les patients afin de détecter tout signe et symptôme de réactions d'hypersensibilité pendant et après chaque administration de ce médicament.

Ce médicament doit être administré uniquement lorsque du personnel formé pour évaluer et prendre en charge les réactions anaphylactiques est immédiatement disponible, dans un environnement disposant des moyens nécessaires pour assurer une réanimation. Le patient doit être surveillé afin de détecter l'apparition de tout effet indésirable pendant au moins 30 minutes après chaque administration de ce médicament (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

  • Posologie

La dose totale à administrer et le rythme des injections dépendent du poids, de la ferritinémie basale et de la perte de fer attendue.

-> Anémies aiguës en post-opératoire immédiat chez les patients ne pouvant recevoir d'alimentation orale

Une supplémentation par fer injectable peut s'envisager lorsque le niveau de l'hémoglobine descend en dessous d'un seuil critique (9 à 10 grammes/dl chez les sujets à risques, 7 à 8 grammes/dl chez le sujet normal).

Chez l'enfant, la posologie recommandée est de 3 mg/kg de poids corporel par injection, 1 à 3 fois par semaine, en respectant un intervalle de 48 heures entre chaque injection.

La dose injectée ne doit pas dépasser la dose totale calculée selon la formule suivante :

  • Déficit en fer total (mg) = poids corporel (kg) x (Hb cible - Hb actuelle) (gramme/100 ml) x 2,4.

Surveiller attentivement les patients afin de détecter tout signe et symptôme de réactions d'hypersensibilité pendant et après chaque administration de ce médicament.

Ce médicament doit être administré uniquement lorsque du personnel formé pour évaluer et prendre en charge les réactions anaphylactiques est immédiatement disponible, dans un environnement disposant des moyens nécessaires pour assurer une réanimation. Le patient doit être surveillé afin de détecter l'apparition de tout effet indésirable pendant au moins 30 minutes après chaque administration de ce médicament (Cf. rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi").

  • Posologie

La posologie par injection ne doit pas dépasser 300 mg chez l'adulte.

La dose totale à administrer et le rythme des injections dépendent du poids, du taux d'hémoglobine, de la ferritinémie basale et de la perte de fer attendue.

-> Anémies liées aux maladies inflammatoires chroniques de l'intestin

Une supplémentation par ce médicament peut être envisagée lorsque le niveau de l'hémoglobine descend en dessous de 10,5 g/100 ml.

La posologie recommandée chez l'adulte est généralement de 100 à 200 mg par injection, 1 à 3 fois par semaine, en respectant un intervalle de 48 heures entre chaque injection.

  • Calcul de la dose totale nécessaire La dose cumulée totale de ce médicament, équivalente au déficit en fer total (mg), est déterminée par le taux d'hémoglobine (Hb) et le poids corporel (PC). La dose de ce médicament doit être calculée individuellement pour chaque patient en fonction du déficit en fer total calculé selon la formule de Ganzoni ci-dessous, par exemple :

. Déficit en fer total mg = PC kg x (Hb cible – Hb actuelle) g/dl x 2,4* + réserves de fer mg

PC < 35 kg : Hb cible = 13 g/dl et réserves de fer = 15 mg/kg de PC PC > ou = 35 kg : Hb cible = 14 g/dl et réserves de fer = 500 mg *Facteur 2,4 = 0,0034 (teneur en fer de l'Hb = 0.34%) x 0,07 (volume sanguin = 7% de PC) x 1000 (facteur de conversion de g en mg) x 10

Dose totale de ce médicament à administrer ml = Déficit en fer total mg / (20 mg de fer/ml)

Surveiller attentivement les patients afin de détecter tout signe et symptôme de réactions d'hypersensibilité pendant et après chaque administration de ce médicament.

Ce médicament doit être administré uniquement lorsque du personnel formé pour évaluer et prendre en charge les réactions anaphylactiques est immédiatement disponible, dans un environnement disposant des moyens nécessaires pour assurer une réanimation. Le patient doit être surveillé afin de détecter l'apparition de tout effet indésirable pendant au moins 30 minutes après chaque administration de ce médicament (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

  • Posologie

La posologie par injection ne doit pas dépasser 300 mg chez l'adulte.

La dose totale à administrer et le rythme des injections dépendent du poids, du taux d'hémoglobine, de la ferritinémie basale et de la perte de fer attendue.

-> Programme pré-opératoire de don de sang autologue avec érythropoïétine

  • une supplémentation en fer n'est indiquée que si les réserves de fer sont insuffisantes pour compenser la perte de fer attendue : ferritinémie < 150 microgrammes/litre ;
  • pour tenir compte du temps nécessaire à l'érythropoïèse, il est souhaitable de débuter le traitement martial au moins 2 semaines avant la première soustraction sanguine ;
  • la posologie recommandée est 2 à 3 mg/kg (200 mg chez l'adulte) par semaine pendant 5 semaines. La posologie maximale cumulée ne doit pas dépasser 15 mg/kg.

  • Calcul de la dose de soutien dans le cadre d'un don de sang autologue La dose de ce médicament nécessaire pour compenser la carence martiale peut être calculée selon les formules suivantes : . Si la quantité de sang perdu est connue : L'administration de 200 mg de fer (10 ml de ce médicament) doit permettre une augmentation de l'hémoglobine équivalente à celle obtenue par l'administration d'une unité de sang (400 ml avec Hb= 15 g/dl).

Quantité de fer à remplacer mg = nombre d'unités de sang perdu x 200 mg ou Quantité de ce médicament nécessaire ml = nombre d'unités de sang perdu x 10 ml.

. Si le taux d'Hb est inférieur au taux souhaité : la formule présume que les réserves en fer n'ont pas besoin d'être restaurées. Quantité de fer à remplacer mg = PC kg x 2,4 x (Hb cible - Hb actuelle) g/dl. env. 150 mg de fer à remplacer

Exemple : pour un PC = 60 kg et un déficit en Hb de 1 g/dl : soit 7,5 ml de ce médicament nécessaires

Surveiller attentivement les patients afin de détecter tout signe et symptôme de réactions d'hypersensibilité pendant et après chaque administration de ce médicament.

Ce médicament doit être administré uniquement lorsque du personnel formé pour évaluer et prendre en charge les réactions anaphylactiques est immédiatement disponible, dans un environnement disposant des moyens nécessaires pour assurer une réanimation. Le patient doit être surveillé afin de détecter l'apparition de tout effet indésirable pendant au moins 30 minutes après chaque administration de ce médicament (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

  • Posologie

La posologie par injection ne doit pas dépasser 300 mg chez l'adulte.

La dose totale à administrer et le rythme des injections dépendent du poids, du taux d'hémoglobine, de la ferritinémie basale et de la perte de fer attendue.

-> Insuffisant rénal chronique

  • Dès lors que sont exprimés des signes biologiques d'insuffisance de réplétion du stock de fer (ferritinémie < 100 microgrammes/litre, saturation de la transferrine < 20 %), et qu'un sel de fer oral s'avère insuffisant ou mal toléré ;
  • En cas de traitement par érythropoïétine, lorsque les réserves en fer sont insuffisantes pour assurer une réponse érythropoïétique optimale (ferritinémie < 200 microgrammes/litre, saturation de la transferrine < 25 %), et qu'un sel de fer oral s'avère insuffisant ou mal toléré,
  • La posologie d'induction recommandée est de 2 à 4 mg de fer /kg par semaine, soit 100 à 200 mg pendant 4 à 12 semaines selon l'importance du déficit à combler ;
  • En traitement d'entretien, pour compenser les pertes de fer estimées à 2 à 5 mg par jour, une dose de 2 mg de fer/kg peut être administrée 1 ou 2 fois par mois.
  • L'évolution du stock de fer doit être régulièrement contrôlée par les mesures de la ferritinémie et du taux de saturation de la transferrine.

  • Calcul de la dose totale nécessaire La dose cumulée totale de ce médicament, équivalente au déficit en fer total (mg), est déterminée par le taux d'hémoglobine (Hb) et le poids corporel (PC). La dose de ce médicament doit être calculée individuellement pour chaque patient en fonction du déficit en fer total calculé selon la formule de Ganzoni ci-dessous, par exemple : :

. Déficit en fer total mg = PC kg x (Hb cible - Hb actuelle) g/dl x 2,4* + réserves de fer mg

PC < 35 kg : Hb cible = 13 g/dl et réserves de fer = 15 mg/kg de PC PC > ou = 35 kg : Hb cible = 14 g/dl et réserves de fer = 500 mg

*Facteur 2,4 = 0,0034 (teneur en fer de l'Hb = 0.34 %) x 0,07 (volume sanguin = 7 % de PC) x 1000 (facteur de conversion de g en mg) x 10

Dose totale de ce médicament à administrer en ml = Déficit en fer total mg / (20 mg de fer/ml)

  • Posologie

La posologie par injection ne doit pas dépasser 300 mg chez l'adulte.

La dose totale à administrer et le rythme des injections dépendent du poids, du taux d'hémoglobine, de la ferritinémie basale et de la perte de fer attendue.

-> Programme pré-opératoire de don de sang autologue avec érythropoïétine

  • une supplémentation en fer n'est indiquée que si les réserves de fer sont insuffisantes pour compenser la perte de fer attendue : ferritinémie < 150 microgrammes/litre ;
  • pour tenir compte du temps nécessaire à l'érythropoïèse, il est souhaitable de débuter le traitement martial au moins deux semaines avant la première soustraction sanguine ;
  • la posologie recommandée est 2 à 3 mg/kg (200 mg chez l'adulte) par semaine pendant cinq semaines. La posologie maximale cumulée ne doit pas dépasser 15 mg/kg.

  • Calcul de la dose totale nécessaire dans le cadre de la transfusion autologue programmée

. Si la quantité de sang perdu est connue : l'administration de 10 ml de ce médicament (soit 200 mg de fer) permet une augmentation de la concentration en hémoglobine (à 15 grammes/100 ml) équivalente à celle obtenue par l'administration d'une unité de sang (soit 400 ml), on en déduit la méthode de calcul suivante : . quantité totale de fer à remplacer mg = nombre d'unités de sang perdu x 200 ; . nombre total d'ampoules de ce médicament à administrer = nombre d'unités de sang perdu multiplié par deux.

. Si la concentration en hémoglobine est connue : on utilise la formule générale en considérant que dans ce cas, les réserves de fer n'ont pas besoin d'être restaurées. D'où : quantité totale de fer à remplacer mg = poids corporel kg x 2,4 x (Hb cible - Hb actuelle) grammes/100 ml.

Exemple : pour un poids corporel de 60 kg et un déficit en hémoglobine de 1 gramme/100 ml, la quantité de fer qui doit être remplacée = 150 mg, c'est à dire 1 ampoule et demi de ce médicament sont nécessaires dans ce cas.

Surveiller attentivement les patients afin de détecter tout signe et symptôme de réactions d'hypersensibilité pendant et après chaque administration de ce médicament.

Ce médicament doit être administré uniquement lorsque du personnel formé pour évaluer et prendre en charge les réactions anaphylactiques est immédiatement disponible, dans un environnement disposant des moyens nécessaires pour assurer une réanimation. Le patient doit être surveillé afin de détecter l'apparition de tout effet indésirable pendant au moins 30 minutes après chaque administration de ce médicament (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

  • Posologie

La posologie par injection ne doit pas dépasser 300 mg chez l'adulte.

La dose totale à administrer et le rythme des injections dépendent du poids, du taux d'hémoglobine, de la ferritinémie basale et de la perte de fer attendue.

-> Anémies aiguës en post-opératoire immédiat chez les patients ne pouvant recevoir d'alimentation orale

Une supplémentation par fer injectable peut s'envisager lorsque le niveau de l'hémoglobine descend en dessous d'un seuil critique (9 à 10 grammes/dl chez les sujets à risques, 7 à 8 grammes/dl chez le sujet normal).

La posologie recommandée chez l'adulte est généralement de 100 à 200 mg par injection, 1 à 3 fois par semaine, en respectant un intervalle de 48 heures entre chaque injection.

La dose injectée ne doit pas dépasser la dose totale calculée selon la formule suivante :

  • Déficit en fer total (mg) = poids corporel (kg) x (Hb cible - Hb actuelle) (gramme/100 ml) x 2,4.

Surveiller attentivement les patients afin de détecter tout signe et symptôme de réactions d'hypersensibilité pendant et après chaque administration de ce médicament.

Ce médicament doit être administré uniquement lorsque du personnel formé pour évaluer et prendre en charge les réactions anaphylactiques est immédiatement disponible, dans un environnement disposant des moyens nécessaires pour assurer une réanimation. Le patient doit être surveillé afin de détecter l'apparition de tout effet indésirable pendant au moins 30 minutes après chaque administration de ce médicament (Cf. rubrique "Mises en garde et précautions d'emploi").

  • Posologie

La dose totale à administrer et le rythme des injections dépendent du poids, de la ferritinémie basale et de la perte de fer attendue.

-> Anémies aiguës en post-opératoire immédiat chez les patients ne pouvant recevoir d'alimentation orale

Une supplémentation par fer injectable peut s'envisager lorsque le niveau de l'hémoglobine descend en dessous d'un seuil critique (9 à 10 grammes/dl chez les sujets à risques, 7 à 8 grammes/dl chez le sujet normal).

Chez l'enfant, la posologie recommandée est de 3 mg/kg de poids corporel par injection, 1 à 3 fois par semaine, en respectant un intervalle de 48 heures entre chaque injection.

La dose injectée ne doit pas dépasser la dose totale calculée selon la formule suivante :

  • Déficit en fer total (mg) = poids corporel (kg) x (Hb cible - Hb actuelle) (gramme/100 ml) x 2,4.

Surveiller attentivement les patients afin de détecter tout signe et symptôme de réactions d'hypersensibilité pendant et après chaque administration de ce médicament.

Ce médicament doit être administré uniquement lorsque du personnel formé pour évaluer et prendre en charge les réactions anaphylactiques est immédiatement disponible, dans un environnement disposant des moyens nécessaires pour assurer une réanimation. Le patient doit être surveillé afin de détecter l'apparition de tout effet indésirable pendant au moins 30 minutes après chaque administration de ce médicament (Cf. rubrique "Mises en garde spéciales et précautions d'emploi").

  • Posologie

La posologie par injection ne doit pas dépasser 300 mg chez l'adulte.

La dose totale à administrer et le rythme des injections dépendent du poids, du taux d'hémoglobine, de la ferritinémie basale et de la perte de fer attendue.

-> Anémies liées aux maladies inflammatoires chroniques de l'intestin

Une supplémentation par ce médicament peut être envisagée lorsque le niveau de l'hémoglobine descend en dessous de 10,5 g/100 ml.

La posologie recommandée chez l'adulte est généralement de 100 à 200 mg par injection, 1 à 3 fois par semaine, en respectant un intervalle de 48 heures entre chaque injection.

  • Calcul de la dose totale nécessaire La dose cumulée totale de ce médicament, équivalente au déficit en fer total (mg), est déterminée par le taux d'hémoglobine (Hb) et le poids corporel (PC). La dose de ce médicament doit être calculée individuellement pour chaque patient en fonction du déficit en fer total calculé selon la formule de Ganzoni ci-dessous, par exemple :

. Déficit en fer total mg = PC kg x (Hb cible – Hb actuelle) g/dl x 2,4* + réserves de fer mg

PC < 35 kg : Hb cible = 13 g/dl et réserves de fer = 15 mg/kg de PC PC > ou = 35 kg : Hb cible = 14 g/dl et réserves de fer = 500 mg *Facteur 2,4 = 0,0034 (teneur en fer de l'Hb = 0.34%) x 0,07 (volume sanguin = 7% de PC) x 1000 (facteur de conversion de g en mg) x 10

Dose totale de ce médicament à administrer ml = Déficit en fer total mg / (20 mg de fer/ml)